condos_092434_westmountmag

Question d’immobilier :
Acheter un condo

Règles à suivre lors de l’achat d’un condominium, et l’état du marché

Par Joseph Marovitch

Il y a deux ans, il y avait 3 000 condos nouvellement construits disponibles sur le marché et nous voulions tous savoir pourquoi les développeurs en construisaient autant si rapidement. Maintenant nous le savons. Les promoteurs, sachant que l’île de Montréal manquait d’espace, avaient prévu que le prix des maisons individuelles augmenterait à mesure que les stocks diminuraient et que les gens allaient bien devoir vivre quelque part. Par conséquent, les gens ont acheté des condos de 600 pieds carrés à 500 $ à 600 $ le pied carré dès qu’ils sont arrivés sur le marché.

Dans le passé, les promoteurs qui vendaient des condos détenaient toutes les cartes. Le développeur définissait les conditions de paiement et les acheteurs les respectaient. Exemple: 15% au moment d’accepter la promesse d’achat, 15% à la moitié de la livraison et le solde à la signature. Aujourd’hui c’est encore pire. La plupart des condos construits au cours des deux dernières années sont tous vendus. Les promoteurs construisent encore de nouveaux condos, mais moins qu’il y a deux ans car ils sont à court d’espace. Les prix continuent d’augmenter et Montréal, contrairement à Vancouver et à Toronto, est un marché de vendeurs qui n’a pas encore atteint son plein potentiel.

L’achat d’un condo à Montréal peut être délicat. Il y a beaucoup de développeurs mais seulement quelques uns sont excellentss. J’entends par excellents les développeurs qui livrent à temps, qui utilisent de bons matériaux et qui n’imposent pas des prix trop élevés. Les acheteurs peuvent restreindre leur choix avec plusieurs de leurs propres critères et trois règles générales que je suggérerais de suivre.

Les prix continuent d’augmenter et Montréal, contrairement à Vancouver et à Toronto, est un marché de vendeurs qui n’a pas encore atteint son plein potentiel.

Après avoir décidé du nombre de chambres et de salles de bains nécessaires, ainsi que de la superficie en pieds carrés, du stationnement et de l’emplacement, les règles à respecter sont les suivantes:

  1. Choisissez un condo construit par un développeur expérimenté depuis un certain temps et ayant fait ses preuves dans l’utilisation de matériaux de qualité et la livraison à temps.
    .
  2. Choisissez un emplacement en demande et qui facilitera la vente ultérieurement. Griffintown, les abords du canal de Lachine, les environs du marché Atwater, Westmount, Notre-Dame-de-Grâce et le Mille carré doré (Golden Square Mile) sont de bons emplacements. Les zones qui se développent avec de nouvelles garderies, des centres commerciaux, des restaurants et des boutiques sont excellents.
    .
  3. Ne payez pas trop pour un condo. Achetez au prix du marché ou en-dessous. Si vous surpayez pour un condo, en particulier pour une nouvelle construction, en plus des taxes sur le prix d’achat, il sera très difficile de récupérer votre investissement lors de la vente, à moins que vous ne gardiez le condo pendant une longue période. Comme un condo fait généralement partie du « cercle de vie », c’est-à-dire que vous le vendez dès que vous vous mariez ou avez des enfants, vous ne le conserverez probablement pas assez longtemps pour en tirer profit si vous avez trop payé.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez vous reporter à la section commentaires ci-dessous. Je répondrai rapidement à vos questions. De plus, pour lire les articles précédents, cliquez ici.

Bonne semaine !

Prochain article : Les dangers de la surestimation


ÉTAT DU MARCHÉ

Les prix de l’immobilier à Montréal continuent d’augmenter plus rapidement que ceux de Toronto ou de Vancouver, mais une baisse des ventes est également à prévoir. Le rythme des nouvelles constructions a ralenti et de plus en plus d’acheteurs recherchent des logements en banlieue.

Les investisseurs étrangers s’arrachent les nouveaux condos et les maisons individuelles pour deux raisons. L’une est que Montréal est toujours l’un des endroits les plus sûrs pour investir par rapport à l’Asie, le Moyen-Orient, l’Europe et même les États-Unis. Les étrangers placeront de l’argent dans l’immobilier québécois en attendant que l’argent leurs soit nécessaire. Ils vendront ensuite la propriété pour récolter la plus-value.

De nombreux investisseurs canadiens feront la même chose, non pour la sécurité mais pour le gain en capital. Les prévisions pour Montréal sont que le prix de l’immobilier sur l’île continuera d’augmenter. Par conséquent, si un investisseur achète une propriété bien située au prix du marché et la conserve un certain temps, même s’il ne perçoit aucun loyer, il fera toujours un bénéfice en fin de compte lorsqu’il la vendra. Il fera un gain en capital qui sera moins imposé qu’un revenu régulier. Le concept s’apparente à l’achat d’or ou d’objets d’art et à leurs rétention pendant un certain temps. Leur valeur augmentent tout simplement.

Ceux qui saisissent bien le marché montréalais par rapport aux marchés mondiaux, ainsi que les événements politiques courants, pourrront faire de l’argent dans notre marché immobilier.

Image : Andrew BurloneButton Sign up to newsletter – WestmountMag.caLire aussi : autres articles par Joseph Marovitch

 


Joseph Marovitch - WestmountMag.ca

Joseph Marovitch œuvre dans le secteur des services depuis plus de 30 ans. Sa première carrière en tant que propriétaire et directeur du Camp Maromac, un camp d’été établi en 1968, a consisté à travailler avec des familles d’enfants de Westmount et des environs âgés de 6 à 16 ans. Maintenant, en tant que courtier immobilier, il offre les mêmes qualités de fiabilité, d’intégrité et d’honnêteté afin de protéger les intérêts de ses clients. Si vous avez des questions, contacter Joseph Marovitch au 514 825-8771, ou à josephmarovitch@gmail.com


LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.