Art Westmount 2016
en mots et en images

Cette année la biennale prend une dimension littéraire

Par Wayne Larsen
Traduit de l’anglais

À chaque biennale d’automne depuis 2006, Westmount présente un événement artistique de deux jours hauts en couleurs, où la ville reçoit ses nombreux artistes. Ce qui a débuté comme une visite informelle de studios locaux et d’espaces d’exposition il y a dix ans s’est métamorphosé en un week-end très attendu où les artistes font étalage de leur dernières œuvres.

Qu’il s’agisse de portraits ou de paysages soigneusement rendus, ou d’art abstrait hallucinant et de sculptures attrayantes, Art Westmount a toujours présenté une grande variété d’images issues de l’imagination créative de sa communauté artistique.

La cinquième édition d’Art Westmount ne fera pas exception cette année, mais les organisateurs ont ajouté une nouvelle dimension. Alors que les événements précédents ont porté sur la peinture, la photographie et la sculpture, les visiteurs de l’expostion au Victoria Hall, le 1er et 2 octobre, auront également l’occasion de rencontrer plusieurs personalités littéraires locales et pourront les entendre lire des extraits de leur manuscrits à la bibliothèque de Westmount adjacente au Victoria Hall.

Percevant l’opportunité que présentait Art Westmount pour les auteurs, elle (Mme Gold) a lancé l’idée d’une participation il y a quelques années.

« Je pense qu’il est merveilleux que des auteurs puissent présenter leurs écrits tout comme les artistes », a déclaré Muriel Gold, une des auteurs participants à l’événement et initiatrice majeure de cette innovation récente.

Art Westmount - photo: Andrew Burlone - WestmountMag.caMme Gold, une ancienne directrice artistique du Théâtre Saidye Bronfman, avec une longue carrière émérite dans les arts littéraires, a assisté aux précédents événements de Art Westmount avec son mari, Ronald Poole, l’un des artistes participants.

Percevant l’opportunité que présentait Art Westmount pour les auteurs, elle a lancé l’idée d’une participation il y a quelques années. « Étant auteure, j’ai écrit une lettre au maire Peter Trent lui demandant pourquoi la ville organisait des expositions tous les deux ans uniquement pour les artistes en arts visuels alors qu’il y a des écrivains à Westmount aussi. » se souvient-elle, ajoutant que Trent a transmit sa lettre à la conseillère municipale Nicole Forbes, responsable des événements culturels.

C’est ainsi que, cette année, Gold et un groupe de collègues écrivains comprenant Marie-Andrée Cantillon, Susan Doherty, Mary Hagerman, Sidonie Kazenel, Alfred Garson, Cora Siré, Nicole Peretz, et Donna Yates Adelman présenteront leurs livres qui seront en vente dans un coin de la grande salle de bal du Victoria hall. Au cours de la fin de semaine, les auteurs se relayeront pour présenter des lectures ou de brefs exposés de leur travail à la Bibliothèque de Westmount juste à côté.

Et bien sûr, de nombreux artistes visuels des plus connus de Westmount seront aussi présents au Victoria Hall et la galerie attenante afin d’exposer et vendre une partie de leur récents ouvrages, sans mentionner une exposition plus petite par les résidents de Place Kensington sur la rue Ste-Catherine.

…de nombreux artistes visuels des plus connus de Westmount seront aussi présents … afin d’exposer et vendre une partie de leur récents ouvrages…

Ceux qui ont fréquenté les précédents événements d’Art Westmount se souviendront sans aucun doute du réalisme serein des paysages hivernals de Estrie rurale de Sara Peck Colby, des chevaux stylisés issus du pinceau enjoué de Bruce Roberts, des courtepointes habilement rendues de Lily Lam, ainsi que des toiles colorées et expressives de Catherine Benny. Ces artistes, ainsi que des dizaines d’autres, peintres et photographes, seront sur place avec leurs créations.

« L’idée est de se mettre en valeur, de s’exposer au public », selon Gold, qui ajoute que l’ensemble de l’événement n’est pas évalué par un jury, les participants étant donc libres d’exposer les œuvres de leur choix, ce qui rend l’exposition intéressante.

Et tandis que les organisateurs sont occupés à promouvoir la biennale d’automne qui se tiendra dans deux semaines, Mme Gold précise que l’ajout d’auteurs littéraires au groupe d’exposants générera un intérêt accru pour l’événement. « Ceux à qui j’ai mentionné la chose ont été très enthousiasmés au sujet de l’amalgame d’artistes et d’auteurs », dit-elle.

L’artiste peintre Roxanne Dyer, qui travaille également dans les coulisses en tant que membre organisateur du conseil d’administration de l’événement, a été présente à toutes les biennales depuis la création d’Art Westmount. Cette année, elle présentera une gamme variée de pièces, incluant des cartes de vœux et des peintures inspirées du récent festival de mongolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Nous sommes tous très excités à propos d’Art Westmount cette année», a déclaré Mme Dyer, qui a récemment terminé une bande-annonce vidéo pour promouvoir l’événement, un bref montage accrocheur de quelques-unes des œuvres que les visiteurs pourront voir au Victoria Hall.

« Je pense que l’idée d’avoir des auteurs avec nous cette année est excellente », a déclaré Mme Dyer.

Venez rencontrer plus de 70 artistes et auteurs au Victoria Hall, 4626 Sherbrooke O., et à la bibliothèque publique de Westmount, 4574 Sherbrooke O, samedi et dimanche, 1er et 2 octobre, de 11 heures à 17 heures. Plus d’informations au 514 989-5226.Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caImages : Andrew Burlone


Wayne Larsen

Wayne Larsen est un auteur et chroniqueur dont les textes ont paru dans plusieurs publications imprimées et en ligne. Au cours de sa carrière d’écrivain pigiste il a rédigé de multiples nouvelles et chroniques pour le journal The Gazette et a occupé les fonctions de rédacteur et de réviseur sénior au Reader’s Digest Canada. De 2000 à 2010, il a été rédacteur en chef du Westmount Examiner.  wlarsen@westmountmag.ca

LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre