La nécessaire survie
de la mémoire

Les Journées internationales de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste au CCHM

Par Luc Archambault

Il y a de ces musées qui passent trop souvent inaperçus et dont on ne parle pas. Pourquoi? Certains par manque de pertinence; d’autres par manque d’engagement; d’autres encore par manque de visibilité. Le CCHM (Centre Commémoratif de l’Holocauste à Montréal) ne manque ni de pertinence, ni d’engagement, ni de visibilité – qui n’a pas vu les affiches dans le métro ? Pourtant, il ne vient pas en tête de liste des visiteurs et des touristes de la Métropole. Peut-être à cause du sujet… bien que sa présence reflète la survivance d’un peuple face à la barbarie et est donc une source positive de commémoration.

Montreal Holocaust Memorial Centre WestmountMag.caPar sa collection permanente, le musée propose une réflexion sur les génocides. Non seulement l’Holocauste, bien que celui-ci constitue le point central des objets et vitrines du parcours. Mais les guides présents auront vite fait d’interpeler les visiteurs sur la survie contemporaine du racisme et des préjugés, les confrontant, bien doucement selon les capacités de ceux-ci, à la complexité de la haine et à sa logique propre.

La visite commence donc par une évocation de la vie antérieure à la guerre et à la prise du pouvoir par le nazisme. Puis, on passe à l’institutionnalisation de la terreur en Allemagne, les étapes de l’instauration de la discrimination, donnant suite à la mise en place de l’appareil génocidaire. L’exposition se termine par la libération, les camps de déplacés et les problèmes liés à l’immigration des survivants et la période d’après-guerre.

…les guides présents auront vite fait d’interpeler les visiteurs sur la survie contemporaine du racisme et des préjugés, les confrontant… à la complexité de la haine et à sa logique propre.

Montreal Holocaust Memorial Centre WestmountMag.caLe musée met aussi en lumière, derrière ses vitrines, de rares objets personnels, en témoignages poignants des années de persécution. Des cartes d’identités portant le « J » pour « Juif ». Des étoiles jaunes portées notamment en France, en Croatie et ailleurs. Et le cœur d’Auschwitz, ce petit reliquaire portant l’espoir et l’amour, outil magnifique de sensibilisation auprès des jeunes et des moins jeunes… Le musée est riche en documents de tout acabit, et le site web fourmille de documents pédagogiques pour bien encadrer la nécessaire descente aux enfers de jeunes cerveaux qui doivent être sensibilisés à cette facette sombre de l’histoire de l’humanité.

Montreal Holocaust Memorial Centre WestmountMag.caLe 24 janvier, début des Journées internationales de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste (jour anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz), le film Denial sera présenté, suivi d’une discussion avec Robert Jan van Pelt, expert en architecture. Ce film relate le combat entre Deborah E. Lipstadt et David Irving, celui-ci ayant intenté une poursuite en diffamation contre Mme Lipstadt après qu’elle l’eût accusé de négationnisme. Monsieur van Pelt a été cité à titre de témoin à ce procès. Fait à noter : bien que le film soit gratuit, vous devez réserver vos places sur le site du CCHM à mhmc.ca

Le 27 janvier, journée internationale de Commémoration de l’Holocauste, l’entrée au musée sera gratuite, et vous pourrez apprendre l’histoire de l’Holocauste grâce aux survivants Ted Bolgar (en anglais, à 11h) et Elie Dawang (en français, à 13h). Ils parleront tous deux de leurs expériences durant la Seconde Guerre mondiale.

Montreal Holocaust Memorial Centre WestmountMag.caPour évoquer l’aspect universel des génocides, le Musée présentera, le 20 février, le film The Uncondemned, un documentaire relatant le génocide au Rwanda, surtout les traitements réservés aux femmes, et les combats juridiques qui en ont découlés. En effet, depuis l’instauration du viol comme crime de guerre en 1919, personne n’avait jamais été traîné en cour pour ce crime, d’autant moins devant un tribunal international. Ce film relate donc les procédures des avocats en charge du dossier, des femmes qui ont accepté de témoigner, et de la victoire subséquente de la Justice.

Pour plus d’information sur le Centre Commémoratif de l’Holocauste à Montréal visiter mhmc.ca

 

Images : courtoisie du Centre Commémoratif de l’Holocauste à Montréal


Luc Archambault WestmountMag.ca

Luc Archambault
Écrivain et journaliste, globe-trotter invétéré, passionné de cinéma, de musique, de littérature et de danse contemporaine, il revient s’installer dans la métropole pour y poursuivre sa quête de sens au niveau artistique.



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.