clifford-lincoln_angel-woods_westmountmag

Clifford Lincoln soutient
la nouvelle réserve faunique

L’ancien ministre de l’environnement écrit aux honorables ministres en appui à la création d’une réserve faunique nationale

Lettre cosignée par ses amis de l’environnement et ses collègues

LE DÉFI

La préservation à perpétuité du dernier grand écosystème marécageux et riverain sur l’ile de Montréal, les milieux humides du Technoparc et les terres fédérales adjacentes; la protection de 200 hectares de milieux naturels rares, soit la superficie du parc du Mont-Royal; la création d’une Réserve faunique nationale sur les terres fédérales dès maintenant afin d’assurer la protection des espaces naturels du Technoparc.

PORTRAIT

Clifford Lincoln a été élu à l’Assemblée nationale pour la première fois en 1981 ; il a servi en tant que ministre de l’Environnement de 1985 à 1989. Reconnu comme un « homme de principe », Clifford Lincoln a continué de servir la population en devenant député fédéral pour le comté de Lac-Saint-Louis en 1993. À sa retraite en 2004, la communauté environnementale de Montréal a célébré sa carrière en plantant un érable à sucre en son honneur. Cet arbre se trouve dans les jardins du Centre communautaire Sarto Desnoyers à Dorval et porte la plaque « Clifford Lincoln – Champion de l’Environnement ».

Entrevues avec Clifford Lincoln sur rendez-vous.
Liaison : Sylvia Oljemark, 514 332-9146 ; golfhawk75@gmail.com 


LETTRE OUVERTE

Appui à la demande de création d’une Réserve faunique nationale sur les terres fédérales adjacentes au Technoparc, au nord de l’Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau

Montréal, le 3 décembre 2020

Les Honorables ministres Marc Garneau, Jonathan Wilkinson et Steven Guilbeault,

Nous les soussignés, citoyens du Grand Montréal, partageons la vision et le but de préserver, pour le bien commun et les générations futures, certains espaces naturels vitaux en milieu urbain.

Notre but spécifique est la préservation à perpétuité du dernier grand écosystème marécageux et riverain sur l’île de Montréal. Cet écosystème – les milieux humides du Technoparc et les terres fédérales adjacentes – se compose de divers milieux naturels contigus, selon la carte détaillée ci-jointe.

map of proposed National Wildlife Area

Carte de la Réserve nationale de faune proposée – Image: Jim Harris, Groupe TechnoparcOiseaux

Le but de cette lettre donc est de réitérer et d’appuyer la demande qui vous a déjà été présentée, et qui a été reçue positivement par le Ministre des Transports, l’Honorable Marc Garneau, à l’effet de créer une réserve faunique nationale au nord de l’Aéroport Pierre-Elliott Trudeau sur les terres fédérales.

Nous voulons nous assurer que maintenant et pour l’avenir, une réserve faunique nationale soit crée officiellement le plus tôt possible afin de conserver la portion détenue par le gouvernement fédéral du dernier grand écosystème humide de Montréal. En effet, notre démarche traduit fidèlement l’engagement du gouvernement fédéral dans le dernier discours du Trône, selon lequel: « La pandémie a rappelé aux Canadiens à quel point la nature leur est précieuse. Le gouvernement travaillera en collaboration avec les municipalités dans le cadre d’un nouvel engagement visant à accroître le nombre de parcs en milieu urbain, pour que tout le monde ait accès à un espace vert… »

Petit marais Hubert-Reeves before destruction

Le petit marais Hubert-Reeves avant la destruction (2015) – Image : Hubert Gendron

Nous vous offrons notre entière collaboration envers la réalisation de ce projet, et nous nous tenons à votre disposition pour toute démarche apte à l’avancement prochain de celui-ci.

Veuillez agréer, Messieurs Garneau, Wilkinson et Guilbeault, nos meilleures salutations,

Clifford Lincoln

Elizabeth May, O.C., députée fédérale de Saanich-Gulf Islands, Cheffe parlementaire du Parti vert du Canada

Georges Bourelle, maire de la Ville de Beaconsfield, membre du conseil d’agglomération de Montréal

Julie Brisebois, mairesse de Senneville, membre du conseil d’agglomération de Montréal

Heidi Ektvedt, mairesse, Ville de Baie-D’Urfé

Paola Hawa, mairesse de la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, membre du conseil d’agglomération de Montréal

Normand Marinacci, LL.L., maire d’arrondissement L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève

Luc Ferrandez, ex responsable des grands parcs et maire du Plateau-Mont-Royal, chroniqueur au 98,5

Peter B. Yeomans, ancien maire de la Cité de Dorval et membre du comité exécutif, Ville de Montréal

Ryan Young, conseiller, Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue

Margo Heron, conseillère, Cité de Dorval

Paul Trudeau, conseiller, Cité de Dorval

Daniel Green, co-président, Société pour vaincre la pollution, ex-chef adjoint, Parti vert du Canada

Alex Tyrell, chef du Parti vert du Québec

Alain Branchaud, directeur général, Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec)

Joël Coutu, au nom des 2600 membres du Groupe TechnoparcOiseaux

Sophie Paradis, cheffe de la conservation au Québec, Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada)

Georges R. Dupras, fondateur et directeur de l’Animal Alliance of Canada – protection des ours.

Rob Laidlaw, biologiste agréé, Royal Institute of Biology, auteur et directeur général de Zoocheck Canada

Barry Kent MacKay, artiste et naturaliste, directeur des programmes canadiens et spéciaux de Born Free USA

Sarah Teigeiro, M.Ing., candidate au doctorat à Polytechnique Montréal, au nom de sa famille et de ses camarades étudiants

Sylvia Oljemark, co-fondatrice, Coalition Verte – plus de soixante groupes citoyens dédiés à la protection de l’environnement


Image d’entête : Clifford Lincoln (devant à droite) accompagnant des environnementalistes de la Coalition Verte et de l’Association pour la protection du boisé Angell lors de la journée du boisé Angell au printemps 2004.

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire : autres articles sur l’environnement


Hatley



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre