yin-yang1_westmount

Comment devenir
un maître du Tao

Tout un chacun possède le potentiel pour être un véritable maître taoïste

Par Craig Cormack

Il existe de nombreux maîtres dans la société. Nous les côtoyons surtout dans le domaine des arts martiaux. Le mot « maître » a une énergie et des connotations différentes pour chaque individu. Pour les besoins de cet article, nous examinons l’énergie positive de ce mot.

Un vrai maître est à l’aise là où il se trouve dans le temps présent et maintient un équilibre grâce à la discipline. Un maître peut ou non enseigner cette discipline directement à ceux qui cherchent à la connaître, cependant, un maître a un impact réel en étant un modèle exemplaire et en appliquant les enseignements. Par conséquent, un vrai maître est le maître de lui-même.

Un vrai maître est à l’aise là où il se trouve dans le temps présent et maintient un équilibre grâce à la discipline.

Par l’exemple, nous sommes tous des enseignants pour nos pairs. Les enseignements que nous recevons individuellement – ou par l’intermédiaire des autres – sont soit agréables, soit désagréables. Néanmoins, ces enseignements sont importants. La portée de la leçon dépend de notre situation au moment où elle a été dispensée. Si nous ne sommes pas dans le moment, nous perdons sa signification et, très souvent, nous n’en voyons jamais l’intérêt.

Si nous réagissons à la forme de la leçon sans comprendre que cette réflexion est en nous, nous risquons de perdre le sens de la leçon. Notre compréhension peut dépendre de la personne qui donne la leçon, du lieu où nous nous trouvons, ou de l’expérience même. La clé de la compréhension des réflexions ou des formes s’acquiert en étant dans le moment présent. Un véritable maître pratique l’art d’être dans le moment présent. Cela exige une pratique et une discipline constantes.

Le véritable maître comprend comment créer par la pensée. Et cela est reflété par la réalité extérieure dans la forme (personnes, lieux et circonstances positives).

Le véritable maître vit sans juger ses pairs et comprend que le fait de se libérer du jugement des autres aide à se libérer du jugement de soi-même.

L’intention d’une personne lors de la formation influence la direction qu’elle prendra. Si une personne s’entraîne pour la paix, alors il en résultera harmonie et béatitude. On peut en dire autant de la personne qui s’entraîne pour la guerre. L’intention est la base de la formation et les arts martiaux doux favoriseront une énergie paisible chez une personne. Le vrai maître ne craint pas la réalité extérieure parce qu’il sait qu’il la génère.

‘Le vrai maître sait qu’il n’y a pas de summum à l’apprentissage parce que le raffinement du moment par l’énergie est sans fin et évolue à différents niveaux de compréhension.’

Tout est dans l’équilibre et le vrai maître travaille avec l’énergie yin (la terre-mère) et l’énergie yang (le ciel-père). Les maîtres taoïstes utilisent ces deux énergies pour créer un équilibre dans leur corps. Ils peuvent ensuite faire connaître cet équilibre à tous ceux qu’ils rencontrent.

Le vrai maître sait qu’il n’y a pas de summum à l’apprentissage parce que le raffinement du moment par l’énergie est sans fin et évolue à différents niveaux de compréhension. Le vrai maître n’est jamais au bout de sa formation.

La formation commence et réside dans l’infini. Le Tai-Chi représente cette réalité en constante évolution : la forme est affinée dans l’équilibre du mouvement, l’évolution de l’énergie et de la conscience, une étape à la fois. La force provenant du haut et du bas du corps est affinée par le flux du corps. Ainsi le corps et l’univers sont inséparables.

Le véritable maître comprend que la solution réside dans l’équilibre au sein du changement. Le Tao (la voie) est une situation en constante évolution avec des creux et des sommets. Le Tai-Chi, symbole du Yin et du Yang, n’est pas statique, même s’il peut paraître tel. Il est toujours en mouvement. Tout ce qui est dans une position fixe est mort et se décompose en un autre état d’être. Le Yin et le Yang sont inséparables tant que nous sommes en vie. Lorsqu’ils se séparent, nous mourons physiquement et le Shen,ou l’esprit, se tourne vers de plus grandes choses.

La conviction vient avec la discipline dans tout système de formation. La conviction est un autre ingrédient de la manifestation de la réalité extérieure. Une formation avec une conviction positive donne des résultats positifs. La confiance en soi, en l’univers et en la vie est une seule et même chose. Elles sont aussi inséparables que le yin et le yang. La personne indisciplinée n’a pas cette fortitude et sa vie est déracinée, déconnectée, prise de peur en réaction à la réalité perçue. Il est possible de remédier à cette situation en créant des pensées positives et en se libérant de la peur par le biais de la formation.

‘L’harmonie à tous les niveaux est nécessaire pour l’équilibre et la paix dans la vie. Les arts qui aident une personne à s’équilibrer à tous les niveaux sont ceux qu’il faut rechercher.’

La lucidité est un élément important de la maîtrise. Le véritable maître est conscient de ce qui est en train d’être créé. La lucidité est également obtenue par la formation.

Il y a beaucoup de charlatans qui se disent maîtres, mais ce sont des meneurs de secte qui se nourrissent de l’énergie de leurs adeptes. Un véritable maître ne cherche pas à obtenir le pouvoir auprès de ses disciples. Les véritables maîtres génèrent leur propre énergie et enseignent à leurs disciples à le faire pour eux-mêmes. Les véritables maîtres élèvent leurs étudiants et sont heureux lorsque ceux à qui ils enseignent les surpassent.

Chaque instant donne l’occasion de gagner ou de perdre de l’énergie. Le développement se fait par la reconstitution de l’énergie que vous dépensez. Cette énergie est appelée Qi, ou force vitale, et est présente dans notre corps, notre environnement et notre univers. Travailler avec cette énergie fait partie de la vie quotidienne d’un maître.

L’harmonie à tous les niveaux est nécessaire pour l’équilibre et la paix dans la vie. Les arts qui aident une personne à s’équilibrer à tous les niveaux sont ceux qu’il faut rechercher. La créativité est également une autre facette de la maîtrise. Chacun a le potentiel d’être un vrai maître ; la question est de savoir si l’on a la discipline nécessaire pour y parvenir. C’est à chacun de décider pour lui-même.

Image d’entête : naql via StockPholio.com

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caÀ lire aussi : Autres articles de Craig Cormack


craig cormack

Craig Cormack, BA, est un maître de Chi Kung et de Reiki, un massothérapeute chinois agréé et un instructeur de Tai Chi senior basé à Montréal, au Canada. Il travaille actuellement avec des personnes âgées pour les aider à rester en bonne santé et à garder leur équilibre. Il est directeur de Rising Tao Integrative – risingtao.ca

 Just point and junk disappears. Save $10 when you book online. Book Now.



There are no comments

Ajouter le vôtre