smartphone_westmountmag

Question d’immobilier :
évaluer une campagne marketing

Comment mesurer le progrès d’une campagne marketing menée par votre courtier

Par Joseph Marovitch

Nous embauchons un courtier pour vendre notre propriété résidentielle, mais comment pouvons-nous mesurer les progrès de leur campagne ? Faisons-nous simplement confiance en ce qu’ils commercialisent et évaluent correctement notre propriété ? Pensons-nous qu’en raison de quelques visites, nous constatons un progrès ? Mon courtier me dit que j’ai eu 12 demandes de renseignements par téléphone cette semaine. Comment savoir si cela est exact ?

La campagne de marketing devrait comprendre des annonces dans les journaux locaux, des courriers électroniques à des clients potentiels, des appels téléphoniques à des clients potentiels, des cartes postales pour la région où se trouve la propriété, des journées portes ouvertes, une exposition sur plusieurs sites Web et sur le Service inter-agences.

Je suis sur le point de vous dire un secret que la plupart des clients ne savent pas. Beaucoup de courtiers ne le savent pas non plus…

Le moyen le plus efficace de savoir si une propriété est correctement tarifée et commercialisée est d’examiner les résultats mensuels des réponses, notamment:

  1. Le nombre de vues sur le service d’inscriptions multiples
  2. Le nombre d’appels et de demandes de renseignements par courrier électronique que le courtier reçoit
  3. Le nombre de visites à la propriété
  4. Le nombre d’offres écrites reçues (les offres verbales ont peu de valeur)

Tous les courtiers sont en mesure d’imprimer à partir du listing MLS le nombre de vues enregistrées au cours d’une période donnée. Lorsque ces informations sont combinées au registre des appels et des visites du courtier, vous avez une indication claire du progrès de la campagne de marché.

Le moyen le plus efficace de savoir si une propriété est correctement tarifée et commercialisée est d’examiner les résultats mensuels des réponses…

Résultats

  1. Le prix est trop élevé:
    Beaucoup de visionnements MLS + quelques appels + quelques visites = indique que l’intérêt est élevé mais que le prix est considéré trop élevé
    .
  2. L’effort marketing est insuffisant ou le marché est faible:
    Peu de vues + peu d’appels + peu de visites = indique que le marché est faible ou que l’effort marketing est insuffisant
    .
  3. Le prix est très bon:
    De nombreuses vues MLS + de nombreux appels + de nombreuses visites + plusieurs offres = prix d’achat élevé

Il convient de noter que:

Une propriété hors de prix aide à vendre les propriétés concurrentes.
Une maison trop chère, si elle n’est pas révisée, peut perdre des vagues d’acheteurs sérieux.
Au fil du temps, une propriété hors de prix coûte de l’argent et perd de la valeur.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez vous reporter à la section commentaires ci-dessous. Je répondrai rapidement à vos questions. De plus, pour lire les articles précédents, cliquez ici.

Bonne semaine !

Prochain article : Critères d’achat d’un condo


ÉTAT DU MARCHÉ

Les ventes continuent de ralentir tandis que les prix continuent d’augmenter à Montréal. Ceux qui achètent paient le prix fort pour leur propriété. Tandis que le marché continue de favoriser le vendeur, moins de gens vendent.

C’est un problème pour ceux qui doivent vendre. La plupart des vendeurs veulent un gros prix pour leur propriété. Ces vendeurs ont tendance à donner un prix élevé à leurs propriétés. Le prix plus élevé signifie généralement un temps d’attente plus long avant qu’une offre ne vienne. En fin de compte, le vendeur vendra au prix du marché ou moins.

Le moyen le plus rapide de vendre une propriété dans ce marché est de vendre en dessous du prix moyen du marché pour des propriétés comparables. Le prix inférieur produira plus d’intérêt et plus d’offres, déclenchant éventuellement une guerre d’enchères. Le résultat sera que la propriété se vendra plus cher que prévu, généralement proche du montant que voulait l’acheteur.

Si rien ne presse, il est préférable de fixer le prix à celui du marché, soit un prix légèrement supérieur aux prix de vente comparables des douze derniers mois.

Les dernières rumeurs laissent entendre que les taux d’intérêt vont augmenter. Si vous avez l’intention d’acheter une propriété, fixez un taux d’intérêt pré-approuvé pour les quatre-vingt-dix jours à venir et faites vos achats. Si vous vendez, assurez-vous que votre courtier informe les acheteurs qu’ils peuvent économiser de l’argent en effectuant des achats avant que les taux d’intérêt n’augmentent.

Image : highwaysengland via StockPholio.netButton Sign up to newsletter – WestmountMag.caLire aussi : autres articles par Joseph Marovitch


Joseph Marovitch - WestmountMag.ca

Joseph Marovitch œuvre dans le secteur des services depuis plus de 30 ans. Sa première carrière en tant que propriétaire et directeur du Camp Maromac, un camp d’été établi en 1968, a consisté à travailler avec des familles d’enfants de Westmount et des environs âgés de 6 à 16 ans. Maintenant, en tant que courtier immobilier, il offre les mêmes qualités de fiabilité, d’intégrité et d’honnêteté afin de protéger les intérêts de ses clients. Si vous avez des questions, contacter Joseph Marovitch au 514 825-8771, ou à josephmarovitch@gmail.com


LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.