La Fiat 500X 2016

Celle qui aurait du être la première…

Par Marc Bouchard
(traduit de l’anglais)

La nouvelle Fiat 500X 2016 est la voiture que tous attendaient, pour le moins ceux sont attirés par le style italien du modèle 500 mais qui étaient trop claustrophobes pour s’y assoir.

La Fiat 500X est du même pédigré que la version plus petite (ou même la wagonnette 500L surdimensionnée), mais avec un design extérieur plus audacieux et avec plus d’espace à l’intérieur. La 500X est exactement la voiture que Fiat aurait dû sortir en premier pour conquérir le marché nord-américain. Cette petite voiture adorable vise à prendre sa place sur le marché de manière très affirmée, se préparant à affronter les autres sous-compactes telles la toute nouvelle Mazda CX3 dans une bataille qui promet d’être féroce.

Cette petite voiture adorable vise à prendre sa place sur le marché de manière très affirmée, se préparant à affronter les autres sous-compactes telles la toute nouvelle Mazda CX3 dans une bataille qui promet d’être féroce.

Toute la gamme Fiat

Ne cherchez pas de distinctions visuelles ici. Vue de l’avant, la 500X ressemble beaucoup au modèle antérieur, avec ses phares circulaires, ses ailes courbes et son capot arrondie. Les designers de Fiat sont très fiers de cette ressemblance et ils ont raison de l’être, car le style et le look sont principalement ce qui attire les gens à la 500.

Plus haute et plus grande que tout les autres modèles de la gamme, la Fiat 500X offre assez d’espace pour cinq passagers (bien que le passager situé à l’arrière centre devra faire quelques compromis), avec beaucoup d’espace de chargement (avec les sièges arrières rabattus).

Le tableau de bord moderne de la Fiat 500X dispose d’un écran haute résolution allant de 5 à 6,5 pouces de largeur selon le modèle. Au-delà des fonctions de radio et de divertissement, il assume les fonctions de navigation (en option) et le modèle haut de gamme est livré avec un écran tactile. Le système de connectivité à mains-libres pour smartphones est l’un des plus intuitif sur le marché. Les autres équipements intéressants à l’intérieur du modèle de base de la 500X Pop comprennent un régulateur de vitesse et de la climatisation, ainsi que le pouvoir assisté partout.

Ceux qui recherchent une Fiat 500X d’allure plus robuste et aventureuse peuvent se tourner vers les modèles Trekking et Trekking Plus qui offrent des spécifications similaires mais proposent un design unique de carénage avant et arrière avec des accents argent satinés.

Les niveaux de finition supérieurs débutent avec le modèle sport qui ajoute des jantes de 17 pouces, un écran plus grand, et surtout un système de sélection dynamique qui permet au conducteur de choisir entre trois modes (Auto, Sport et Traction +) pour la configuration du véhicule la plus appropriée aux différentes conditions de conduite.

Vient ensuite le modèle Lounge, avec une caméra de vision arrière, l’aide au stationnement, des sièges chauffants en cuir avec réglage électrique et un volant chauffant. Je mets sérieusement en doute la longévité de certains matériaux, comme les pièces de garniture en cuir sur les panneaux de porte, qui semblent propices aux égratignures.

Ceux qui recherchent une Fiat 500X d’allure plus robuste et aventureuse peuvent se tourner vers les modèles Trekking et Trekking Plus qui offrent des spécifications similaires mais proposent un design unique de carénage avant et arrière avec des accents argent satinés.

Les modèles Pop, Sport et Trekking sont livrés en standard avec le même moteur turbocompressé MultiAir de 1.4L de 160 chevaux qui entraîne le Abarth 500. Une transmission manuelle à six vitesses transmet la puissance aux roues avant seulement.

Tous les modèles Fiat 500X 2016 peuvent être équipés d’un moteur de 2.4L Tigershark qui produit 180 chevaux grâce à une transmission automatique à neuf vitesses disponibles et un système de traction intégral avec essieu arrière déconnectable. Ce groupe motopropulseur particulier se trouve également dans la nouvelle Jeep Renegade.

L’essieu arrière déconnectable améliore l’économie de carburant dans des conditions normales de conduite en laissant les roues avant se charger de tout. Cependant, la 500X revient automatiquement à toutes roues motrices lors de forte accélération, en marche arrière, dans des conditions froides ou glissantes, ou lorsque le conducteur actionne les essuie-glaces.

Plus spacieuse, plus confortable et surtout beaucoup plus polyvalente, la Fiat 500X affiche la même fougue italienne que les précédents modèles.

Un peu trop d’engrenages

Sur les routes sinueuses de la Californie du Sud, où nous avons effectué le premier test de la Fiat 500X, le véhicule s’est comporté relativement bien. J’ai trouvé la conduite agile et vive, alors que le mode Sport modifiait sensiblement les réglages de suspension pour assurer plus de plaisir sur les routes sinueuses.

La direction semblait bien assistée et les freins se sont avérés entièrement aptes à la tâche, même dans la région fortement congestionnée de Los Angeles. Le bruit de la route était relativement bien atténué, bien que j‘aurais aimé un peu plus d’insonorisation à certains moments, notamment en fonction de la qualité de la chaussée.

Voici un premier point négatif, cependant: la transmission automatique à neuf vitesses ne semble jamais trop sûre quel engrenage sélectionner. Si vous ne poussez pas sur l’accélérateur de façon suffisamment convaincante, elle oscillerra entre les vitesses, ce qui entraine de multiples hésitation et vibrations.

C’est la même histoire lors de rétrogradations. Vous avez l’impression que la boîte de vitesses automatique apprend à compter à chaque fois que vous avez besoin d’accélérer ou lorsque vous voulez tirer le meilleur parti de la pleine puissance du moteur. Par conséquent, les rétrogradages sont décalés et saccadés, ce qui rend souvent cette manœuvre plutôt désagréable. La transmission manuelle fonctionne un peu mieux, mais hélas n’est livrée qu’avec le moteur plus petit et moins puissant.

Une fois que vous surmontez ces inconvénients, la Fiat 500X 2016 se révèle être de loin le choix le plus sensible de tous les modèles 500. Plus spacieuse, plus confortable et surtout beaucoup plus polyvalente, elle affiche la même fougue italienne que les précédents modèles de la marque Fiat. Autrement dit, c’est la 500 que nous attendions.


marc bouchard

Journaliste général de formation, Marc Bouchard a été journaliste automobile au Guide de l’auto avant de devenir rédacteur en chef de Autonet.ca, puis co-créateur de AutoGO.ca. Il s’est joint depuis à l’équipe de NetMédia, spécialisée en contenu automobile. Membre de l’association des journalistes automobiles du Canada ou il a siégé au conseil durant cinq ans, il est aussi présent sur les ondes d’une douzaine de stations de radio au Québec pour partager sa passion du monde de l’automobile.



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre