Jennifer-Jette_bloc-quebecois_westmountmag

Rencontrez les candidats
dans NDG-Westmount /1

Jennifer Jetté, candidate pour le Bloc Québécois dans Notre-Dame-de-Grâce–Westmount


Le 3 octobre, juste après la date limite pour la déclaration de candidature, WestmountMag.ca a invité tous les candidats de la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce–Westmount à soumettre un texte décrivant leur programme pour publication gratuite, selon le principe du premier arrivé, premier publié. La date limite de soumission était le vendredi 18 octobre à midi.

Quatre des huit candidats ont présenté leur programme. Les autres ont malheureusement manqué l’échéance malgré deux rappels. WestmountMag.ca avait l’intention de présenter le programme de tous les candidats, comme lors de l’élection municipale de 2017 à Westmount et des élections provinciales de 2018 au Québec.

Voici le premier article de la série, présenté par Jennifer Jetté du Bloc Québécois.


Technicienne en administration au sein de la fonction publique québécoise depuis 2006, Jennifer Jetté a milité au cœur de divers paliers du SFPQ (Syndicat de la fonction publique du Québec) peu de temps après son arrivée en poste. Elle est aussi active dans certaines instances locales du Parti Québécois.

Jennifer Jetté est détentrice d’un diplôme d’études collégiales en arts et lettres profil langues, ainsi que d’une technique collégiale en comptabilité et en gestion. Elle a aussi complété deux certificats à l’Université McGill : le premier en ressources humaines, l’autre en relations publiques et gestion des communications.

Pendant ses études, elle s’est impliquée dans plusieurs organisations culturelles, notamment pour Cégep en Spectacle et au sein de la troupe du Théâtre de l’Os pour le Cégep Régional de Lanaudière à Joliette. Ces expériences, en plus de sa formation musicale acquise lors de ses études secondaires, l’on mené à travailler au Centre Culturel de Joliette. Elle a aussi œuvré auprès des enfants de sa municipalité durant la même période.

Formée à l’Université McGill, employée au sein de la fonction publique québécoise depuis plusieurs années et, autrefois, militante syndicale, Jennifer Jetté incarne donc ce renouveau féministe. Celui qui est axé sur l’universalisme, sur l’égalité des droits nonobstant l’origine ethnique, la confession, l’orientation sexuelle ou encore les convictions politiques de toute personne. C’est l’occasion de donner une voix forte à une nouvelle génération de femmes au pouvoir afin de mieux défendre vos intérêts, Québécoises et Québécois.

Au Bloc Québécois, nous sommes fiers de présenter un plan de lutte aux changements climatiques qui sort des sentiers battus pour obtenir de vrais résultats tout en créant de la richesse partout au Québec. Nous prenons le parti de nos aînés, qui méritent de profiter de leur retraite sans s’inquiéter pour leur sécurité financière. Nous nous rangeons aux côtés de nos créateurs, de notre culture et de nos médias contre les privilèges accordés aux géants du Web. Nous proposons des avancées efficaces pour protéger les Québécoises et les Québécois qui s’inquiètent des conséquences des fuites de renseignements personnels.

Les femmes et les hommes du Bloc Québécois sont indépendantistes et travaillent exclusivement pour le Québec. Contrairement aux partis canadiens, ils n’ont pas à choisir entre les intérêts du Québec et ceux du Canada. Le Bloc n’a pas de comptes à rendre aux grandes pétrolières de l’Ouest, aux banques de Bay Street ou aux lobbys anti-choix. L’équipe du Bloc Québécois ne rend des comptes qu’aux Québécois et Québécoises.

Chaque fois que le Québec a misé sur un parti pancanadien (PLC, PCC ou NPD), les intérêts du Canada ont primé sur les nôtres. Les partis pancanadiens s’allient contre le Québec, comme cela a été le cas lors du rapatriement de la Constitution, lors de l’octroi des contrats de plus de 30 milliards aux chantiers navals d’Halifax et de Vancouver, ou alors lors de l’offre fédérale d’une garantie de prêt à Terre-Neuve pour concurrencer Hydro-Québec sur les marchés étrangers. C’est le cas encore aujourd’hui avec l’opposition de tous les partis fédéraux au droit du Québec de se donner une loi sur la laïcité. Tous les partis s’y opposent, et contesteront une loi que les Québécois et Québécoises appuient dans une large majorité.

Le Bloc Québécois en force à Ottawa, c’est s’assurer d’une lutte pour la transparence et l’intégrité. Le Bloc Québécois est le parti qui a soulevé le scandale des commandites à la Chambre des communes et qui a fait reculer le gouvernement Trudeau dans l’application de sa Loi sur les Banques au détriment des consommateurs québécois. Ce rôle de lanceur d’alerte parlementaire, nous l’avons toujours bien joué et nous continuerons de veiller au grain.

Jennifer Jetté, candidate bloquiste de Notre-Dame-de-Grâce-Westmount

Le Bloc Québécois est déterminé à faire des gains réels et substantiels pour nos familles, pour nos aînés, pour notre économie, pour le développement durable et pour nos régions. La démonstration a été faite dans le passé, notamment avec le rapatriement de la formation de la main-d’œuvre qui a rapporté plusieurs milliards de dollars au Québec, les congés parentaux, la non-imposition des prestations pour enfants, en permettant à nos aînés d’augmenter leur revenu ou la défense du système de gestion de l’offre pour nos producteurs agricoles.

Avec une forte députation bloquiste à Ottawa, la voix du Québec se fera aussi entendre haut et fort sur les questions de politique étrangère, de défense et de commerce international.

Le Bloc constitue une force en faveur de la lutte aux changements climatiques, déterminé à barrer la route à des projets qui vont à l’encontre de nos intérêts fondamentaux et à contribuer à ralentir le réchauffement planétaire.

Le Bloc Québécois utilisera son poids à la Chambre des communes au service des Québécoises et des Québécois. S’il advenait que nous ayons la balance du pouvoir, nous n’appuierions que des projets qui sont dans l’intérêt de la nation québécoise. Seulement pour faire des gains pour les Québécoises et les Québécois.

Le Québec, c’est nous ! C’est nous tous, c’est ce qui rend le Québec différent.

La laïcité, c’est nous : c’est le choix légitime et démocratique du Québec que seul le Bloc défend à Ottawa.

L’énergie propre, c’est nous : c’est l’avenir d’un Québec créateur de richesse mal servi dans un Canada pétrolier qui refuse de prendre au sérieux les changements climatiques.

Le français, c’est nous : c’est notre langue commune que seul le Bloc travaille activement à renforcer.

L’économie, c’est nous : ce sont nos secteurs de pointe, nos sièges sociaux et nos entreprises dans nos régions qui méritent d’être défendues par des nationalistes économiques.

Un vote pour le BLOC QUÉBÉCOIS, c’est donc un vote pour :

⁃ Une ÉCONOMIE verte, prospère et diversifiée ;

⁃ La protection de l’ENVIRONNEMENT ;

⁃ Des investissements qui soutiennent la SOLIDARITÉ SOCIALE ;

⁃ La défense et le rayonnement de notre CULTURE;

⁃ Une meilleure représentativité du QUÉBEC à l’international.

Pour de plus amples informations, nous vous référons à la plateforme électorale du Bloc Québécois : Plateforme_Bloc2019.pdf


Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre