canada-geese_westmountmag

La Coalition Verte prête à défendre notre patrimoine environnemental

Aucune tentative de rétablir les clauses anti-environnementales de l’ancien projet de loi 61 ne sera tolérée

Le 11 juin 2020, la Coalition Verte, avec l’appui du Fonds d’héritage pour l’environnement, a transmis une mise en demeure au gouvernement Legault afin qu’il retire les clauses anti environnementales de son projet de loi 61.

Le 19 août 2020, le gouvernement Legault a retiré le projet de loi, et ce à la suite de la résistance de la Coalition Verte, de plusieurs autres groupes environnementaux, des agences réglementaires et des pétitions appuyées fortement par la société civile.

L’ancien projet de loi 61 constituait une abrogation illégale du droit de tous les Québécois et Québécoises à un environnement sain. Plutôt que de protéger l’environnement, le gouvernement le mettait en vente.

La Coalition est déterminée et résolue à défendre notre environnement et restera ferme. Et il faut rappeler ce qui a été constaté pendant le mois de juin.

L’ancien projet de loi 61 constituait une abrogation illégale du droit de tous les Québécois et Québécoises à un environnement sain. Plutôt que de protéger l’environnement, le gouvernement le mettait en vente. Le projet de loi poursuivait le processus de démantèlement des protections environnementales amorcé par le gouvernement avec son Règlement sur l’encadrement d’activités en fonction de leur impact sur l’environnement (REAFIE). En particulier, le projet :

  • suspendait unilatéralement certaines dispositions de la Loi sur la qualité de l’environnement à la discrétion du Ministre;
    .
  • n’incluait à aucun moment le droit du public d’être informé ou de participer au débat;
    .
  • accordait au Ministre le droit exclusif et arbitraire d’établir le montant des compensations financières lors de projets relatifs à la flore, aux poissons et aux habitats fauniques;
    .
  • et ne permettait pas au Ministre de discuter des projets, mais seulement de leur imposer des conditions.

Le gouvernement du Québec a indiqué, par la voix de la ministre Sonia LeBel, qu’il a l’intention de déposer un nouveau projet de loi en remplacement du projet de loi 61.

La Coalition Verte met le gouvernement en garde: elle n’acceptera jamais le démantèlement des protections environnementales, ni leur suspension – sous aucune considération.

La réponse à la pandémie à la COVID-19 ne peut être la destruction de l’environnement québécois!

Si le nouveau projet de loi inclut les mêmes articles destructeurs, la Coalition réserve son droit d’agir légalement pour la protection de l’environnement.

‘La Coalition Verte met le gouvernement en garde: elle n’acceptera jamais le démantèlement des protections environnementales, ni leur suspension – sous aucune considération.’

Le Fonds d’héritage pour l’environnement, avec toute son expertise, est avec la Coalition. Les citoyens sont avec la Coalition. Le peuple québécois ne tolèrera pas la destruction de son environnement.

Le message de la Coalition est simple: aucune répétition des articles anti environnementaux de l’ancien projet de loi. La Coalition Verte est prête à se battre jusqu’au bout pour notre patrimoine environnemental !

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Patrick Barnard au 514 463-0573 ou pbarnard@videotron.ca

Image d’entête : marneejill via StockPholio.net

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire : autres articles sur l’environnement


Green Coalition logo - WestmountMag.ca
La Coalition verte est une association à but non lucratif de groupes et d’individus ayant comme mandat de promouvoir la conservation, la protection et la restauration de l’environnement ainsi que l’utilisation rationnelle des espaces verts et bleus.




There are 2 comments

Ajouter le vôtre
  1. Patricia Dumais

    Très heureuse que le gouvernement ait retiré la loi 61 à la suite de la Coalition Verte et d’autres pressions publiques. Comme les gouvernements placent souvent la « création d’emplois » avant la « protection de l’environnement » dans l’ordre de leurs priorités, nous devons rester vigilants lorsqu’il s’agit de protéger notre patrimoine environnemental. Des gouvernements véritablement progressistes feraient le lien entre les deux.

  2. Ghislaine Pedneault

    Quelle bonne chose que cette coalition verte! Comment nos gouvernements peuvent-ils encore permettre le sacrifice de la qualité de l’environnement au profit de développeurs privés? Un jour, sans doute pas très lointain, il sera trop tard pour que la Terre résiste au pillage et au saccage d’une activité humaine incontrôlée. C’est le temps de penser à ceux qui vont nous suivre et qui auront à faire face aux conséquences de notre insouciance.


Laisser un nouveau commentaire