mbam_musee-en-partage1_westmountmag

Le musée en partage du
MBMA célèbre ses 20 ans

Vingt ans d’engagement communautaire, d’inclusivité et de diversité, et un don de 1 million de dollars de Bell

Le Musée en partage, programme du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), célèbre ses 20 ans. Depuis son lancement en 1999, il a permis à plus de 275 000 personnes vulnérables de bénéficier gratuitement d’une multitude d’activités artistiques conçues sur mesure pour elles. Grâce au soutien renouvelé de Bell envers ce programme par un don majeur de 1 million de dollars répartis sur 5 ans, encore plus de personnes – habituellement exclues de l’expérience culturelle – auront l’occasion de bénéficier des effets positifs de l’art.

Depuis son lancement en 1999, Le Musée en partage a permis à plus de 275 000 personnes vulnérables de bénéficier gratuitement d’une multitude d’activités artistiques conçues sur mesure pour elles.

Fruit d’un échange d’expertises entre les équipes du MBAM et plus de 600 organismes sans but lucratif, CLSC et hôpitaux, Le Musée en partage est aujourd’hui devenu une référence internationale en matière d’accessibilité et d’inclusion dans le monde muséal. Ce programme, qui depuis sa création n’a cessé d’évoluer pour s’étendre à de nouveaux publics, incarne la vision humaniste et socialement engagée du MBAM : un musée ouvert et accessible à tous, dont aux personnes marginalisées en raison de facteurs sociaux et économiques ou de leur condition de santé.

Le Musée en partage, programme du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) – WestmountMag.ca

Le Musée en partage propose de nombreuses activités gratuites (visites guidées des collections, ateliers artistiques animés par des médiateurs ou des art-thérapeutes, concerts spéciaux…) adaptées aux besoins et aux intérêts des personnes qui vivent des situations difficiles. Offertes au Musée (et parfois hors de ses murs), celles-ci leur permettent de tisser des liens d’amitié, d’apprendre et de créer dans un environnement sécuritaire et accueillant. Elles participent à raviver leur créativité et à leur redonner confiance en eux.

‘Le Musée en partage est aujourd’hui devenu une référence internationale en matière d’accessibilité et d’inclusion dans le monde muséal.’

Le Musée en partage s’adresse entre autres aux enfants, aux adultes et aux aînés provenant de communautés ou de quartiers défavorisés, aux jeunes à risque, aux immigrants et aux réfugiés, aux femmes en difficultés, aux proches aidants, aux personnes en voie d’alphabétisation ou en situation d’itinérance, ainsi qu’aux personnes souffrant d’un problème de santé physique ou mentale, vivant avec des troubles cognitifs tels que l’Alzheimer, ou encore avec un handicap physique ou intellectuel.

Darla Fortune – Le Musée en partage

Darla Fortune

Ce programme a fait l’objet d’articles de recherche parus notamment dans les revues The Arts in Psychotherapy et The Journal of Museum Education. Une étude menée en 2018 par Darla Fortune, chercheuse à l’Université Concordia, sur l’impact de ce programme du point de vue de l’inclusion et du sentiment d’appartenance, a notamment mis en évidence le sentiment de reconnaissance et d’appréciation éprouvé par les participants.

Une personne en situation d’itinérance témoigne : « Souvent, on souffre d’isolement et c’est difficile de s’en sortir. En participant à un projet comme celui-ci, au Musée, on arrive à communiquer avec les autres. Quand on fait une activité créative, ça nous rappelle les expériences de l’enfance. On a l’impression d’avoir le contrôle de soi-même. »

« Grâce à une multitude d’actions, comme la création du programme Le Musée en partage il y a vingt ans, des groupes socio-communautaires et des publics de plus en plus variés fréquentent nos collections, nos expositions temporaires et nos espaces éducatifs. Désormais, le MBAM est leur musée : lieu de rencontre de la diversité qui apprend de ses visiteurs et se transforme selon leurs souhaits. Au nom de tout le MBAM, je souhaite remercier tous nos professionnels sur le terrain et nos partenaires socio-communautaires qui ont permis que ce projet visionnaire grandisse pour ouvrir la porte du Musée au plus grand nombre », affirme Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM.

‘ Quand on fait une activité créative, ça nous rappelle les expériences de l’enfance. On a l’impression d’avoir le contrôle de soi-même. ‘

« Je joins ma voix à celle de Nathalie Bondil pour remercier chaleureusement nos équipes et tous nos partenaires qui conjuguent leurs expertises dans un esprit de bienveillance, afin de développer des activités qui invitent à l’expression et à l’affirmation de soi. Nos médiateurs observent au quotidien l’impact réel que l’expérience artistique peut avoir sur des personnes vulnérables. Et cela nous motive à rendre l’art accessible à tous », ajoute Thomas Bastien, directeur de l’éducation et du mieux-être au MBAM.

Une œuvre de Bahar Taheri pour marquer les 20 ans du Musée en partage

Bahar TaheriMerci à nos partenaires qui, depuis vingt ans, permettent à des milliers d’enfants, d’adultes et d’aînés de vivre le Musée autrement. Pour souligner leur précieuse collaboration et les 20 ans du Musée en partage, le MBAM accueille dans sa collection The Lady of the Harbour (2018), de l’artiste iranienne résidant à Montréal Bahar Taheri. Cette acquisition sera présentée dans la nouvelle aile Stéphan Crétier et Stéphany Maillery, écrin des arts du Tout-Monde, à compter du 9 novembre.

Une nouvelle murale en hommage à nos partenaires a de plus été réalisée par le collectif EN MASSE, dans l’espace Bell de l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du MBAM.

Bell, un partenaire essentiel au programme Le Musée en partage

Fidèle partenaire du MBAM depuis 2010 et grand mécène de ce programme depuis cinq ans, Bell annonce le renouvellement de son partenariat jusqu’en 2023, avec un don d’un million de dollars réparti sur cinq ans. Cette contribution majeure permettra au Musée de pérenniser et de multiplier ses projets socio-communautaires et ses initiatives en mieux-être.

« Bell est heureuse de renouveler son partenariat pour la poursuite du programme novateur de renommée mondiale Le Musée en partage du MBAM, affirme Martine Turcotte, présidente, Direction du Québec, Bell. Je tiens à féliciter le Musée et ses partenaires pour ces 20 ans à enrichir la vie des citoyens les plus vulnérables du Québec, à leur redonner confiance, et à tisser des liens dans la communauté à travers l’art et des activités culturelles inclusives. »

Merci également à la Fondation de la Chenelière et à la Fondation J.A. DeSève pour leur précieux soutien au programme Le Musée en partage, ainsi qu’à la Fondation familiale Trottier, à DeSerres, à Canada-Vie, à Borden Ladner Gervais et à la Fondation Jacques et Michel Auger.

Images: courtoisie du MBAM – Mikaël Theimer (MKL)Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caÀ lire aussi : Autres articles sur le MBAM

Fondé en 1860, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) possède une collection encyclopédique de plus de 41 000 œuvres, de l’Antiquité à nos jours, ce qui la rend unique au Canada. Elle comprend des peintures, des sculptures, des œuvres graphiques, des photographies et des objets d’arts décoratifs, déployés dans quatre pavillons. Un cinquième pavillon consacré à l’art international et à l’éducation fut inauguré en novembre 2016 pour le lancement du 375e anniversaire de Montréal.

Hatley



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre