kensington_7062_westmountmag

Question d’immobilier:
les meilleurs mois pour vendre

Des occasions propices pour la vente existent tout au long de l’année

Par Joseph Marovitch

Mise à jour le 3 avril 2019

On me demande souvent quel est le meilleur moment pour mettre une propriété résidentielle sur le marché. Si l’on doit vendre, n’importe quel moment est propice si le prix demandé est ajusté au marché. Cependant, il y a des mois occupés dans l’immobilier et des mois moins actifs. Certains vendeurs et courtiers aiment les mois inactifs pour plusieurs raisons, telles que :

– Les acheteurs qui viennent nous rendre visite pendant les mois tranquilles sont des acheteurs sérieux, sinon ils seraient en vacances.

– Il y a moins de concurrence. Lorsque le vendeur organise une journée portes ouvertes, il est l’un des rares à le faire. Il n’y a pas beaucoup de propriétés à visiter.

On peut soutenir que les mois tranquilles sont de bons mois, mais il est préférable de mettre votre propriété en vente pendant les mois plus achalandés, quand il y a plus d’acheteurs et plus de propriétés à vendre. Plus il y a d’acheteurs potentiels, plus le prix de votre propriété augmente. Un nombre élevé de propriétés à vendre signifie plus d’acheteurs, donc plus de visiteurs de votre propriété. S’il y a trois portes ouvertes dans la même rue, cela signifie que les trois maisons reçoivent des visiteurs. Une propriété à vendre requiert autant de visiteurs que possible pour vendre rapidement et au meilleur prix possible.

Si l’on doit vendre, n’importe quel moment est propice si le prix demandé est ajusté au marché.

Les périodes calmes dans l’immobilier sont en général la fin de l’été durant les vacances de la construction et les périodes de vacances pendant l’année. La plupart des gens ne veulent pas magasiner une propriété pendant la période de Noël.

Les meilleurs mois pour mettre une propriété sur le marché sont les suivants :

De février à avril – lorsque les vacances sont terminées, tout le monde retourne au travail et si vous achetez une maison à la fin de l’hiver, vous pouvez planifier un déménagement au printemps lorsque la neige aura fondu.

De mai à mi-juillet – L’été est le moment de l’année où la maison parait la plus belle. Le printemps est une période fébrile et tout le monde est disponible pour visiter une propriété à vendre jusqu’à la mi-juillet.

De septembre à décembre – Les gens retournent au travail après les vacances d’été. Ils ont discuté d’un déménagement pendant les vacances et maintenant que tout le monde est de retour à la maison et au travail, il est temps d’être sérieux et de chercher une maison.

Les périodes les plus calmes du marché sont :

Du 15 juillet au 31 août – Période des vacances d’été et des congés de travail

Du 1er décembre au 30 janvier – Les gens sont en vacances et en famille

En fin de compte, il y a des avantages et des inconvénients à vendre hors saison. Les journées portes-ouvertes attirent peu de visiteurs pendant les vacances, quoique les acheteurs qui visitent sont sérieux.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez vous reporter à la section commentaires ci-dessous. Je répondrai rapidement à toutes vos questions. De plus, cliquez ici pour lire les articles précédents.

Prochain article : L’histoire d’un joyau de Westmount


L’état du marché

Montréal est devenue l’un des principaux marchés du logement au Canada, devançant même Vancouver.

Alors que le reste du pays subit un ralentissement dans les ventes résidentielles en raison des taux d’intérêt et des règles hypothécaires, l’immobilier montréalais est en croissance. Les prix augmentent et les gens achètent.

La question est de savoir pourquoi l’immobilier montréalais progresse alors que le reste du pays recule. La raison semble être que Montréal est une île et qu’il manque d’espace pour construire vers l’extérieur ou vers le haut. Si vous envisagez d’acheter une propriété comme investissement ou simplement pour y vivre, c’est le moment d’acheter. Il viendra un moment où les prix sur l’île seront exorbitants. Lorsque ce moment arrivera, ceux qui possèdent des propriétés sur l’île vendront ou étendront leur portefeuille aux banlieues, car c’est là que les prochaines opportunités d’investissement se présenteront.

Image : Andrew Burlone

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caLire aussi : autres articles par Joseph Marovitch


Joseph Marovitch - WestmountMag.ca

Joseph Marovitch œuvre dans le secteur des services depuis plus de 30 ans. Sa première carrière en tant que propriétaire et directeur du Camp Maromac, un camp d’été établi en 1968, a consisté à travailler avec des familles d’enfants de Westmount et des environs âgés de 6 à 16 ans. Maintenant, en tant que courtier immobilier, il offre les mêmes qualités de fiabilité, d’intégrité et d’honnêteté afin de protéger les intérêts de ses clients. Si vous avez des questions, contacter Joseph Marovitch au 514 825-8771, ou à josephmarovitch@gmail.com

LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre