perfectionism_westmountmag

Recherchez-vous la
perfection ou l’excellence?

Voici les pièges et les solutions associés au perfectionnisme mésadapté

Par Angela Civitella

Qu’est-ce que le perfectionnisme ?

Le terme « perfectionniste » est attribué aux personnes qui cherchent à accomplir une tâche de façon parfaite et sans faille, et qui s’imposent des normes et des objectifs irréalistes. Les perfectionnistes ont tendance à être très critiques à l’égard de leur travail et, même s’il est bien fait, ils parviennent toujours à y trouver un défaut.

Bien sûr, une dose restreinte de perfectionnisme, ou un perfectionnisme adaptatif, est une bonne chose. Les perfectionnistes adaptatifs ont des normes élevées, travaillent avec optimisme et plaisir, et désirent constamment améliorer leurs connaissances et leurs compétences. Ils savent surtout quand arrêter de travailler et expédier le produit fini.

Le perfectionnisme mésadapté

La forme négative de cette condition est appelée « perfectionnisme mésadapté ». Les perfectionnistes mésadaptés ont souvent peur de l’échec. Ils ne sont jamais complètement satisfaits de leur travail, ils sont souvent malheureux ou anxieux, et ils sont obsédés par la perfection de leurs réalisations, même si la livraison peut prendre trop de temps.

La forme négative de cette condition est appelée « perfectionnisme mésadapté ». Les perfectionnistes mésadaptés ont souvent peur de l’échec.

Il est souvent facile d’identifier les membres de l’équipe qui sont des perfectionnistes mésadaptés. Si l’obsession d’un membre de l’équipe à être absolument parfait commence à affecter négativement leurs performances ou celles de l’équipe, alors leur perfectionnisme est probablement mésadapté.

L’aspect néfaste du perfectionnisme mésadapté

L’un des effets les plus dommageables du perfectionnisme mésadapté est son impact sur la santé et le bien-être. De nombreuses études l’ont lié à la procrastination, à la dépression, aux troubles de l’alimentation, au trouble obsessionnel-compulsif, à l’anxiété générale, au stress grave, à la faible estime de soi et même au suicide.

Le perfectionnisme mésadapté peut également nuire au moral et à l’efficacité d’une équipe. Les perfectionnistes mésadaptés ont souvent du mal à respecter les délais, à déléguer le travail et à accepter des critiques constructives. Ils vont souvent microgérer leurs coéquipiers lorsqu’ils réussissent à déléguer une tâche, et ils peuvent être moins productifs que d’autres, simplement parce qu’ils passent beaucoup de temps à vérifier et à revérifier leur travail.

‘Le perfectionnisme mésadapté peut également nuire au moral et à l’efficacité d’une équipe.’

Bien que tous ces effets soient néfastes, il est important de comprendre que les perfectionnistes mésadaptés sont biens intentionnés. Ils sont engagés dans leur travail, ainsi que dans le succès de l’organisation. S’ils ne se préoccupaient pas de ce qu’ils faisaient ou pour qui ils le faisaient, ils ne perdraient pas leur temps à œuvrer dessus!

De plus, gardez à l’esprit qu’un travail ou une tâche doit parfois être absolument parfait: par exemple, lorsque vous envoyez un travail à des clients, que vous lancez un nouveau produit ou œuvrez dans le domaine de la santé et la sécurité des personnes, ou lorsque des sommes importantes sont en jeu. Le perfectionnisme peut être un atout dans ces situations, il est donc important de trouver un bon équilibre.

Aidez- les à développer leur conscience de soi

Les perfectionnistes mésadaptés ne réalisent souvent pas comment leur comportement affecte les autres. Souvent ils sous-estiment l’importance des échéances et délais qu’ils ratent, et ne réalisent pas à quel point ils bouleversent leurs collègues. C’est pourquoi il est important d’aider les perfectionnistes à développer leur conscience de soi.

Commencez par avoir une conversation honnête avec eux pour savoir s’ils sont conscients de leurs tendances perfectionnistes mésadaptées. Ensuite, expliquez comment ces comportements limitent non seulement leurs performances, mais aussi celles d’autres personnes. Soyez précis sur ce que vous avez remarqué.

‘Les perfectionnistes mésadaptés ne réalisent souvent pas comment leur comportement affecte les autres.’

Soyez sensible lorsque vous abordez ce problème. Rappelez-vous que les membres de votre équipe qui sont perfectionniste se soucient beaucoup de la qualité de leur travail. Assurez-vous d’exprimer votre gratitude pour tout ce qu’ils ont fait. Soulignez les moments où leur perfectionnisme a été un atout (par exemple, s’ils ont repéré un détail important ou une erreur que vous n’aviez pas remarquée). Vous devez cependant démontrer clairement comment leur comportement nuit aux autres et limite leur potentiel.

Vous pouvez aider les perfectionnistes mésnadaptés à développer leur conscience de soi en les mettant dans de nouvelles situations. Souvent, une nouvelle expérience ou un nouveau défi oblige les gens à prendre conscience d’eux-mêmes, et aussi apprendre quelque chose de nouveau sur eux-mêmes. Tenir un journal quotidien aidera également les membres de l’équipe qui sont perfectionnistes à développer leur conscience de soi.

Lorsque vous remarquez que les membres perfectionnistes de l’équipe sont trop centrés sur un détail ou un processus sans importance, félicitez-les pour leur concentration et leur détermination, mais insistez qu’il est temps de passer à autre chose. S’ils sont bloqués à faire quelque chose d’une manière spécifique, encouragez-les à trouver une solution alternative. Rappelez-leur les objectifs les plus importants de la tâche ou du projet.

Aidez-les à comprendre les implications financières

Les perfectionnistes mésadaptés ont souvent du mal à achever un projet, même s’ils manquent une échéance ou qu’ils dépassent leur budget. Les échéances manquées peuvent être une source d’embarras pour l’équipe, entraîner une perte de réputation et retarder des projets importants, ou même compromettre le dossier commercial de l’entreprise.

‘Les perfectionnistes mésadaptés ont souvent du mal à achever un projet, même s’ils manquent une échéance ou qu’ils dépassent leur budget.’

Aidez-les à déléguer

Commencez par expliquer comment une bonne délégation des tâche les aidera à travailler de manière plus productive et à aider l’équipe à progresser dans son ensemble. Proposez plusieurs tâches qu’ils pourraient déléguer, ainsi que le membre de l’équipe le mieux adapté à chaque tâche.

Même lorsqu’une personne perfectionniste mésadaptée réussit à déléguer une tâche, il y a de fortes chances qu’elle la gère de façon trop minutieuse. Aidez les perfectionnistes à éviter la microgestion en expliquant à quel point il est important de donner à d’autres personnes la possibilité d’apprendre et de progresser.

Assurez-vous qu’ils aient une fonction appropriée

Les perfectionnistes mésadaptés peuvent échouer lorsqu’ils sont chargés de grands projets ou lorsqu’ils doivent exercer un rôle polyvalent. Ce n’est pas à cause d’un manque de compétence ou de capacité, mais plutôt parce que leur souci du détail joue contre eux et les rend moins efficaces. Les tâches auxquelles les perfectionnistes auront du mal à faire face sont celles où l’on trouve beaucoup de priorités différentes ou de tâches qui dépendent du travail ou de la participation de plusieurs autres membres de l’équipe.

Vous pouvez aider les perfectionnistes dans leur rôle actuel en assignant des délais à chaque tâche et en faisant preuve de fermeté quant au respect des délais. Vous pouvez également les associer à des collègues moins soucieux des détails (et qui sont patients). Ce type de partenariat les obligera à consacrer moins de temps à des détails sans importance et les encouragera à terminer un projet sans qu’il ne soit vérifié, revérifié et contre-vérifié.

‘Vous pouvez aider les perfectionnistes dans leur rôle actuel en assignant des délais à chaque tâche et en faisant preuve de fermeté quant au respect des délais.’

Donner du feedback, ou rétroaction, mais avec ménagement

Quel que soit votre niveau de rétroaction positive, les perfectionnistes inadaptés dans votre équipe vont probablement se concentrer uniquement sur l’aspect négatif des choses. Pour gérer cette tendance, demandez leurs comment vous pouvez leur donner un meilleur feedback, puis écoutez ce qu’ils ont à dire. Ils pourraient vous donner un aperçu utile de la manière dont ils aimeraient que les sessions de rétroaction soient organisées.

Apprenez-leur à tirer des leçons de leurs erreurs

Les perfectionnistes inadaptés ont souvent peur de l’échec. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas relever de nouveaux défis à moins d’être sûrs de pouvoir les mener à bien.

Encouragez-les à faire face à cette peur. Faites-leur savoir que les erreurs – et même les échecs (tant qu’ils sont mineurs) – constituent une partie importante de l’apprentissage et de la croissance. S’ils ne prennent jamais de risques et n’apprennent pas de leurs erreurs, ils n’atteindront jamais leur plein potentiel, que ce soit personnellement ou professionnellement.

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caImage : Sebastien Wiertz via StockPholio.net

À lire aussi : A quoi ressemble le bonheur pour vous ? /2


Angela Civitella - WestmountMag.ca

Angela Civitella, coach certifiée en gestion en gestion des affaires, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que négociatrice, stratège et solutionneuse de problèmes, crée des synergies solides et durables avec ceux et celles qui cherchent à améliorer leurs compétences en leadership et en consolidation d’équipe. Vous pouvez rejoindre Angela au 514 254-2400 • linkedin.com/in/angelacivitella/ • intinde.com@intinde


LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.