Do-Tai-Chi’s-Horse-Stance_westmountmag

Le qi gong peut renforcer
votre système immunitaire

Bénéficiez des nombreux avantages pour la santé en pratiquant cette spécialité de la médecine chinoise

Par Craig Cormack

Au cours des dix-sept années de pratique avec le maître de tai chi Irving Leong, je me souviens qu’il n’a eu qu’un rhume. Son système immunitaire semblait être à toute épreuve. Après seulement quelques années de pratique du tai chi et du qi gong avec lui, j’ai remarqué que ma résistance au rhume et à la grippe s’était grandement améliorée.

Craig Cormack with Irving Leong - WestmountMag.ca

Craig Cormack et Irving Leong – Image: Paul Higgins

Le qi gong (terme mandarin chinois formé de deux caractères: Qì () et Gōng () a été développé à l’époque de l’Empereur Jaune, il y a environ 2500 ans. Il a été introduit au temple de Shaolin par un moine indien nommé Bodhidharma, qui l’a enseigné aux moines avec les arts martiaux. Le qi gong s’est développé au fil des ans en trois grandes catégories : Le qi gong martial, le qi gong médical et le qi gong pour la santé.

Le qi gong est une branche importante de la médecine chinoise. Véritable atout pour les praticiens, il est facile à apprendre et sa pratique procure des bénéfices pour la santé en associant deux notions chinoises au sens vaste : qi, vapeur, souffle, ou air, et gong, la réalisation, la réalisation, le travail, l’exercice, la discipline ou les résultats. Il regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation

La pratique du qi gong permet de construire et de faire circuler l’énergie vitale du corps qui soutient et anime notre corps. Le qi circule à travers un système de méridiens pour maintenir le corps stable, sain et protégé. La médecine chinoise décrit les méridiens comme un flux. Si ce qi coule sans entrave, nous restons en bonne santé, s’il est bloqué, il stagne et conduit à la maladie.

Il y a quatre grands types de qi dans le corps. Le premier type est le qi prénatal (Qi Yuan). C’est celui que nous héritons de nos parents lors de la conception. Connu sous le nom de « qi des reins », il réside dans les glandes surrénales qui servent de batteries rechargeables. L’énergie proprement dite est utilisée pour nous aider à grandir et à devenir des individus adultes. Cette énergie est limitée et nous finissons par en manquer. La bonne nouvelle est que nous pouvons remplacer une partie de cette énergie en pratiquant le qi gong. C’est grâce à cette pratique que nous conservons l’énergie, que nous prévenons les maladies et que nous ralentissons le processus de vieillissement. De nombreux maîtres en Chine pratiquent le tai chi et le qi gong jusqu’à l’age de 90 ans et plus.

Après seulement quelques années de pratique du tai chi et du qi qong avec lui, j’ai remarqué que ma résistance au rhume et à la grippe s’était grandement améliorée.

Le deuxième type de qi est le qi nutritionnel (Qi Ying). Produit à partir de l’estomac et de la rate, c’est celui que nous obtenons en ingérant de la nourriture. Le qi ying génère le sang et fournit des nutriments au corps en transformant la nourriture avec l’oxygène que nous respirons. Le sang et le Chi ont une relation réciproque très souvent qualifiée de partenaires (ou mari et femme) dans leur danse Yin Yang. Le qi est considéré comme le maître du sang, mais le sang est la source du qi. Les exercices de qi gong aident à cette transformation grâce aux exercices de respiration.

Bodhidharma - WestmountMag.ca

Bodhidharma – Image: public domain

Le troisième type est connu sous le nom de qi martial (Qi Wei), formé à partir de la nourriture que nous mangeons. Ce qi se trouve à la surface du corps sous la forme d’une fine couche, qui nous protège contre les maladies. Il nous protège contre le froid extrême, l’humidité, la sécheresse, le vent et d’autres maux, et actionne nos pores, hydrate la peau et les cheveux et régule la température du corps. C’est notre bouclier protecteur.

Le quatrième type de qi est le qi pectoral (Qi Zong). La pratique du qi gong conduit ce type de qi dans les poumons, aide le cœur à faire circuler le sang et donne de l’endurance au corps. Une faiblesse dans ce qi se traduit souvent par une faiblesse de la voix.

Le qi gong opère en soutenant les quatre types de qi. Le qi yuan est directement affecté par le qi gong car ses effets se font sentir sur les méridiens et sur la recharge des glandes surrénales. En pratiquant le qi gong, vous réduisez également les niveaux de cortisol dans les glandes surrénales en renforçant la relaxation du corps.

Le qi nutritionnel est modifié par le souffle. Comme le qi gong est basé sur des exercices de respiration, il facilite énormément ce processus. La respiration transforme les aliments et les liquides en énergie du corps.

Le qi wei se développe par le biais du mouvement. En pratiquant le tai chi et le qi gong, vous développez le qi de surface ou qi de protection.

Et le qi zong est directement issu des exercices de respiration du qi gong.

Études sur le qi qong et l’immunité

L’American Journal of Chinese Medicine a publié une étude portant sur cinquante personnes âgées, dont 27 appartenaient à un groupe pratiquant le qi gong et 23 à un groupe témoin. Tous les sujets ont reçu le vaccin contre la grippe en 2003-2004. Le groupe qui pratiquait le qi gong a fait état d’un taux d’anticorps beaucoup plus élevé. Les auteurs ont conclu que la pratique du tai chi et du qi gong améliorait la réponse des anticorps au vaccin antigrippal chez les personnes âgées.¹

Dans une étude portant directement sur l’effet du qi gong sur l’immunité, les cellules sanguines ont été analysées avant et après l’intervention. Les chercheurs ont découvert que le nombre de globules blancs augmentait significativement deux heures après l’entraînement au qi gong, que celui des monocytes augmentait aussi significativement après l’entraînement, que le nombre de lymphocytes NK, ou cellules tueuses naturelles, diminuait, et que les données indiquaient qu’une seule intervention de qi gong pouvait augmenter le nombre de monocytes et de lymphocytes.²

‘… ces thérapies réduisent les marqueurs de l’inflammation et influencent les réponses immunitaires spécifiques des virus à la vaccination.’

Dans une étude publiée par l’American Psychological Association, des études portant sur le tai chi, le qi gong, la méditation et le yoga ont été compilées et étudiées. Les auteurs ont constaté que la protéine C-réactive diminuait dans la plupart des cas étudiés. La protéine C-réactive mesure l’inflammation et indique une maladie, une réduction de l’interleukine-6. La conclusion des chercheurs est la suivante : ces thérapies réduisent les marqueurs de l’inflammation et influencent les réponses immunitaires spécifiques des virus à la vaccination.³

Dans une autre étude portant sur les effets de l’exercice du qi gong sur les niveaux hormonaux de stress, les chercheurs ont constaté que le niveau de bêta-endorphine augmentait de manière significative et que le niveau d’ACTH diminuait. 4 Les chercheurs ont conclu que l’entraînement au qi gong jouait un rôle dans la régulation hormonale.

Kenneth Sancier, ancien chercheur du Stanford Institute et président de l’Institut de Qi Gong, a publié un recueil d’études sur les bienfaits du qi gong en matière de lutte contre le vieillissement. Il a étudié le qi gong en utilisant ses compétences analytiques depuis 1986 et a constitué une base de données informatisée contenant plus de 3 500 citations tirées du qi gong. Nombre de ces études n’ont été publiées qu’en Chine et n’ont été traduites que récemment.

Synopsis de la recherche scientifique compilé par Sancier 5

Équilibre à long terme de la pression artérielle chez les patients hypertendus
Une étude de 30 ans sur 242 patients, menée par Wang, Xu et des collègues de l’Institut de Shanghai, a révélé que ceux qui pratiquaient le qi gong s’en sortaient mieux que leurs homologues du groupe témoin. Les deux groupes ont pris des médicaments pour contrôler leur tension artérielle et personne n’a fumé dans l’un ou l’autre groupe. Wan, Xu a constaté qu’au cours des 30 ans de l’étude, le groupe pratiquant le qi gong a pu réduire sa consommation de médicaments, tandis que les membres du groupe témoin ont dû augmenter leur consommation de médicaments.

Mortalité et accidents vasculaires cérébraux
Une étude sur 30 ans a montré que la pratique du qi gong entraînait une diminution de 50 % en termes de risque de mortalité totale, de mortalité due aux accidents vasculaires cérébraux et de morbidité due à un accident vasculaire cérébral. Au bout de 30 ans, 86 patients ont survécu dans le groupe qi gong et 68 dans le groupe témoin.

‘La pratique du qi gong est supérieure à la marche ou à la course pour réduire les symptômes du vieillissement et de la sénilité.’

Améliorations de la fonction cardiaque et de la microcirculation
Sancier rapporte que « les patients âgés hypertendus présentent généralement un déficit en énergie cardiaque, ce qui entraîne souvent un affaiblissement de la fonction du ventricule gauche et une perturbation de la microcirculation ». Une étude a été menée sur 120 patients âgés à l’aide de cardiographes à ultrasons et d’indices sur la microcirculation. Les chercheurs ont constaté que les patients du groupe hypertendu (80) ont amélioré leur fonction cardiaque de 50 % après seulement un an de pratique du qi gong.

Amélioration des niveaux d’hormones sexuelles
Les niveaux d’œstrogènes augmentent chez les hommes à mesure qu’ils vieillissent et diminuent chez les femmes à mesure qu’elles vieillissent. La pratique du qi gong réduit les niveaux d’œstrogènes chez les hommes et les augmente chez les femmes.

Inversement des symptômes de la sénilité
Une étude a été menée sur 100 patients séniles et pré-séniles divisés en deux (50 témoins, 50 expériences). Après six mois de pratique du qi gong, le groupe expérimental s’est amélioré de 80% alors que le groupe témoin s’est amélioré de 45%. Ces résultats montrent que la pratique du qi gong est supérieure à la marche ou à la course pour réduire les symptômes du vieillissement et de la sénilité.

Le qi gong augmente la Superoxyde Dismutase (SOD)
La Superoxyde Dismutase ou SOD est identifiée comme l’enzyme anti-vieillissement car elle aide à détruire les radicaux libres qui sont à l’origine du vieillissement. En vieillissant, nous produisons moins de SOD. Une étude a été menée auprès de 200 travailleurs retraités comprenant 100 hommes et 100 femmes répartis à parts égales en 2 groupes. Les chercheurs ont trouvé des niveaux de SOD plus élevés dans le groupe pratiquant le qi gong que dans le groupe de contrôle.

Amélioration de la fonction cardiovasculaire

Le qi gong améliore le flux sanguin vers le cerveau
Dans une étude portant sur 158 patients atteints d’artériosclérose cérébrale qui pratiquent le qi gong pendant un à six mois, des améliorations ont été constatées au niveau de symptômes tels que la mémoire, les vertiges, l’insomnie, les acouphènes, l’engourdissement des membres et les céphalées vertigineuses. Une diminution du cholestérol plasmatique a également été constatée.

‘I recommend that when you are first learning qi gong you should find a qualified teacher to teach you the foundation. You then can move safely on to learning from books and videos.’

Deux grandes méthodes de qi gong

Le qi gong se décline en deux modes, actif et passif. Le qi gong actif se présente sous la forme d’exercices impliquant le mouvement des bras et des jambes en accord avec la respiration. On utilise également le transfert de poids avec le mouvement.

Le qi gong passif prend la forme de méditations et de postures de maintien. Le qi gong méditatif se pratique généralement assis et les pratiquants sont entrainés à utiliser leur imagination pour déplacer le qi avec leur volonté dans différentes directions du corps. Les pratiquants sont également formés à faire entrer le qi du monde extérieur dans le corps. Le qi gong passif avec postures comprend le maintien de positions debout pendant un nombre fixe de cycles respiratoires ou de secondes. Ce type de qi gong est utilisé dans le qi gong des arts martiaux parce que les postures de maintien vous renforcent intérieurement, car il faut de l’endurance pour tenir des positions fixes et cela accroît votre force et votre endurance.

Un exercice de qi gong simple

Pour les lecteurs intéressés par un exercice de qi gong simple, cet article comprend des instructions sur les quatre positions.

four Chi Kung posts - WestmountMag.ca

Image: courtoisie de Carina Rose (carinarose.com)

Image 1
Pour la première posture, vous devez vous tenir dans la position du cheval. La position du cheval est obtenue en se tenant debout, les jambes bien écartées, comme si vous étiez assis sur une selle à cheval. Pliez les genoux, abaissez l’arrière de votre corps et redressez vos pieds. De plus, votre dos doit être droit. Levez vos bras comme si vous étreigniez quelqu’un. Vos coudes doivent être dirigés vers le bas et les doigts de vos deux mains doivent être dirigés l’un vers l’autre.

Image 2
En maintenant la position du cheval, la deuxième posture est très semblable à la première, sauf que maintenant vous étendez les bras et les paumes vers l’avant. Poussez vos paumes vers l’avant et concentrez-vous sur l’étirement qui se produit entre vos paumes et vos omoplates.

Image 3
Continuant à garder la position du cheval, la troisième posture consiste à rapprocher les coudes et à pousser les paumes vers l’extérieur.

Image 4
La quatrième posture consiste à pousser les paumes de vos mains vers le bas, tout en levant les talons, créant ainsi un contre-allongement. Cela crée également un espace dans vos vertèbres.

Le qi gong est un véritable bienfait pour tous. Il existe des variantes compliquées et des variantes faciles à apprendre. Comme le dit Maître Irving Leong « la bonne mesure de tout programme est qu’il est simple, sûr et efficace. Le programme doit être simple à apprendre, sans danger et donner des résultats ». Je vous recommande de trouver un professeur qualifié pour vous enseigner les bases du qi gong lorsque vous commencez à l’apprendre. Vous pourrez ensuite passer en toute sécurité à l’apprentissage à partir de livres et de vidéos.


  1. Effets d’une intervention de tai chi et de qi gong sur la réponse des anticorps au vaccin antigrippal chez les personnes âgées
    Yang Yan, Verkullan Jay, Rosengren Karl S, Mariani Rachel A, Reed Michael, Grubisich Scott A, Woods Jeffrey A.
    The American Journal of Chinese Medicine, Vol 35, No 4, pp 597-607 (2007)
    .
  2. Effets du qi gong sur les cellules immunitaires
    Lee Myeong Soo, Huh Hia Jiang, Jeong Seong Min, Jan Hye-Sook, Ryu Hoon, Park Jae-Hwang, Chung Hun-Taeg, Woo Won-Hong
    The American Journal of Chinese Medicine, Vol 31, No.2, pp 327-335 (2003)
    .
  3. Les effets des thérapies corps-esprit sur le système immunitaire : Méta-analyse
    Morgan N, Irwin M, Chung M, Wang C.
    Base de données des articles de journaux : APA PsychInfo (2014)
    .
  4. Les effets intenses de l’entraînement qi gong sur les niveaux hormonaux de stress chez l’homme
    Ryu Hoon, Lee Ho-Sub, Shin Youn-Sib, Chung Seong-Min, Lee Myeong-Soo, Kim Hyung-Min, Chung Hun Taeg
    The American Journal of Chinese Medicine, Vol 24, No 2, pp 193-198 (1996)
    .
  5. researchgate.net/scientific-contributions/11171343_Kenneth_M_Sancier

Image d’entête : wikihow.com

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caÀ lire aussi : Autres articles de Craig Cormack


craig cormack

Craig Cormack, BA, est un maître de Chi Kung et de Reiki, un massothérapeute chinois agréé et un instructeur de Tai Chi senior basé à Montréal, au Canada. Il travaille actuellement avec des personnes âgées pour les aider à rester en bonne santé et à garder leur équilibre. Il est directeur de Rising Tao Integrative – risingtao.ca


 Just point and junk disappears. Save $10 when you book online. Book Now.



There are no comments

Ajouter le vôtre