sky-diver_westmountmag

Aimez-vous le risque ou pas ?

Comment évaluer votre relation au risque pour prendre de meilleures décisions

Par Angela Civitella

Publié antérieurement le 22 novembre 2017

Quel est votre style ?

Le processus qui vous permet de prendre des décisions affecte tout ce que vous faites.

Dès que vous vous réveillez le matin, vous entrez dans le processus décisionnel. Tout au cours de votre journée, qu’elle soit occupée ou tranquille, vous devez constamment analyser la situation et réfléchir aux conséquences de vos actions. Il s’agit pour votre cerveau d’évaluer et de comprendre le résultat prévu pour toute décision que vous prenez.

Afin de maitriser le processus décisionnel, il est important de comprendre comment l’aborder. N’oubliez pas qu’avec chaque prise de décision, il y a toujours des éléments que vous ne pouvez pas contrôler. Consciemment ou inconsciemment, vous évaluez ces impondérables qui ne sont jamais connus lors de la supputation d’un résultat possible.

… l’estimation des bénéfices et les risques encourus est basée sur des suppositions, et non pas sur des absolus, et peut être altérée par votre perception des choses.

Toutefois, l’estimation des bénéfices et les risques encourus est basée sur des suppositions, et non pas sur des absolus, et peut être altérée par votre perception des choses. Cette perception, à son tour, est fortement influencée par votre propension à prendre des risques.

Certaines personnes sont par nature plus tolérantes au risque que d’autres. Nous connaissons tous des individus qui prospèrent en prenant de gros risques. Ceux qui jouent au casino ou qui participent à des sports extrèmes sont généralement assez tolérants au risque, comme le sont ceux qui investissent dans de nouveaux marchés ou de nouvelles technologies. Pour eux, l’excitation et les bénéfices potentiels justifient la prise de risques substantiels.

Comprendre votre capacité à prendre des risques

Vous devez par conséquence comprendre tout d’abord votre attitude à l’égard du risque. Êtes-vous frileux, un passionné du risque, ou cela dépend-t’il de la situation ? Le degré de risque que vous acceptez dans votre prise de décisions est lié à votre profil de risque global. Certaines personnes sont tout simplement plus prudentes de nature. Ce que le décideur prudent estime être un risque élevé peut, au contraire, sembler être un risque plus faible lors de l’analyse d’un preneur de risque plus hardi.

‘… il est logique d’essayer de trouver le juste milieu entre une prudence étouffante et une confiance téméraire.’

Ceci est important parce que nous devons tous prendre des risques dans notre vie si nous voulons atteindre notre plein potentiel, et il est logique d’essayer de trouver le juste milieu entre une prudence étouffante et une confiance téméraire. La capacité de trouver le juste milieu, pour pouvoir prendre des risques intelligemment, est un grand avantage dans de nombreuses situations d’affaires.

Les recherches démontrent que votre type de personnalité est un bon moyen de prévoir votre capacité d’assumer un risque.

Les individus se divisent en trois groupes face au risque. Certains sont des preneurs de risque avérées. Non seulement sont-ils enthousiastes à l’idée du danger, ils cherchent activement ce frisson. En termes de type de personnalité, ces individus auront tendance à avoir des personnalités extraverties et très ouvertes, souvent pas très conviviales et ssouvent inconscientes des risques qu’elles prennent. Ces gens veulent s’amuser, profiter du « buzz » de la nouveauté et du danger, et ne sont pas trop inquiets de ce que les autres pensent d’eux.

‘Les recherches démontrent que votre type de personnalité est un bon moyen de prévoir votre capacité d’assumer un risque.’

En revanche, les personnes ayant des traits de personnalité opposés, tels une tendance à être raisonnable et agréable et très consciencieux, auront habituellement une aversion pour le risque.

Le troisième groupe est composé d’individus dont la propension à prendre des risques dépend de la situation. Leur approche envers le risque tend à varier selon six critères principaux :

• la santé
• la sécurité personnelle
• l’aspect social
• les loisirs
• la carrière
• les finances personnelles

Des exemples de personnes dont la relation avec le risque est différente dans chacun de ces domaines sont : un fumeur qui prend des chancest au volant de son auto mais qui séjourne au sein d’une entreprise pour la totalité de sa carrière (prise de risques avec sa santé et sa sécurité personnelle, mais pas avec sa carrière), ou quelqu’un qui laisse un emploi bien rémunéré pour démarrer une nouvelle entreprise mais qui porte toujours un casque de vélo lorsqu’il roule à bicyclette (prend des risques avec ses finances personnelles, mais pas avec sa sécurité personnelle).

Capacité de prise de décision et de risque

Une fois que vous êtes pleinement conscient de votre attitude envers le risque et votre processus décisionnel, vous pouvez commencer à saisir comment votre perception au risque influence vos décisions. Si vous êtes un décideur naturellement audacieux, vous voudrez peut-être augmenter votre aptitude à bien analyser les risques afin que vous évitiez de prendre des décisions injustifiés. En revanche, si vous êtes un décideur prudent, il serait important de vous libérer des craintes qui peuvent vous tenir immobilisé dans votre prise de décision.

‘Une fois que vous êtes pleinement conscient de votre attitude envers le risque et votre processus décisionnel, vous pouvez commencer à saisir comment votre perception du risque influence vos décisions.’

Voici comment utiliser votre compréhension de votre capacité à prendre des risques lorsque vous devez décider entre deux ou plusieurs options :

Première étape : Analysez le niveau de risque de chaque option.

Vous devez tout d’abord identifier les risques inhérents à chaque option, prévoir leur éventualité et l’impact potentiel qu’ils auraient s’ils se matérialisaient.

Une fois que vous avez calculé les risques pour chaque option et examiné comment vous pouvez gérer ceux-ci, classez vos options selon le niveau de risque de chacune et décidez quelle est votre option préférée

Etape 2 : Comparez votre aptitude à la prise de risque avec le niveau de risque de votre alternative préférée.

Si vous êtes un décideur intrépide qui aime prendre des risques, et que vous avez choisi une option à haut risque, prenez un peu de recul pour observer si votre choix est influencé par l’excitation liée au risque. Bien qu’une option à haut risque semble la plus intéressante pour vous, est-ce vraiment le meilleur choix, ou cherchez vous juste un ‘buzz d’adrénaline’ ?

De même, si votre tendance penche vers la prise de décision timide et l’aversion au risque et que vous avez choisi une option moins risquée, vérifiez que votre prudence naturelle n’est pas une entrave à une évaluation vraiment objective des choix possibles.

Points saillants

Être conscient de votre propension à prendre des risques est d’une grande utilité pour la prise de décisions. Les personnes qui ont tendance à prendre des risques élevés devrait songer à examiner leurs décisions soigneusement. En revanche, les personnes qui ont une aversion au risque et une tendance à prendre l’option prudente devraient peut-être réexaminer leurs craintes s’ils veulent obtenir de meilleurs résultats.

Être conscient de vos critères de risque peut vous aider à déterminer si vous avez vraiment choisi la meilleure option, ou si vous laissez votre attitude face au risque influencer votre décision plus qu’elle ne devrait.

Image : Anton Kudris via StockPholio.netButton Sign up to newsletter – WestmountMag.caÀ lire : autres articles par Angela Civitella


Angela Civitella - WestmountMag.ca

Angela Civitella, coach certifiée en gestion en gestion des affaires, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que négociatrice, stratège et solutionneuse de problèmes, crée des synergies solides et durables avec ceux et celles qui cherchent à améliorer leurs compétences en leadership et en consolidation d’équipe. Vous pouvez rejoindre Angela au 514 254-2400 • linkedin.com/in/angelacivitella/ • intinde.com@intinde



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre