ralph-home_westmountmag

Save Ralph pour bannir les
tests cosmétiques sur animaux

Le réalisateur Denis Villeneuve rejoint la campagne de Humane Society International/Canada

Des cinéastes de renom et des vedettes internationales se sont associés à Humane Society International (HSI) pour produire un court-métrage d’animation en stop-motion au message fort, Save Ralph, pour mettre fin aux tests cosmétiques sur les animaux à travers le monde. Bien que déjà interdite dans 40 pays, cette pratique est toujours parfaitement légale dans une grande partie du Monde, incluant le Canada, et risque même d’être de nouveau autorisée dans certaines régions, menaçant des milliers d’animaux de souffrances et de morts inutiles.

Taika Waititi, Ricky Gervais, Zac Efron, Olivia Munn, la québécoise Pom Klementieff, la canadienne Tricia Helfer et bien d’autres se sont réunis pour aider HSI en prêtant leurs voix à la version anglaise du film Save Ralph, qui vise à mettre en lumière les souffrances endurées par les animaux et à encourager les consommateurs et les décideurs à soutenir la mission de HSI de faire interdire les tests sur les animaux.

HSI/Canada mène campagne depuis de nombreuses années pour obliger le Gouvernement Canadien à interdire les tests et le commerce cosmétiques utilisant les animaux. Les sondages montrent que 87% des Canadiens sont en faveur d’une telle interdiction et pour soutenir le mouvement vers un effort législatif au Canada, le film Save Ralph a été lancé en français le 12 avril grâce à la participation des québécois Denis Villeneuve et Pom Klementieff qui prêtent leurs voix aux personnages principaux.

Save Ralph

Le scénariste et réalisateur Spencer Susser (Hesher, The Greatest Showman) et le producteur Jeff Vespa (Voices of Parkland) ont collaboré avec le studio Arch Model du célèbre créateur de marionnettes Andy Gent pour donner vie à Ralph. Le film va également être disponible en portugais, en espagnol et en vietnamien grâce notamment à Rodrigo Santoro et d’autres qui prêtent respectivement leurs voix aux personnages dans ces différentes langues ainsi que Maggie Q qui a enregistré un message de soutien.


« Save Ralph est le signal d’alarme qui annonce que les animaux souffrent encore au profit de la fabrication de produits cosmétiques et qu’il est maintenant temps pour nous tous d’agir ensemble pour faire interdire cette pratique internationalement. Il existe aujourd’hui de très nombreuses approches fiables pour garantir la fabrication de produits sûrs sans avoir recours aux tests sur les animaux, il n’y a donc aucune excuse pour faire souffrir des animaux comme Ralph au profit de tests cosmétiques ou de la fabrication d’ingrédients. »

– Jeffrey Flocken, président, Humane Society International


Save RalphLe film met en vedette Ralph, porte-parole de la campagne HSI dont la voix est assurée par Taika Waititi dans la version anglaise, alors qu’il est en entrevue et raconte sa routine quotidienne de “testeur” dans un laboratoire en toxicologie. La campagne #SaveRalph de HSI aborde la problématique inquiétante de l’expérimentation animale de manière originale et inattendue, utilisant l’histoire d’un lapin pour mettre en lumière le sort d’innombrables lapins et autres animaux souffrant en ce moment même dans des laboratoires du monde entier. Il incite le public à agir et aider pour faire interdire les tests cosmétiques sur les animaux définitivement.

Save Ralph En plus de la campagne de HSI/Canada, HSI travaille actuellement prioritairement sur les territoires du Brésil, du Chili, du Mexique, de l’Afrique du Sud et 10 nations d’Asie du Sud Est. Les organismes partenaires, Humane Society aux États-Unis et Humane Society Fonds Législatif travaillent à modifier la loi aux États-Unis. HSI défend également les interdictions déjà en place, comme en Europe où les autorités tentent d’exploiter une faille juridique en exigeant que de nouveaux tests sur les animaux soient autorisés pour les ingrédients cosmétiques en vertu de la loi sur les produits chimiques. #SaveRalph va mettre l’emphase sur ces pays pour les diriger vers l’avenir sans cruauté animale, auquel le public et les consommateurs s’attendent.


« Lorsqu’on m’a demandé de participer au court métrage Save Ralph, je n’ai pas hésité. La torture que subissent ces animaux est bien réelle. Il faut que le public et le gouvernement le comprennent afin d’apporter un changement. »

– Denis Villeneuve, réalisateur, Save Ralph


Quelques faits

  • experimented animal Dans certains pays, les lapins comme Ralph sont enfermés dans des cages et attachés par le cou afin que des produits et ingrédients cosmétiques leur soient administrés dans les yeux ou directement sur la peau après leur avoir rasé le dos. Les cochons d’Inde et les souris se font administrer des produits chimiques à même la peau nue une fois rasés ou dans les oreilles. Aucun de ces animaux ne reçoit de traitement pour soulager la douleur et ils seront tous tués à la fin.
    .
  • L’interdiction des tests cosmétiques sur les animaux est déjà officielle dans 40 pays. L’intervention de HSI et ses partenaires s’est révélée déterminante pour sécuriser les interdictions en Inde, à Taïwan, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud, au Guatemala, en Australie et dans 10 états du Brésil. Ces tests sont aussi interdits en Turquie, en Israël, en Norvège, en Islande, en Suisse et dans les États américains de la Californie, de l’Illinois, du Nevada et de la Virginie.
    .
  • L’Union Européenne a interdit tous les tests cosmétiques sur les animaux dès 2013. Et pourtant cette célèbre victoire est aujourd’hui mise à mal par l’Agence Européenne des produits Chimiques (European Chemicals Agency) qui demande aux compagnies de produire de nouveaux tests sur les animaux en utilisant des produits chimiques exclusivement pour les produits cosmétiques. Plus d’informations sur cette question ici.
    .
  • Plus de 2 000 marques de produits de beauté s’affichent aujourd’hui “sans cruauté” incluant Lush, Garnier, Dove, Herbal Essences et H&M. Ces compagnies fabriquent des produits sûrs en utilisant des ingrédients ayant des antécédents d’utilisation sans tests sur les animaux ainsi que des outils modernes d’évaluation assurant la sécurité d’une production sans avoir recours aux animaux. Aucun guide de bonne pratique commerciale n’existe encore mais HSI reconnait LeapingBunny.org, BeautyWithoutBunnies et Logical Harmony comme des ressources utiles.
    .
  • HSI émet l’avertissement que même les produits cosmétiques étiquetés “sans cruauté” sont menacés si la législation sur la sécurité chimique continue d’exiger de nouveaux tests sur les animaux pour les ingrédients chimiques utilisés exclusivement pour les produits cosmétiques. C’est pourquoi la campagne #SaveRalph se concentre principalement sur une défense ferme et une interdiction des tests.
    .
  • En plus de poursuivre ses actions pour les interdictions législatives , HSI et ses partenaires collaborent présentement au développement d’un programme de formation en évaluation de la sécurité d’utilisation sans animaux pour accompagner les petites compagnies et les autorités gouvernementales à passer de l’expérimentation animale à des méthodes de pointe d’utilisation non animale, qui sont déjà accessibles et mises en places pour mieux assurer la sécurité humaine que les tests sur les animaux..

Pour plus d’informations, rendez-vous au: hsi.org/Ralph

Images : gracieuseté de Humane Society International

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire: autres articles sur le bien-être des animaux



Montures faites de plastique recyclé chez Clearly!



There are no comments

Ajouter le vôtre