virginia-rail-and-downy-chick_westmountmag

Scandale au ministère de
l’environnement du Québec

La Coalition Verte demande une enquête publique

Montréal, le 14 février 2020

Rebondissement étonnant en Cour supérieure du Québec, le ministère de l’Environnement du Québec a admis qu’il n’avait jamais refusé une demande de certificat d’autorisation de la part d’un promoteur. Jamais !

Le Ministère a fait cet aveu lors des procédures d’injonction de la Coalition Verte pour mettre un terme à la destruction des milieux humides du Technoparc. Ces milieux humides abritent la plus grande variété et la plus grande densité d’oiseaux sur l’ile de Montréal et comptent parmi les meilleurs sites d’observation de la province.

Le ministère de l’Environnement avait livré des certificats d’autorisation permettant la mise en valeur du Technoparc sur la base de décomptes d’oiseaux faits par le promoteur en plein hiver, lorsque le nombre d’oiseaux et les variétés sont à leur plus bas. Le Ministère n’a pas demandé d’autres études et a même essayé de cacher ces études.

Technoparc Herons - WestmountMag.ca

Petit-marais Hubert Reeves – Image : Hubert Gendron

L’aveu du Ministère met au jour un terrible scandale au cœur même de l’administration appelée à protéger notre environnement. Nous savons maintenant que cette administration travaille pour les promoteurs et non pour l’environnement ni pour le public.

La Coalition Verte demande une enquête publique immédiatement afin d’examiner la procédure de livraison des certificats d’autorisation du Ministère et de revoir la validité de tous les certificats déjà émis; elle demande aussi un moratoire immédiat de la livraison de nouveaux certificats jusqu’à ce que l’enquête soit terminée et la procédure de livraison corrigée.

Les audiences au sujet de l’injonction de la Coalition Verte se sont terminées aujourd’hui et nous attendons désormais la décision du juge. La Ville de Montréal et le ministère de l’Environnement peuvent encore changer le cours des choses. La Coalition Verte implore la Ville d’abandonner le projet du Technoparc et de réparer les dommages à ce jour et demande au Ministère d’annuler les certificats d’autorisation émis aux promoteurs.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Campbell Stuart au 514 927-7802 (cellulaire)

Image d’entête : Râle de Virginie et son poussin duveteux, par Ilana Block

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire : autres articles sur le Technoparc


Green Coalition logo - WestmountMag.ca
La Coalition Verte est une association à but non lucratif de groupes et d’individus ayant comme mandat de promouvoir la conservation, la protection et la restauration de l’environnement ainsi que l’utilisation rationnelle des espaces verts et bleus.

 



25% de rabais sur Monture + lentilles chez Clearly.ca!



Il y a 5 commentaires

Ajouter le vôtre
  1. Rob

    Bonne chance. Richard Desjardins avec le film « l’Erreur Boréale » et Hugo Latulipe avec « Bacon, le film » pointaient déjà dans le laisser-faire et la corruptibilité de ce ministère il y a plusieurs années. L’aveu du ministère confirme la règle officieuse de vendre l’environnement plutôt que de le protéger.

  2. Patrick Barnard

    Formidable de la part de La Coalition Verte ! Nous devons appuyer la Coalition et Le Fonds héritage pour l’environnement qui assume les frais. Rob a raison..mais notre monde est en train de changer, on espère…L’effort vaut la peine maintenant.

  3. Alain Magnan

    Comment faire entendre à la ville de Rigaud qu’un de leur projet de stationnement va aussi à l’encontre de ces lois et des valeurs fondamentales, objectifs et l’esprit du réseau de Sentiers de l’Escapade?
    C’est à n’y rien comprendre !!


Laisser un nouveau commentaire