nesting-dolls_westmountmag

Étiquette de sécurité sociale
durant la COVID-19

Conseils sur la distanciation physique lorsque vous vous déplacez à pied en ville

Par Wanda Potrykus

Dans le cadre de l’actuelle pandémie COVID-19, une myriade d’affiches et de messages d’intérêt public nous informent sur la procédure correcte à suivre pour tousser, éternuer et se laver les mains, tandis que d’autres nous invitent à pratiquer la « distanciation sociale ». Mais il semble que très peu traitent du pourquoi et du comment de la distanciation physique, en particulier lorsque nous sortons faire les courses ou nous promener, avec ou sans partenaire, enfants ou compagnon canin.

Nos sorties sont compliquées

Pour le moment, j’essaie toujours de sortir quelques fois par semaine pour me promener. J’ai renoncé à essayer tous les jours car il y a trop de gens dans la partie de Westmount où je réside qui n’ont apparemment aucune idée de ce que le terme « éloignement physique » signifie dans la pratique. Et oui, je m’adresse non seulement aux marcheurs, mais aussi aux cyclistes, aux planchistes, aux coureurs, aux enfants en scooter et aux parents avec une poussette.

À titre d’aide, j’ai compilé une liste de conseils pour vous rappeler, ainsi qu’aux membres de votre famille, qu’il est maintenant temps de sortir de sa petite bulle et de penser à la santé et au bien-être des autres lorsque vous vous aventurez à l’extérieur de votre domicile.

La première de la série de conseils d’étiquette publique en cas de pandémie porte sur ce qu’il faut faire quand on sort se promener.

Keep 2 m apart - WestmountMag.ca

Image : John Cameron sur Unsplash

Comment ne pas monopoliser le trottoir ou les allées

Les règles les plus importantes sont ces deux premières qui se résument à cette phrase : Soyez conscient de votre environnement immédiat et restez vigilant.

  • Circulez au bord des trottoirs étroits et ajustez votre propre rythme
    À moins que vous ne circuliez sur un trottoir très spacieux (et la réalité est qu’il n’y en a pas beaucoup dans nos villes), marchez en bordure pour laisser un espace de deux mètres entre vous et les autres passants. S’il le faut, arrêtez-vous un moment et placez-vous dans une allée, ou sur un talus herbeux ou une pelouse pour maintenir la distance requise. Ralentissez ou accélérez un peu si le trottoir est particulièrement fréquenté pour maintenir une distance de deux mètres. Le conseil à retenir est le suivant : Soyez constamment conscient de votre environnement.
    .
  • Marchez en file indienne
    Si vous êtes en couple ou en groupe familial, essayez, dans la mesure du possible, de marcher en file indienne lorsque d’autres personnes s’approchent, en particulier sur les trottoirs étroits ou très fréquentés. Et pour les promeneurs de chiens, cela signifie raccourcir la laisse et garder votre toutou à côté de vous.
    .
  • Regardez toujours devant vous et ne passez pas si quelqu’un s’approche en sens inverse
    Ne dépassez pas la personne qui se trouve devant vous si quelqu’un d’autre s’approche en venant en direction opposée. Attendez plutôt qu’elle vous passe avant de vous engager dans sa voie. La ville de Westmount promeut l’idée de trottoirs unidirectionnels (voir ci-dessous pour plus de détails). Toutefois, cela ne fonctionne que si tout le monde est au courant et si tous choisissent d’adopter cette pratique qui peut s’avérer quelque peu difficile à mettre en œuvre.
    .
  • Note pour les utilisateurs de la piste cyclable
    En théorie, seuls les cyclistes, les skateboarders, les patineurs à roues alignées, les utilisateurs de fauteuils roulants motorisés ou de scooters électriques sont autorisés à utiliser les pistes cyclables désignées, en particulier celle qui traverse le parc Westmount. Ces jours-ci, cette piste est utilisée par des piétons, ce qui la rend dangereuse pour tout le monde. Si vous insistez pour circuler sur la piste cyclable, il est préférable de le faire dans le sens inverse à la circulation cycliste et faire face à la circulation afin de les voir arriver et qu’ils vous voient. De plus, vous devez également vous efforcer si possible de vous écarter de la piste plutôt que de forcer le cycliste ou le fauteuil roulant motorisé à vous contourner.
    .
  • Si vous suivez l’initiative de Westmount de trottoirs unidirectionnels, marchez sur le côté gauche du trottoir. De cette façon, vous pourrez plus facilement vous engager dans la voie de stationnement si quelqu’un s’approche de vous en sens inverse. J’hésite cependant à le recommander car cela va à l’encontre de la directive plus sécuritaire de faire face à la circulation que pratiquent les résidents de la campagne.
social distancing at crosswalk - WestmoumtMag.ca

Image : Kate Trifo – Unsplash

  • Gardez vos distances lorsque vous vous arrêtez aux feux de circulation ou aux passages pour piétons
    En attendant de traverser la rue, ne vous rangez pas à côté d’une autre personne qui attend. Regardez devant vous et arrêtez-vous à un mètre de distance. Surveillez le signal de marche (ou le feu vert) et gardez la distance nécessaire par rapport aux autres personnes. Oui, c’est un peu difficile, mais cela vous aidera à assurer votre sécurité et celle des autres.
    .
  • Ne soyez pas en mode multitâche, si possible
    Est-il vraiment nécessaire de lancer une balle ou un frisbee, de parler au téléphone, d’écouter de la musique, des podcasts ou des livres audio, ou de s’arrêter pour nourrir ou voir un junior (enfant ou chien) au milieu du trottoir, en particulier aux heures de grande affluence pendant que vous êtes dehors pour votre dose quotidienne d’air frais ? Alors que tout le monde est censé essayer de garder une distance d’un mètre et demi par rapport aux autres, il est utile de garder votre esprit concentré sur ce qui se passe autour de vous sur le trottoir, et non pas centré sur votre téléphone, votre livre audio, votre ballon ou sur d’autres distractions. Si vous avez vraiment besoin de vous arrêter pour quelque chose ou pour parler à quelqu’un, écartez-vous et essayez de ne pas bloquer la circulation sur le trottoir.
    .
  • Essayez de ne pas circuler à vélo ou d’utiliser un scooter sur les trottoirs
    Si vous voyagez à vélo, en scooter, en patins à roues alignées ou en planche à roulettes, essayez de rester sur la voie cyclable ou dans la rue maintenant que le trafic motorisé a diminué. Les trottoirs surchargés ne peuvent pas se permettre de supporter le trafic supplémentaire en ce moment. Cette règle s’adresse surtout aux adultes, car il n’est pas toujours sûr pour les enfants de rouler à vélo ou en scooter dans les rues les plus fréquentées. Si c’est le cas, apprenez-leur plutôt à suivre la règle de la file unique sur les trottoirs et à ne pas aller trop vite ou trop loin devant. Pour ma part, j’ai tendance à me mettre sur le côté lorsque des enfants m’approchent à vélo, car les plus petits, en particulier, sont souvent un peu instables, et attendre qu’ils me dépassent.
    .
  • Prenez en compte les personnes âgées, les handicapés physiques et les personnes moins mobiles
    Si vous êtes sur le même chemin qu’une personne âgée ou handicapée, ou qu’une personne manifestement moins agile que vous, soyez la personne qui s’écarte du chemin, et non l’inverse. Je m’adresse tout particulièrement aux cyclistes et aux joggeurs sur le trottoir ainsi qu’aux groupes familiaux et aux couples qui se tiennent la main et qui semblent croire qu’ils ont le droit prédéterminé de prendre tout le trottoir. Soyez attentifs aux autres, s’il vous plaît.
    .
  • Sur les chemins plus fréquentés, évitez les arrêts brusques et sortez du chemin ou mettez-vous sur le côté si vous devez vraiment vous arrêter.
    Si vous devez vous arrêter de marcher et vous occuper de quelque chose, sortez de la circulation, comme si vous étiez dans une voiture. Si vous rencontrez quelqu’un et que vous voulez discuter, marchez jusqu’à un endroit où il y a un siège, ou jusqu’à un endroit où vous pouvez descendre du trottoir lui-même. Peut-être sur une bordure herbeuse, un chemin ou une allée ?
    .
  • Encadrez vos enfants
    Lorsque vous vous promenez avec vos enfants sur des sentiers étroits dans les parcs et sur les trottoirs partagés avec d’autres piétons pendant une pandémie, vous devez garder vos enfants à proximité. Ce n’est pas le moment de les laisser courir librement. Si vous voulez qu’ils courent, laissez-les se défouler sur les terrains de jeux et les pelouses ouvertes des parcs, mais ne les laissez pas monopoliser les trottoirs. De plus, les terrains de jeux des parcs de Westmount étant techniquement fermés, les enfants peuvent utiliser les sentiers entourant ces terrains de jeux pour faire du vélo puisqu’ils ne sont pas autorisés à monter sur les équipements. Les autres passants ont peuvent éviter ou contourner cette zone s’ils choisissent de se promener dans le parc de leur quartier.
    .
walking dog - WestmountMag.ca

Image: Kate Trifo – Unsplash

  • Attention à la laisse de votre chien
    Pandémie ou pas, les chiens ont encore besoin d’être promenés, mais Westmount, Montréal et l’Ouest de l’île ont fermé les parcs à chiens pour raison de distanciation physique. Donc, lorsque vous promenez votre chien sur les trottoirs, essayez d’être attentif et prévenant envers les autres piétons et prenez note de la longueur de la laisse de votre chien. Si elle est barre le chemin, elle peut rendre les dépassements difficiles et peut également constituer un risque de trébuchement, en particulier pour les piétons âgés munis de cannes ou qui utilisent des déambulateurs. Et c’est un véritable cauchemar pour les utilisateurs de fauteuils roulants.
    .
  • Enfin, un mot pour les coureurs et les adeptes du jogging
    En ces temps de trottoirs bondés, pensez à courir dans la rue en faisant face au trafic si possible. Si la voie est trop fréquentée, et comme vous vous déplacez plus vite que la plupart des piétons, vous devrez tout de même respecter la distanciation. Cela signifie que vous devrez peut-être courir en zigzag, ce qui vous aidera à augmenter la force et la souplesse de vos hanches et de vos chevilles. De plus, n’oubliez pas de former une file indienne lorsque vous dépassez des piétons. Lorsqu’ils courent en groupe, trop de coureurs semblent penser qu’ils sont autorisés à utiliser toute la largeur du trottoir car ils sont plus nombreux, ce qui est faux.
    .

Note spéciale aux Westmountais et aux résidents de certains arrondissements de la ville de Montréal

La ville de Westmount et l’arrondissement du Plateau de Montréal ont mis en place des corridors sanitaires pour aider à rendre les rues et les trottoirs plus sûrs afin de faciliter la circulation des piétons.

À Westmount
Dans les rues orientées est-ouest, comme Sherbrooke, les piétons sont encouragés  à circuler sur le trottoir dans le même sens que la circulation automobile. Cela signifie que ceux qui marchent vers l’ouest devraient utiliser le trottoir nord et ceux qui marchent vers l’est devraient utiliser le trottoir sud. Dans les rues orientées nord-sud, comme Claremont, les piétons qui se dirigent vers le nord (en montée) devraient utiliser le trottoir est, et le trottoir ouest s’ils se dirigent vers le sud (en descente).

Ces mesures, apparemment compilées à partir de conseils fournis à la ville par la police (SPVM) et les planificateurs de la circulation à Westmount, sont censées encourager une distanciation physique plus sûre sur les trottoirs qui sont pour la plupart beaucoup trop étroits pour permettre une autodistance adéquate avec une circulation piétonnière dans les deux sens.

Avertissement : Si en théorie marcher dans le même sens que la circulation est une idée simple à retenir, cela peut être risqué lorsque les marcheurs et les coureurs sont contraints de dépasser dans la rue ceux qui refusent de se désaccoupler ou de marcher en file indienne, car cela les expose aux véhicules automobiles.

Quelques changements pour faciliter la circulation des piétons et des cyclistes
Certaines rues de Westmount où la circulation des piétons et des cyclistes est importante, ont également été bouclées et limitées à la circulation locale, et le stationnement restreint. Ces rues comprennent de Maisonneuve, Summit Circle, Greene entre Sherbrooke et de Maisonneuve, Côte Saint-Antoine, l’avenue Westmount entre Lansdowne et Claremont, et Lansdowne entre Sainte-Catherine et l’avenue Westmount. La ville de Westmount pourrait ajouter d’autres rues à celles mentionnées ci-dessus, si nécessaire, dans les prochaines semaines.

Pour de plus amples informations, visiter Westmount.org

Sur le Plateau Mont-Royal et potentiellement dans l’arrondissement Rosemont-La Petite Patrie de Montréal

La ville de Montréal a créé un corridor sanitaire de 2,7 kilomètres sur l’avenue du Mont-Royal, qui va d’est en ouest, de la rue Papineau à la rue Esplanade. Pour ce faire, la ville a éliminé le stationnement d’un côté de la rue pour créer un corridor piétonnier de 4,5 mètres de l’autre côté, ce qui est similaire à ce que Westmount a fait sur l’avenue Greene.

Le maire de Montréal Valérie Plante a déclaré que d’autres corridors sanitaires seraient créés dans d’autres secteurs de la ville au cours des prochaines semaines, en consultation avec les maires des arrondissements. Par exemple, la mairesse de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, a annoncé que le stationnement sera limité pour laisser plus d’espace aux piétons sur Reine-Marie et peut-être aussi sur Sherbrooke et Somerled. En outre, l’arrondissement de Rosemont – La Petite Patrie est censé examiner la possibilité de rendre certains trottoirs à sens unique comme mesure volontaire.

Avis : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de son auteur et ne reflètent pas nécessairement les opinions de WestmountMag.ca ou de ses éditeurs.

Image d’entête : Evgeni Tcherkasski – Unsplash

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Autres articles de Wanda Potrikus


 wanda_potrykus

Wanda Potrykus est écrivaine, éditeure, traductrice et poète. Diplômée de McGill, elle a passé la plus grande partie de sa carrière dans les domaines de la communication marketing, des relations publiques, des événements et des relations avec les médias, se spécialisant dans l’aviation internationale, les télécommunications, l’éducation et le marketing des arts.

Hatley



There are no comments

Ajouter le vôtre