WM-ad1000x625

Questions d’immobilier:
La nouvelle normalité

Comment effectuer des transactions immobilières à l’époque de la COVID-19

Par Joseph Marovitch

Comme nous commençons tous à nous en rendre compte, il y aura une nouvelle norme pour la conduite des affaires tant qu’il n’y aura pas de vaccin pour la COVID-19. Le virus peut rester et réapparaître, ce qui signifie que nous devons nous adapter à une nouvelle réalité. Si la situation due à la COVID-19 nous éloigne physiquement par une distanciation sociale, elle nous rapproche également. Cela vaut en particulier pour l’immobilier. Les signatures se feront par voie électronique, les réunions se dérouleront via Zoom et Skype, et les visites se feront sous forme de visites virtuelles.

Mais comment allons-nous prendre des photos, des vidéos et procéder à des inspections sans nous mettre en danger ? C’est là que se croisent les agents immobiliers, les inspecteurs, les courtiers en prêts hypothécaires, les évaluateurs des banques et les vendeurs.

Comme nous commençons tous à nous en rendre compte, il y aura une nouvelle norme pour la conduite des affaires tant qu’il n’y aura pas de vaccin pour la COVID-19.

Il est désormais possible d’effectuer des inspections à distance avec le consentement du vendeur. Certaines agences immobilières proposent un service qui consiste à faire effectuer une inspection par des inspecteurs agréés en demandant au vendeur de se déplacer dans la propriété à l’aide d’un appareil photo et d’un téléphone. L’inspecteur indique au vendeur où il doit se rendre et ce qu’il doit faire. L’inspecteur fournit ensuite un rapport écrit complet, comme d’habitude, à l’acheteur. L’acheteur devrait normalement payer pour ce service avec la coopération convenue du vendeur, ou le vendeur devrait payer pour le service avec une pré-inspection.

À noter que, de nos jours, il est toujours bon de fournir autant d’informations que possible à la liste Centris avec la déclaration du vendeur, y compris mais sans s’y limiter :

  • L’acte de vente
  • Le certificat de localisation
  • Les taxes municipales
  • La taxe scolaire
  • L’acte d’hypothécaire
  • La facture d’électricité
  • La facture de gaz
  • Une visite virtuelle
  • Le rapport de pré-inspection
  • Toute autre information pertinente qui raccourcira le devoir de diligence et les conditions de financement.

Ce nouveau protocole pourrait être bien meilleur et plus efficace que jamais.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez vous reporter à la section des commentaires au bas de la page. De plus, pour lire mes articles précédents, cliquez ici.

Prochain article : Comment se préparer pour le marché automnal


L’état du marché

Les transactions immobilières ont presque cessé depuis l’entrée en vigueur des mesures visant à stopper la propagation de la COVID-19, et ce à juste titre. La baisse des prix de l’immobilier ne peut pas vraiment être mesurée alors que nous traversons la crise actuelle puisque l’économie est presque complètement paralysée.

‘… une fois que l’économie commencera à progresser et que les gens retrouveront des revenus, l’économie s’accélérera comme si elle déboulait une colline.’

Toutefois, le virus va se résorber dans les semaines ou les mois à venir et, bien que les affaires ne tournent pas comme d’habitude, elles continueront. Lorsque les restrictions seront levées, la demande de biens immobiliers, qui n’a jamais diminué, s’accroîtra sur une île dont l’espace constructible diminue peu à peu. Les gens achèteront. Il se peut qu’il y ait plus de logements sur le marché qu’avant la crise, ce qui entraînera une baisse des prix et une augmentation de l’offre, mais, à mon avis, une fois que l’économie commencera à progresser et que les gens retrouveront leurs revenus, la situation économique s’améliorera comme si elle dévalait une colline. Les prix seront plus bas pour ceux qui achèteront au début, mais les prix augmenteront aussi. À quelle vitesse et à quelle hauteur, nous verrons !

NOTE SPÉCIALE

Le coronavirus de la COVID-19 est très contagieux. Les personnes âgées ou celles qui ont des déficiences auto-immunitaires et qui sont gravement touchées risquent de subir des dommages permanents aux poumons, ou même d’en mourir. Celles qui sont contaminées mais qui ne présentent que des symptômes légers ou qui n’en présentent pas du tout sont toujours porteuses et peuvent contaminer leur entourage.

Passez une bonne journée, tirez le meilleur parti de la situation, restez en sécurité et prenez toutes les précautions nécessaires.


N’oublions pas que les personnes atteintes de cancer sont également vulnérables !

Vous êtes invités à continuer à donner aux organisations suivantes, car il est maintenant plus important que jamais de soutenir la recherche sur le cancer ! Cliquez sur les logos ci-dessous pour savoir comment :

logo Leukemia & Lymphoma Society of Canada - Westmount

Cancer Research Society

 


Image : StockPholio.netButton Sign up to newsletter – WestmountMag.caAutres articles par Joseph Marovitch


Joseph Marovitch - WestmountMag.ca

Joseph Marovitch œuvre dans le secteur des services depuis plus de 30 ans. Sa première carrière en tant que propriétaire et directeur du Camp Maromac, un camp d’été établi en 1968, a consisté à travailler avec des familles d’enfants de Westmount et des environs âgés de 6 à 16 ans. Maintenant, en tant que courtier immobilier, il offre les mêmes qualités de fiabilité, d’intégrité et d’honnêteté afin de protéger les intérêts de ses clients. Si vous avez des questions, contacter Joseph Marovitch au 514 825-8771, ou à josephmarovitch@gmail.com


LinenChest.com



There are no comments

Ajouter le vôtre