westmount-police-badges_1048_westmountmag.ca

Le service de police de Westmount – 3ème partie

L’impressionnante collection d’insignes du service de police de Westmount de John Carroll

Pat Michael Walsh

5 novembre 2021

Le service de police de Westmount – Première partie
Le service de police de Westmount – Deuxième partie

Lorsque l’on pense à l’intégration municipale, des termes tels que “projets de loi” et “chartes modifiées” viennent à l’esprit. Au-delà de cela, il y a un coût historique énorme lorsque les symboles physiques autrefois propres à chaque service sont perdus pour les générations futures. Certains sont peut-être conservés à l’abri des regards dans divers services d’archives municipaux sous-financés ou dans des associations historiques dirigées par des bénévoles.

L’intégration des services de police de Montréal n’a pas fait exception à la règle – elle a laissé à chaque municipalité des dizaines d’uniformes et d’insignes qui n’étaient plus d’aucune utilité. Certains ont été conservés par d’anciens membres et, au fil des ans, relégués dans des boîtes de rangement familiales non étiquetées. D’autres ont fait partie d’associations de retraités dont le nombre de membres a diminué au fil des ans. Malheureusement, la majorité d’entre elles ont fini dans des bennes à ordures ou ont été vendues à des ferrailleurs.

Il y a un coût historique énorme lorsque les symboles physiques autrefois propres à chaque service sont perdus pour les générations futures.

Un petit nombre a été conservé par des collectionneurs cependant. Ces personnes qui préservent ces objets ont une connaissance approfondie de leur caractère unique et de leur signification historique. Plus important encore, la plupart des collectionneurs partagent proactivement leurs objets avec ceux qui ont des intérêts similaires.

J’ai eu la chance d’être contacté par John Carroll, un collectionneur d’insignes liés à l’ancien service de police de Westmount. Il s’agit d’une collection impressionnante par le nombre d’années qu’elle couvre et par la signification historique qu’elle revêt à chaque moment.

Prenons un moment pour parcourir cette collection et réfléchissons au propriétaire original de chaque article – leurs noms et leurs aventures, perdus au fil du temps.


cap badge

Image 1

Image 1: Insigne de casquette portant l’ancien sceau de la ville et le numéro du gendarme en surimpression. L’usure des points hauts est due aux années de polissage par le porteur.

 

 

 

 

 

 

helmet plate

Image 2

Image 2: Plaque de casque portée sur un casque de style britannique “Bobby”. Ces casques ont été portés jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le sceau de la ville a été modifié en 1947 (d’après ce qu’on m’a dit), et il semble que l’insigne portant le nouveau sceau n’ait jamais été utilisé sur ce style de coiffure.

 

 

 

plated version of cap badge

Image 3

 

Image 3: Version plaquée de l’insigne de casquette comportant l’ancien sceau. Étant donné l’absence du mot POLICE, il est possible que ce modèle ait été utilisé à la fois par la police et les pompiers. Fabriqué par J.R. Gaunt & Sons Ltd. en Angleterre.

cap with new seal

Image 4

 

 

 

 

 

Image 4: Insigne de casquette portant le nouveau sceau. Ce style a également été utilisé par les gardes forestiers.

 

 

 

 

cap badge with new seal and number

Image 5

 

 

Image 5: Insigne de calotin tout neuf avec le numéro d’insigne appliqué. On ne sait pas exactement quand les numéros ont été ajoutés mais, d’après ce qu’on m’a dit, le ministère a ajouté la partie inférieure et a réédité les insignes.

 

 

 

 

wallet badge

Image 6

 

Image 6: Insigne de portefeuille avec le mot CANADA appliqué sur le dessus. Fabriqué par William Scully, Montréal.

 

 

 

 

last issue wallet badge

Image 7

 

 

Image 7: Dernier numéro de badge portefeuille avec le nouveau sceau de la ville.

 

 

breast badge

Image 8

 

 

 

 

 

Image 8: Insigne poitrinaire avec l’ancien sceau de la ville. J’ai demandé à George Payne ce qu’était cet insigne. Il m’a répondu qu’il en avait entendu parler mais qu’il n’en avait jamais vu. J’en connais trois qui ont survécu, dont un auquel il manquait le grade/numéro au centre. J’ai obtenu celui-ci en 1987 auprès de l’historien de la police de la ville de Vancouver.

On raconte plusieurs histoires sur les raisons pour lesquelles le service a rappelé les boucliers après une courte période d’utilisation. Celle qui revient le plus souvent est qu’un policier s’est penché pour aider une dame qui était tombée et que, ce faisant, l’épingle s’est accrochée à sa robe (très chère), ce qui a amené la dame à déposer une plainte contre la ville. Ne souhaitant pas que d’autres plaintes similaires soient déposées, le service a décidé de retirer le bouclier de l’uniforme. Là encore, il existe d’autres versions de l’histoire et, toutes ces années plus tard, personne ne sait vraiment pourquoi ils ont été retirés. Une chose est certaine, cependant, contrairement à presque tous les autres services de l’île, Westmount n’a plus jamais porté d’insigne poitrinaire.

uniform buckle

Image 9

Image 9: Boucle d’uniforme avec l’ancien sceau de la ville.

 

 

 

 

 

shoulder patch

Image 10

 

 

Image 10: Pièce d’épaule tissée. Probablement introduit dans les années 1960.

 

 

 

police fire public safety patches

Image 11

 

 

 

 

Image 11: Sécurité publique police/pompier. La version de gauche est en sergé, tandis que celle de droite semble être davantage un tissu en nylon. On ne sait pas s’ils ont été fabriqués pour différents types de vêtements ou s’il s’agit simplement d’une variation d’un passage de métier à l’autre.

 

 

 

 

police bnq patches

Image 12: En 1970, le gouvernement du Québec a exigé que tous les corps de police portent les mêmes uniformes et insignes en tissu. Ces écussons sont appelés écussons BNQ pour l’organisme chargé de réglementer ces insignes (le Bureau de Normalisation du Québec). À ma connaissance, Westmount était la seule municipalité de la province à inclure la désignation (City/Town, etc.) uniquement en anglais. En dessous, une autre version de l’écusson du BNQ ne comportant que le nom de la ville.

Images et annotation : John Carroll (johncarroll8238@hotmail.com)

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caLe service de police de Westmount – Première partie
Le service de police de Westmount – Deuxième partie

 

À lire aussi : Les lieux de Westmount : un héritage à découvrir


Michael Walsh - WestmountMag.ca

Michael Walsh est un résident de longue date de Westmount. Heureux d’être retraité après avoir passé près de quatre décennies dans le domaine de la technologie de l’enseignement supérieur. Étudiant professionnel par nature, sa formation universitaire et ses publications portent sur la méthodologie statistique, la mycologie et la psychologie animale. Aujourd’hui, il aime se balader avec son chien tout en découvrant le passé de la ville et en partageant les histoires des arbres majestueux qui ornent ses parcs et ses rues. Il peut être contacté à l’adresse michaelld2003 @hotmail.com ou sur son blog Westmount Overlooked




There are no comments

Add yours