from-peer-to-boss_westmountmag

Le défi de passer
de collègue à patron

Comment diriger d’anciens co-équipiers de travail

Par Angela Civitella

Publié antérieurement le 20 décembre 2017

Lorsque vous êtes appelé à devenir le patron et à diriger des co-équipiers, vous avez bien sûr plus de pouvoir et vous pouvez utiliser votre influence sur vos anciens collègues de façon entièrement nouvelle. Vous êtes toujours la même personne, mais soudainement, ce que vous dites a plus d’importance et vos anciens co-équipiers comptent sur vous pour répondre à leurs questions, et ils sont à l’écoute de tout ce que vous dite..

Que faites-vous avec cette nouvelle capacité ? Il peut être tentant d’imposer les changements que vous avez toujours désiré, d’ordonner aux gens de faire ce que vous voulez accomplir et de vous sentir à l’aise dans votre nouvelle fonction. Toutefois, ce type de comportement ne vous gagnera pas beaucoup de respect ou de coopération.

Soudainement, ce que vous dites a plus d’importance et vos anciens co-équipiers comptent sur vous pour répondre à leurs questions.

Mais vous ne voulez probablement pas utiliser l’approche inverse non plus. Un nouveau patron qui essaie de rester ‘un membre de l’équipe’ peut en venir à frustrer tous les membres de son équipe. Lorsque vous êtes plus préoccupé par les amitiés que par les résultats, les mauvaises décisions sont habituellement inévitables. Et si vous craignez d’être qualifié d’autoritaire, vous aurez de la difficulté à tenir les gens responsables, ou vous éviterez de prendre des décisions impopulaires.

Alors, comment gérez la courbe d’apprentissage pour devenir un patron idéal et maintenir le délicat équilibre des relations déjà établies avec vos anciens co-équipiers ? Il n’y a pas de solution immédiate ou facile, et vous ne serez jamais parfait. Cependant, en comprenant les défis à relever et en gardant l’esprit ouvert, vous pourrez développer de nouvelles façons de communiquer avec votre équipe qui seront efficaces et produiront les résultats attendus.

Les changements et les défis

En tant que patron nouvellement promu, plusieurs ou toutes les conditions suivantes peuvent s’appliquer à vous :

Vous savez comment fonctionnent les membres de votre équipe
Cela peut être un avantage, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte qu’au lieu de simplement accepter le comportement des gens, vous êtes maintenant responsable d’assurer que leur comportement est aligné sur les objectifs de votre équipe. Dans le passé, vous et votre équipe aviez une façon de travailler ensemble, bonne ou mauvaise. Maintenant, vous êtes responsable de l’équipe et vous devez vous assurer que les choses soient bien faites. Avant, vous étiez en mesure d’éviter les gens que vous n’aimiez pas, mais maintenant, il faut les aider à se développer – ou vous devrez peut-être vous en débarrasser définitivement.

Vous étiez auparavant en compétition avec vos collègues
Il y a souvent un peu de rivalité entre co-équipiers pour obtenir plus de reconnaissance, plus d’autorité ou de prestige dans un contexte de travail. Comme nouveau patron, certains vous verront comme le vainqueur de cette compétition. Cela peut accroître des tensions déjà existantes et faire ressortir des sentiments de ressentiment. Vous avez pu avoir des difficultés antérieurement avec certains co-équipiers que vous devrez maintenant soutenir et complimenter.

‘C’est en comprenant que vos relations avec vos collègues sont désormais différentes que vous pourrez aller de l’avant.’

Vous pouviez communiquer vos pensées librement
Comme patron, il faudra désormais être plus sélectif dans l’information que vous partagerez. Vous ne pourrez plus partager tout ce que vous pensez avec les membres de votre équipe, et eux-mêmes pourraient aussi cesser de tout partager avec vous et vous communiquer seulement les choses qu’ils pensent que vous voulez entendre, ce qui pourrait conduire à des informations erronées et à des décisions dommageables.

Votre opinion avait le même poids que celles des autres
Maintenant que vous êtes le patron, ce que vous dites aura évidemment beaucoup plus d’influence. En conséquence, votre équipe ne pourra pas discuter avec vous ouvertement, et vous n’aurez pas l’occasion d’entendre ce qu’ils pensent vraiment. Cela pourrait limiter l’efficacité de votre prise de décisions.

Vous aviez des relations étroites et personnelles avec vos collègues
Comme patron, il vous faudra à présent maintenir un peu plus de distance avec des gens qui sont sous votre charge. Vous devrez traiter tout le monde de façon similaire, et vous ne pourrez pas vous permettre d’être influencé par certaines personnes plus que par d’autres. Vous ne pourrez pas non plus laisser vos sentiments personnels vous empêcher d’avoir une rétroaction et une discipline raisonnable.

C’est en comprenant que vos relations avec vos collègues sont désormais différentes que vous pourrez aller de l’avant. C’est lorsque vous essayez de préserver le statut quo que vous avez des problèmes.

Stratégies pour une transition réussie

Lors de la transition de co-équipier à patron, la chose la plus importante consiste à renoncer au réconfort d’être aimé. Dans le passé, vous avez dit beaucoup de choses sur vos patrons à vos collègues, famille et amis. Des choses similaires seront désormais probablement dites à votre sujet. Cela peut être acceptable – aussi longtemps que vous continuerez à mériter leur respect. Vous obtiendrez probablement cela en les traitant honnêtement et en leurs faisant confiance.

‘La chose la plus importante consiste à renoncer au réconfort d’être aimé.’

Voici quelques stratégies que vous pouvez essayer :

Soyez humble

Acceptez le fait que vous allez probablement faire des erreurs et soyez disposé à les reconnaitre. Il est également important de ne pas vous vanter de votre nouveau poste ou de votre succès. Les gens s’affichent parfois de manière subtile, alors soyez attentif à la fanfaronnade inconsciente.

La triste réalité est que certaines personnes vous auront à l’œil et voudront profiter de vos erreurs. Vous pourriez même rencontrer une résistance pure et simple ou du sabotage. Méfiez-vous de ces comportements et résolvez les immédiatement et de façon proactive. Nous aimerions croire que des professionnels ne se comporteraient pas de cette façon, mais l’expérience nous instruit autrement.

Dialoguez

Communiquez avec votre équipe dès le début. Vous pouvez partager vos inquiétudes au sujet de la transition en les invitant à formuler des observations. Vous devrez peut-être également aborder le préjudice moral causé à ceux qui voulaient également votre nouveau poste. Cela peut prendre beaucoup de diplomatie, de sensibilité et d’intelligence.

Communiquez vos attentes
Votre nouvelle équipe n’est pas habituée à travailler avec vous comme un patron. Définissez bien votre objectif et faites leurs savoir à quoi s’attendre.

Clarifiez et actualisez régulièrement vos attentes
Plus tôt vous implanterez un modèle de communication ouverte, meilleurs seront les résultats.

Fixez vos limites
Vous savez que vous ne pouvez pas être ami avec tout le monde comme vous l’étiez avant. Pensez à ce que cela signifiera et comment votre relation avec les autres devra changer. Parce que vous connaissez vos anciens co-équipiers, vous devriez être capable de trouver le moyen d’avoir des conversations avec eux. Tout le monde ne répond pas à l’ouverture de la même façon, donc n’oubliez pas de tenir compte de ces différences et d’ajuster votre style en conséquence.

‘… surveillez ce que vous dites et comprenez que vos paroles ont le pouvoir d’influencer l’opinion et le comportement de vos collègues.’

Faites attention à ce que vous dites

Malheureusement, vous ne pourrez plus exprimer librement vos opinions comme autrefois. Lorsque vous exprimez votre insatisfaction sur quelque chose, vous pouvez influencer votre équipe. Si vous dites que vous n’aimez pas quelqu’un, vous pouvez affecter l’attitude de l’équipe envers cette personne. Comme patron, surveillez ce que vous dites et comprenez que vos paroles ont le pouvoir d’influencer l’opinion et le comportement de vos collègues.

Déléguez
En tant que nouveau patron d’anciens collègues, votre travail est passé de ‘faire avancer les choses’ à ‘gérer les gens pour faire avancer les choses’, et il est donc important de déléguer efficacement les tâches. Ne faites pas l’erreur de penser que vous pouvez tout faire vous-même parce que vous êtes maintenant le patron. Vous avez toujours la même personnalité, avec les mêmes compétences et aptitudes qu’avant quand vous étiez un membre de l’équipe. De plus, en ne déléguant pas, vous pourriez communiquer sans le vouloir le message « je ne vous fais pas confiance pour faire un aussi bon travail que je peux faire ».

Déléguer est une affirmation de votre pouvoir. C’est motivant, et ça inspire de la confiance. Plus vite vous établirez la confiance, plus vite votre nouvelle équipe sera apte à livrer ce que vous lui demanderez.

Astuce :

Il y a une autre raison pour laquelle vous devez apprendre à déléguer : vous serez rapidement surchargé et stressé, ce qui vous rendra à terme probablement inefficace.

Sollicitez une formation
Trop souvent, un nouveau patron ne reçoit aucune orientation ou formation pour l’aider à assumer son rôle de leader. Demandez une formation théorique si elle est disponible. Cherchez un coach pour vous mentorer. Soyez pro-actif dans votre propre développement et recherchez les occasions d’améliorer vos compétences en leadership et en gestion.

‘Être respecté est plus important qu’être aimé – et bien comprendre cette maxime est la première et la plus importante étape pour diriger vos co-équipiers.’

Pour gérer votre transition vers un rôle de leadership, soyez conscient des changements évidents et subtils dans votre nouvelle relation avec les membres de votre équipe. Si vous réussissez à communiquer ouvertement et honnêtement vos attentes, cela vous aidera à réussir votre transition. Être respecté est plus important qu’être aimé – et bien comprendre cette maxime est la première et la plus importante étape pour diriger vos co-équipiers.

Image: StockPholio.com

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire : autres articles par Angela Civitella


Angela Civitella - WestmountMag.ca

Angela Civitella, coach certifiée en gestion en gestion des affaires, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que négociatrice, stratège et solutionneuse de problèmes, crée des synergies solides et durables avec ceux et celles qui cherchent à améliorer leurs compétences en leadership et en consolidation d’équipe. Vous pouvez rejoindre Angela au 514-254-2400 • linkedin.com/in/angelacivitella/ • intinde.com@intinde


Commandes des verres de contact de 99$+ chez Clearly avec code: CLEAR10



There are no comments

Ajouter le vôtre