memorial-lincoln-president-monument_westmountmag

Être un leader éthique
en milieu de travail

Pouvez-vous mener votre équipe à travers le labyrinthe moral ?

Par Angela Civitella

Publié antérieurement le 9 mai 2018

Nous avons vu des échecs éthiques de haut niveau faire la une des journaux tout au long de l’histoire – les controverses entourant le géant du covoiturage Uber viennent à l’esprit.

Ces exemples, et d’autres encore, montrent ce qui peut arriver lorsque des personnes au sommet d’une organisation font de mauvais choix éthiques et se retrouvent dans les nouvelles ou devant les tribunaux.

Il y a cependant beaucoup d’autres leaders qui haussent la barre et inspirent leurs équipes à faire de même.

Ces leaders éthiques font le bon choix, au bon moment, pour les bonnes raisons. Ils mettent leur éthique au premier plan – et les recherches montrent que cela rend plus probable que leur équipe soit plus fidèle, plus dévouée et plus éthique en retour.

Quelles sont les causes des défaillances éthiques ?

Avant de considérer comment être un leader éthique, il est utile de regarder ce qui pourrait vous mener à un échec éthique.

Parmi les causes individuelles, on trouve le fait de ne pas tenir compte des restrictions telles que les valeurs organisationnelles ou les codes de l’industrie, celui de suivre la foule (« Tout le monde le fait, alors pourquoi pas moi ? »), et le manque de maîtrise de soi.

Ces leaders éthiques font le bon choix, au bon moment, pour les bonnes raisons. Ils mettent leur éthique au premier plan…

Les causes organisationnelles comprennent le manque de modèles positifs, le manque de normes codifiées de comportement et de formation, et le manque de responsabilité.

Comment se comporter comme un leader éthique

Maintenant, regardons les six étapes que vous pouvez suivre pour définir des normes éthiques et commencer à mettre ces normes élevées en pratique.

1. Définissez les valeurs de votre organisation

Vos gens comptent probablement sur vous, en tant que directeur ou dirigeant, pour donner l’exemple en matière de leadership éthique. Mais pour ce faire, vous devez d’abord connaître les valeurs de votre organisation afin de pouvoir les intégrer à vos activités quotidiennes.

J’espère que votre entreprise a des règles claires sur le comportement attendu de ses employés. Vous devez communiquer ces règles clairement aux membres de votre équipe. Lorsque les gens comprennent pourquoi le comportement éthique est important, ils réagiront probablement en conséquence.

2. Connaissez vos valeurs personnelles

Les bons leaders suivent leurs propres valeurs ainsi que leurs valeurs organisationnelles.

Pour savoir si c’est le cas pour vous, posez-vous ces questions:

• Quelles normes de comportement sont vraiment importantes pour mon entreprise ?

• Quelles sont les valeurs spécifiques que j’admire chez certains leaders ? Est-ce que je m’identifie à ces valeurs ?

• Est-ce que je continuerais à vivre selon ces valeurs même si elles me mettaient dans une position concurrentielle désavantageuse ?

‘Vos gens comptent probablement sur vous, en tant que directeur ou dirigeant, pour donner l’exemple en matière de leadership éthique.’

3. Donnez le ton

Lorsque vous êtes sûr de vos valeurs organisationnelles et personnelles, vous pouvez commencer à créer le bon environnement pour votre équipe et votre organisation.

Encore une fois, être un bon modèle est la meilleure façon de le faire. Vos collaborateurs modéliseront leur comportement sur le vôtre et, à leur tour, donneront un exemple que les autres suivront. L’effet d’entraînement peut ainsi être amplifié.

Si, par exemple, votre entreprise valorise l’honnêteté par-dessus tout, assurez-vous de la démontrer en faisant preuve de transparence envers tout le monde autour de vous. Et si votre entreprise apprécie la liberté d’expression, faites en sorte que les membres de votre équipe puissent communiquer ouvertement leurs idées.

Ensuite, assurez-vous que vos collaborateurs connaissent les conséquences d’un comportement qui ne respecte pas les valeurs de votre entreprise ou qui enfreint les règles de comportement éthique. Ces conséquences ne doivent pas être punitives, mais doivent rappeler aux gens les normes de comportement que vous attendez d’eux.

Les conséquences positives sont également importantes. Envisagez de récompenser les membres de l’équipe qui agissent de manière cohérente selon les valeurs de l’entreprise. Même une simple note de remerciement sera probablement appréciée. Et partager des exemples de membres d’équipe qui ont bien agi dans des situations difficiles peut renforcer et communiquer des valeurs de façon puissante.

4. Reconnaître les dilemmes éthiques

Imaginez ce scénario: vous êtes en réunion avec d’autres cadres supérieurs, et l’un de vos collègues exagère grossièrement la performance de son équipe. Au lieu de dire que son projet augmentera les bénéfices des entreprises de 4%, comme il vous l’a confié, il promet une augmentation de 12%.

Qu’est-ce que vous feriez ? C’est un collègue proche et un ami personnel, mais d’un autre côté, il est malhonnête. Devriez-vous l’appuyer ou dire la vérité aux autres dirigeants ?

‘En reconnaissant les situations où les dilemmes éthiques sont les plus susceptibles de survenir, vous serez plus conscient du risque.’

Nous sommes souvent confrontés à des choix difficiles en milieu de travail, mais la plupart des dilemmes éthiques ne sont pas si évidents à identifier. Alors, comment les reconnaître ?

Identifiez les situations à risque
Certaines situations, telles que l’achat, l’embauche, le licenciement, la promotion et le calcul des primes, peuvent susciter des dilemmes éthiques, alors méfiez-vous lorsque vous êtes impliqué.

Et une précarisation de votre image ou de votre revenu pourrait fausser votre jugement. Que faire si vous faites une erreur ? Allez-vous l’admettre ou essayer de la dissimuler ?

En reconnaissant les situations où les dilemmes éthiques sont les plus susceptibles de survenir, vous serez plus conscient du risque.

Écoutez votre voix intérieure
Votre conscience vous indique probablement quand quelque chose ne va pas en créant un sentiment de malaise. Si une situation vous met mal à l’aise ou va à l’encontre d’une de vos valeurs ou croyances fondamentales, arrêtez-vous et réfléchissez rationnellement avant de procéder.

5. Faites face aux dilemmes éthiques

Reconnaître les dilemmes éthiques est une chose. Mais, souvent, décider quoi faire à leur sujet en est une autre. Et même lorsque vous savez ce que vous devez faire, le faire peut être très difficile.

Il y a plusieurs façons de résoudre un dilemme éthique :

Préparez-vous à l’avance
La visualisation de scénarios théoriques peut vous aider à comprendre vos sentiments et à décider quoi faire dans la réalité. En cas de crise, il se peut que vous n’ayez que quelques secondes pour prendre une décision. La répétition peut donc être d’une grande aide.

Que feriez-vous, par exemple, si vous saviez qu’un collègue allait être renvoyé, mais que vous n’étiez pas légalement autorisé à le lui dire ? Comment choisiriez-vous d’agir ?

Vous pouvez également mener cet exercice avec les membres de votre équipe, pour les aider à reconnaître et à se préparer aux dilemmes éthiques qui leur sont propres.

‘La visualisation de scénarios théoriques peut vous aider à comprendre vos sentiments et à décider quoi faire dans la réalité.’

Pesez les preuves
Dans l’exemple de votre collègue présentant aux cadres des informations différentes de celles qu’il vous a donné, y a-t-il une chance que les chiffres aient changé légitimement ?

Dans la mesure du possible, prenez le temps d’enquêter et d’évaluer si quelqu’un s’est comporté de manière contraire à l’éthique avant d’agir.

Réévaluez votre décision avant d’agir
Si vous êtes dans une situation difficile et que vous ne savez pas quoi faire, essayez de prendre une décision. Mais avant d’agir, demandez-vous comment vous vous sentiriez si vos actions étaient rendues publiques. Seriez-vous fier de ce que vous avez fait? Si non, reconsidérez votre décision.

Prenez conseil
Obtenir des commentaires des autres peut vous aider à évaluer une situation de façon plus rationnelle et à prendre une meilleure décision. Après tout, même les plus hauts dirigeants prennent conseil dans des situations difficiles.

6. Soyez courageux

Parfois, vous agissez sur une décision mais vous vous demandez si vous avez fait la bonne chose. Et même si vous êtes certain d’avoir raison, il peut y avoir des conséquences désagréables.

Considérons, par exemple, le leader qui informe un auditeur sur une irrégularité concernant la comptabilité de son entreprise. Il sait qu’il a agit de façon honnête et éthique, mais le résultat bouleversant peut être que des amis et collègues perdent leur emploi.

‘Le comportement éthique et le leadership exigent du courage et de la conviction. Cela signifie faire la bonne chose, même quand ce n’est pas populaire ou facile.’

Ainsi, vous pouvez parfois être mal à l’aise en tant que leader éthique, mais ces situations peuvent vous apprendre à avoir confiance en vous-même et en votre instinct. Si vous calmez votre anxiété et regardez logiquement la situation, votre instinct vous guidera souvent dans la bonne direction.

Points clés

Le comportement éthique et le leadership exigent du courage et de la conviction. Cela signifie faire la bonne chose, même quand ce n’est pas populaire ou facile.

Commencez par identifier les valeurs fondamentales de votre entreprise, ainsi que les vôtres, puis donnez le bon ton à votre équipe et votre organisation. En vous entraînant à repérer les dilemmes éthiques, vous pouvez décider de la façon de les traiter en évaluant complètement la situation et en demandant des conseils si nécessaire.

Vos actions seront toujours plus éloquentes que vos paroles, alors donnez l’exemple en suivant vos convictions et vous inspirerez ceux qui vous entourent à faire de même.

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caImages : Pixabay.com

À lire aussi : Êtes-vous un leader qui soutient son équipe?


Angela Civitella, coach certifiée en gestion en gestion des affaires, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que négociatrice, stratège et solutionneuse de problèmes, crée des synergies solides et durables avec ceux et celles qui cherchent à améliorer leurs compétences en leadership et en consolidation d’équipe. Vous pouvez rejoindre Angela au 514 254-2400 • linkedin.com/in/angelacivitella/ • intinde.com@intinde



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre