kitchener_200508_151626_westmountmag

Les lieux de Westmount :
l’avenue Kitchener

L’histoire derrière le familier : à la recherche des racines historiques de l’avenue Kitchener

Par Michael Walsh

20 mars 2021
20 mars 2021 • Traduit de l’anglais

Ne me parlez pas des atrocités de la guerre ; toute guerre est une atrocité.

– Lord Kitchener

London Opinion Poster - WestmountMag.ca

Affiche de recrutement britannique pour la Première Guerre mondiale, 1914 – Wikimedia Commons

Vous souvenez-vous avoir vu cette affiche de recrutement de la Première Guerre mondiale ? Publiée pour la première fois en 1914, des variations du thème de cette affiche sont encore utilisées, notamment aux États-Unis.

L’image originale représente le maréchal Horatio Herbert Kitchener, 1er comte Kitchener de Khartoum et de Broome. Un homme aux multiples facettes – considéré comme un héros militaire à l’époque de la reine Victoria pour ses victoires dans les guerres coloniales de la Grande-Bretagne avec le Soudan et l’Égypte, et méprisé par d’autres pour le traitement inhumain de prisonniers et la destruction insensée de sépultures anciennes. Sa réputation était si puissante que toute critique du personnage entrainait d’énormes répercussions :

« Lord Northcliffe, propriétaire du Times et du Daily Mail à Londres, a critiqué Kitchener à propos du “scandale des obus” de 1915, qui reprochait au maréchal de ne pas avoir fourni suffisamment de munitions militaires à l’armée britannique combattant en France. Le résultat fut que les journaux de Northcliffe connurent une énorme baisse de tirage et que le Daily Mail fut brûlé en place publique. »
More than a Great Poster, K. Surridge, 2001

Le décès de Kitchener est survenu en 1916 alors qu’il navigue vers la Russie ; son bateau heurte une mine près des îles Orkney.

De nombreuses publications attribuent l’origine de la rue aux terres cédées par les Sœurs Grises en lieu et place des taxes municipales.

340 Kitchener - WestmountMag.ca

340 Kitchener

Voilà, en résumé, l’histoire succincte de Lord Kitchener. Son adulation publique nous fait prendre conscience du nombre de commandants supérieurs de l’armée en exercice que nous pouvons nommer aujourd’hui.

Passons maintenant à l’avenue qui porte son nom, dans la ville de Westmount.

La rue s’appelait à l’origine avenue Oxford et a été rebaptisée avenue Kitchener en 1915 pour éviter toute confusion avec l’avenue Oxford à Notre-Dame-de-Grâce.

De nombreuses publications attribuent l’origine de la rue aux terres cédées par les Sœurs Grises en lieu et place des taxes municipales. C’est en partie vrai, mais il s’agit d’une simplification excessive. Les Sœurs de la Charité de l’Hôpital général de Montréal (Sœurs grises) ont effectivement cédé 50 710 pieds carrés de terrain à la ville en 1901.

342 Kitchener - WestmountMag.ca

342 Kitchener

D’autres propriétaires ont également cédé (ou vendu) des parcelles de leurs propriétés : Robert MacKay, Alexander Hutchison, James Jackson et John Coward.

L’ajout de ces propriétés a permis à la ville de prolonger l’avenue Kensington jusqu’à la rue Sainte-Catherine et d’ouvrir les avenues Redfern et Kitchener.

En 1916, les Sœurs Grises ont également cédé une voie du côté nord-ouest de l’avenue Western (aujourd’hui de Maisonneuve) allant de l’avenue Kitchener vers l’ouest.

‘La rue s’appelait à l’origine avenue Oxford et a été rebaptisée avenue Kitchener en 1915 pour éviter toute confusion avec l’avenue Oxford à Notre-Dame-de-Grâce.’

350 Kitchener - WestmountMag.ca

350 Kitchener

Cela conclu les origines de cette avenue et l’étymologie de son nom. Il est intéressant de noter que le mot “kitchener” est entré dans le vocabulaire anglais en 1897 pour désigner une personne qui, comme Lord Kitchener, possédait une personnalité dominante.

À ce stade, nous allons remonter le temps et faire connaissance avec certains des anciens résidents de la rue.

336 Kitchener (ancien numéro civique)
Lieutenant-colonel William Barton Clark, président de la société C. O. Clark & Brothers Ltd, fabricant de cloches (1949)

340 Kitchener
Léopold M. Fortier, président, de la société Fortier & Company, courtiers en valeurs mobilières (1949)

342 Kitchener
Denis T. O’Brien, ingénieur-superintendant, port de Montréal
Ingénieur de construction, canal de Lachine (1930)

4 dollar bill - WestmountMag.ca

canadiancurrency.com

350 Kitchener
(anciennement 352 – le numéro civique a été changé en 1957)
Nevil Norton Evans, professeur de chimie, Université McGill (1948)
Auteur du manuel de laboratoire pour accompagner la chimie élémentaire dans les écoles secondaires Laboratory Manual to Accompany Elementary Chemistry for High Schools.

358 Kitchener - WestmountMag.ca

358 Kitchener

358 Kitchener
Francis Cole, directeur, Banque d’Ottawa (1922)

Établie en 1874 et comprenant 96 succursales, cette banque a finalement fusionné avec la Banque de Nouvelle-Écosse en 1919.

366 Kitchener
Major-général J. P. E. Bernatchez (1952)

La propriété a été acquise la même année par la couronne et utilisée par le ministère de la Défense nationale comme logement familial. (Les propriétés du gouvernement sont exemptes de taxes municipales).

375 Kitchener
Presbytère, Église de l’Ascension de Notre Seigneur
Mgr Wilfrid Emmett McDonagh, curé (1954)

 

366 Kitchener - WestmountMag.ca

366 Kitchener

375 Kitchener - WestmountMag.ca

375 Kitchener

Images: Andrew Burlone

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire aussi : Les lieux de Westmount : un héritage à découvrir


Michael Walsh - WestmountMag.ca

Michael Walsh est un résident de longue date de Westmount. Heureux d’être retraité après avoir passé près de quatre décennies dans le domaine de la technologie de l’enseignement supérieur. Étudiant professionnel par nature, sa formation universitaire et ses publications portent sur la méthodologie statistique, la mycologie et la psychologie animale. Aujourd’hui, il aime se balader avec son chien tout en découvrant le passé de la ville et en partageant les histoires des arbres majestueux qui ornent ses parcs et ses rues. Il peut être contacté à l’adresse michaelld2003 @hotmail.com ou sur son blog Westmount Overlooked


 



There are no comments

Add yours