nature_westmountmag

Projet de loi 66: la lutte pour l’environnement continue

La Coalition Verte et Tommy Montpetit disent NON au projet de loi 66

Montréal, Québec, le 26 septembre 2020

La Coalition Verte et Tommy Montpetit déplorent et condamnent le remplacement du défunt projet de loi 61 par le nouveau projet de loi 66 qui contourne notre règlementation en matière de protection de l’environnement.

Le gouvernement du Québec croit qu’en contournant ainsi cette règlementation, la province s’en trouvera mieux. C’est complètement faux. Ce n’est pas en diminuant notre protection environnementale, déjà nettement insuffisante, qu’un vrai progrès sera accompli.

L’émasculation du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) est un des effets pervers de ce projet de loi. On retrouve d’ailleurs dans ce projet de loi les mêmes erreurs que dans le projet de loi précédent.

Nous vivons une crise mondiale de perte de biodiversité et nous envisageons encore, au Québec, de continuer à détruire le peu de milieux naturels qu’il nous reste.

Non, monsieur le Premier Ministre !  La santé et l’environnement doivent être primordiaux maintenant, et non pas secondaires !

Le nouveau projet de loi 66 ne s’attaque d’aucune façon au réel problème de la dégradation des milieux naturels et de la disparition des espèces en péril au Québec. Pis encore, la destruction connue et avalisée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) depuis des années est rendue légale et monnayée ou, encore pire, échangée contre de futures compensations par le moyen de la recréation de milieux humides.

Comme mentionnés dans Le Manifeste du Peuple pour la défense de l’environnement du Québec publié récemment par la Coalition Verte, le sous-effectif et le manque de relève dans les ministères chargés de protéger l’environnement sont des problèmes beaucoup plus criants qui se doivent d’être soulevés immédiatement. Sinon, qui sera responsable de surveiller, d’analyser et de suivre tous ces projets destructeurs des milieux naturels ?

Il est inacceptable qu’en 2020 les citoyens soient encore obligés d’expliquer au gouvernement que les milieux naturels, humides et boisés ne peuvent être détruits, plus particulièrement dans le sud du Québec. Nous vivons une crise mondiale de perte de biodiversité et nous envisageons encore, au Québec, de continuer à détruire le peu de milieux naturels qu’il nous reste.

Nous en appelons à tous les citoyens et aux partis politiques de s’engager à lutter pour qu’une grande réflexion s’amorce sur ce que nous voulons réellement pour l’après-pandémie. Quelques projets choisis par le gouvernement ou une plus grande réflexion sur l’avenir de la biodiversité ?

‘Nous en appelons à tous les citoyens et aux partis politiques de s’engager à lutter pour qu’une grande réflexion s’amorce sur ce que nous voulons réellement pour l’après-pandémie.’

À nous tous de relever nos manches, le chantier est grand !
Nous vous invitons à signer le Manifeste créé par Tommy Montpetit sur change.org
Pour plus d’informations, contacter Patrick Barnard au 514 463-0573 ou pbarnard@videotron.ca

La Coalition Verte et Tommy Montpetit

Image d’entête : skitterphoto

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire : autres articles sur l’environnement


Green Coalition logo - WestmountMag.ca
La Coalition verte est une association à but non lucratif de groupes et d’individus ayant pour mandat de promouvoir la conservation, la protection et la restauration de l’environnement ainsi que l’utilisation rationnelle des espaces verts et bleus.


Tommy Montpetit – WestmountMagazine.ca

 

Tommy Montpetit est un ardent défenseur des milieux humides et de la rainette faux-grillon.

 


 10% de rabais sur les Verres de Contact! Commandes de 99$ chez Clearly avec code SUPER10



There are 3 comments

Ajouter le vôtre
  1. Ghislaine Pedneault

    C’est honteux de constater que le capitalisme sauvage a la cote auprès des gouvernements. Les vieilles habitudes de croire que tout développement immobilier contribue à l’économie ne se perdent pas facilement. Mais on n’a plus le temps pour ces visions courtes et de ces parodies de protection environnementale sans sincérité ni efficacité.
    Merci à ceux qui nous éclairent sur les véritables intentions de nos gouvernements en étudiant leurs projets de Loi néfastes pour l’environnement.

  2. Françoise Le Gris

    Il est inconcevable que le Gouvernement et les responsables du Ministère de l’Environnement ne comprennent encore pas qu’une saine économie passe par un changement de cap, délaissant les vieilles idées de développement et de croissance « à tout prix ». Ils n’ont peut-être pas le courage d’affronter une réalité pourtant flagrante de la détérioration de nos milieux de vie due aux changements climatiques et au peu de protection de l’environnement. L’entropie négative, la destruction de milliers d’espèces animales, la perte des espaces verts et boisés menacent la planète alors que les élus rêvent encore de vieux rêves périmés.


Laisser un nouveau commentaire