CORIM_Francois-Hollande_westmountmag.ca

Le monde aujourd’hui selon François Hollande

L’ancien président de la République française 2012-2017 au CORIM

Par Jean-Luc Burlone

Vendredi le 21 septembre, le CORIM recevait le président François Hollande pour une causerie intitulée le monde aujourd’hui. Très français, le verbe précis et l’humour d’un honnête homme, Hollande a séduit un auditoire de 400 personnes réunies au Reine Élisabeth Fairmont.

Très français, le verbe précis et l’humour d’un honnête homme, Hollande a séduit un auditoire de 400 personnes réunies au Reine Élisabeth.

Avec une bonhommie qui lui est propre, il a attaqué son discours sur le monde d’aujourd’hui en soulignant deux mouvements qui le préoccupent : le désordre et la division. Le désordre est international : les guerres, le terrorisme, l’immigration et les factions politiques, qui n’étaient qu’une manifestation d’un mécontentement et qui maintenant visent carrément le pouvoir en misant sur la division. Le déclin du multilatéralisme, marqué principalement par le vote du Brexit et l’élection de Donald Trump.

CORIM – Déjeuner-causerie avec François Hollande – WestmountMag.ca

Le président Hollande a particulièrement visé Trump, comme cause première de désordre en remettant en cause des ententes sérieuses et valables comme l’accord de Paris sur le changement climatique et l’accord sur le programme nucléaire iranien. Ou par ses critiques négatives quant à l’objectif politico-économique de l’Union Européenne, ou quant à la sécurité des frontières garantie par l’OTAN. Bref, le président Hollande juge que le président Trump mine systématiquement le système international, qui a servi le monde depuis plus de 70 ans, sans rien proposer en retour.

‘… le président Hollande juge que Trump mine systématiquement le système international, qui a servi le monde depuis plus de 70 ans, sans rien proposer en retour.’

M. Hollande à notamment souligné les actions de la Russie en Crimée, en Géorgie, en Ukraine et en Syrie, qui démontrent la volonté de Vladimir Putin d’étendre son pouvoir lorsque qu’une possibilité se présente par faute d’inattention de l’occident, particulièrement des États Unis depuis une dizaines d’années.

CORIM – Déjeuner-causerie avec François Hollande – WestmountMag.ca

François Hollande croit qu’il faut du dynamisme pour répondre aux nombreux mouvements populistes qui brisent la cohésion sociale de nombreux pays européens. Il juge qu’il faut valoriser les valeurs libérales de l’Union Européenne, notamment pour répondre à la crise des réfugiés. Ce faisant, le président à montré sa compréhension quant aux blessures historiques des pays de l’Europe de l’Est et à leur froideur conséquente face au problème des réfugiés. Il a insisté cependant sur le fait que l’UE était une construction économique, conjuguée avec une vision politique libérale dont les valeurs imposent un devoir d’entraide 

François Hollande croit qu’il faut du dynamisme pour répondre aux nombreux mouvements populistes qui brisent la cohésion sociale de nombreux pays européens.’

Tout en rappelant que l’intérêt économique était compatible avec les valeurs libérales, François Hollande a gentiment corrigé son interlocuteur, qui insinuait que l’intérêt commercial de la France était en jeu au Mali; le président à clairement affirmé que sa décisions était basée uniquement sur l’importance d’éliminer le danger que représentait Boko Haram pour la région.

Son livre, Les leçons du pouvoir, qui est sorti en avril dernier, s’étend plus longuement sur les sujets traités lors de la conférence.

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caImages:  Sylvie-Ann Paré

Lire aussi : Chrystia Freeland : le Canada dans un monde en changement


jean-luc_burlone

Fellow de l’Institut canadien des valeurs mobilières (FCSI), Jean-Luc Burlone a une excellente connaissance de la gestion des produits financiers et il détient une maîtrise en économie de l’Université de Montréal avec une double spécialisation en économie du développement et en économie internationale – finance et commerce. Le texte ci-dessus exprime mon opinion suite au déjeuner-causerie du 26 avril 2018. – JLB

Jean-Luc Burlone, Ms. Sc. Economie, FCSI (1996)
Analyse économique et Stratégie financière
jlb@jlburlone.com

RW french banner - WestmountMag.ca



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre