telephone-1950_1048

La vie n’est plus ce qu’elle était
depuis les applications mobiles

Les canadiens passent beaucoup de temps sur leur téléphone et les applis mobiles

11 mai 2022

La plupart des Canadiens passent beaucoup de temps sur leur téléphone et à utiliser des applications mobiles. Faites-vous partie de ces Canadiens ? Probablement. Mais si vous n’en êtes pas sûr, prenez votre téléphone et comptez le nombre d’applications que vous utilisez quotidiennement.

Même si vous n’en utilisez que deux ou trois, pensez au temps que vous passez sur les applications mobiles. Si vous n’êtes pas sûr, consultez votre téléphone pour établir un tableau de votre temps d’écran. Si le temps d’écran n’est pas activé, activez-le et préparez-vous à être surpris par les résultats en découvrant à quel point vous êtes attachés à votre téléphone.

Environ la moitié des Canadiens passent entre 5 et 6 heures par jour sur leur téléphone.

Environ la moitié des Canadiens passent entre 5 et 6 heures par jour sur leur téléphone. Oui, vous avez bien lu, 5 à 6 heures. Les Américains passent à peu près le même temps sur leur téléphone. Durant ce laps de temps, vous pourriez vous rendre d’Ottawa à Toronto en voiture, ou écrire la première version d’un scénario de film.

L’époque d’avant les applications mobiles est révolue

En fonction de votre âge, vous vous souvenez peut-être du monde d’avant les applications mobiles, voire du monde d’avant l’internet, celui des annuaires et des livres de poche ?

De nos jours, il est très difficile, voire impossible, du moins pour beaucoup d’entre nous, de vivre sans utiliser d’applications mobiles. Même si vous faites partie des rares personnes qui préfèrent par exemple utiliser des cartes conventionnelles plutôt qu’une application géolocalisée, vous aurez quand même besoin d’applis pour organiser votre covoiturage ou pour consulter votre messagerie professionnelle lorsque vous n’êtes pas devant un ordinateur.

‘Aujourd’hui, le monde réside dans vos mains.’

L’époque où vous aviez besoin de calculatrices manuelles, de radios, de calendriers, de journaux, de livres, d’albums photo, d’appareils photo, de magnétophones, de boîtes aux lettres est révolue. Aujourd’hui, le monde réside dans vos mains.

Opportunité entrepreneuriale

L’essor des applications mobiles s’accompagne de l’apparition de nouvelles opportunités entrepreneuriales. Aujourd’hui, si vous avez une bonne idée pour une application, vous avez une idée que vous pouvez commercialiser et, peut-être, une idée qui va changer le monde.

En d’autres termes, les applications mobiles ont simplifié les règles du jeu. Il n’est plus nécessaire d’être millionnaire pour créer une application à succès, il suffit d’avoir une idée qui a du potentiel et être ouvert à soumettre son idée à un développeur d’applications mobiles de bonne réputation et situé à Montréal si possible

Dépendance aux applications mobiles

Le fait que le monde virtuel soit désormais entre vos mains peut parfois nuire à l’attention portée au monde extérieur. Certaines applications absorbent beaucoup de temps d’écran, alors que d’autres sont censées limiter le temps d’écran. Nous sommes devenus si dépendants des applications que nous avons même besoin d’applications pour ne pas en utiliser trop.

‘Nous sommes devenus si dépendants des applications que nous avons même besoin d’applications pour ne pas en utiliser trop.’

Les applications mobiles en elles-mêmes ne sont pas nuisibles pour nous – du moins, pas la plupart des applications. Au contraire, elles peuvent être très utiles. C’est la relation que nous entretenons avec elles qui détermine si elles sont bonnes ou mauvaises pour nous. Si nous utilisons une application de géolocalisation lorsque nous devons nous rendre quelque part, c’est une bonne chose. Si nous recourons à une application de jeux qui nous isole de la vie, ou aux médias sociaux parce que nous ne supportons pas d’être seuls ou parce que nous avons du mal à nouer des relations sociales dans la vie réelle, là c’est une autre histoire.

Image d’entête : Pixabay

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Autres articles sur la Technologie


 



There are no comments

Add yours