salon-livre_feature1_westmountmag

Découvertes au
Salon du livre de Montréal

Une visite s’impose pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la littérature

Par Luc Archambault

Salon du livre de Montréal - Montreal Book Fair - Gilda Routy - WestmountMag.ca

Gilda Routy

Cette trente-neuvième édition du Salon du Livre est déjà terminée, et force est d’admettre qu’il fut, comme dans ses éditions précédentes, un clair succès. Plus de 112 000 visiteurs auront franchi les portes du Salon. Cette année, une thématique singulière en contre-filet a animé la Place Bonaventure : le Mexique. Plusieurs éditeurs de ce pays d’Amérique latine avaient fait le périple et ont présenté leurs magnifiques livres à cette foire. Rappelons qu’en 2013, Haïti avait amorcé cette nouveauté. Pour l’an prochain, la présidente du Conseil d’Administration du Salon du Livre, madame Gilda Routy, se veut encore mystérieuse. Par contre, elle parle d’emblée d’une section qui rassemblera les éditeurs du Canada anglais, afin d’ouvrir le salon à cette autre solitude, en une invitation au partage d’un amour commun : les livres.

…une section… rassemblera les éditeurs du Canada anglais, afin d’ouvrir le salon à cette autre solitude…

Fait à remarquer : l’un des objectifs avoués du Salon est d’attiser la curiosité et d’éveiller l’intérêt des adolescents face à la littérature. Par exemple, ils furent invités à tourner des vidéos sur le site, pour faire découvrir leurs auteurs favori(te)s… D’ailleurs, le Salon du Livre de Montréal se veut un lieu de rencontre privilégié entre les auteurs et leurs lectorats, ce que beaucoup d’autres salons internationaux évitent en se concentrant uniquement sur l’aspect mercantile. Ce salon, selon madame Routy, est plus qu’une méga-librairie ; par la présence des auteurs, de tables-rondes et d’interviews sur la place centrale, le salon mise sur la chaleur et la convivialité pour se distinguer des foires réservées aux professionnels du milieu.

Salon du livre de Montréal - Montreal Book Fair - WestmountMag.ca

Le Salon du Livre de Montréal est donc l’endroit par excellence pour y découvrir la production locale, tout comme une kyrielle d’auteurs québécois. Des plus célèbres aux plus obscurs, tous sauront y retrouver l’auteur de leur choix, et avoir du coup accès à toutes ses publications (ou presque).

Salon livre 2016 Gilda Routy, et invités d'honneur: Carole David, Norbert Spehner, Marion Arbona, David Goudreault et Jacques Goldstyn - WestmountMag.ca

Gilda Routy, et invités d’honneur: Carole David, Norbert Spehner, Marion Arbona, David Goudreault et Jacques Goldstyn

Il sera bon se de rappeler que les premières journées du salon, en semaine, font l’apanage des visites scolaires. Bien que limitées à 18 000 écoliers pour ces trois jours de visite, une moyenne de 6000 jeunes par jour peut en intimider certains… mais il est bon de se rappeler que le Salon est ouvert aussi en soirée, et durant tout un weekend. Une visite s’impose pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la littérature.

L’on a sonné la mort du livre imprimé avec l’avènement du livre électronique ; on s’aperçoit que, non seulement le livre est en santé, mais le monde de l’édition se renouvelle sans cesse, et la ligne des produits disponibles se perd dans la multiplicité des offres. À l’an prochain !

Images : courtoisie du Salon du Livre.


Luc Archambault WestmountMag.ca

Luc Archambault
Écrivain et journaliste, globe-trotter invétéré, passionné de cinéma, de musique, de littérature et de danse contemporaine, il revient s’installer dans la métropole pour y poursuivre sa quête de sens au niveau artistique.



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.