affichistes_uqam_westmountmag

Affichistes non conformes
au Centre de Design de l’UQAM

L’univers underground d’Elzo Durt et de Sébastien Lépine

Le Centre de design de l’UQAM présente une sélection d’affiches de deux designers graphiques de la relève dans l’exposition Non conforme – L’univers underground d’Elzo Durt et de Sébastien Lépine.

L’exposition

Conçue par le commissaire et professeur émérite Marc H. Choko, l’exposition Non conforme – L’univers underground d’Elzo Durt et de Sébastien Lépine a pour objectif de faire connaître le travail de deux affichistes, créateurs aux parcours similaires, tous deux en marge des archétypes de la conformité enseignés dans les écoles.

Non Conforme – L’univers underground d’Elzo Durt et de Sébastien Lépine Centre de design – UQAM, 6 au 23 septembre 2018 – WestmountMag.ca

L’un habite et travaille à Bruxelles, l’autre est Montréalais. DJ et VJ à leurs heures, artisans sérigraphes, Elzo Durt, 38 ans, et Sébastien Lépine, 41 ans, sont deux affichistes passés par des écoles de graphisme avant de se lancer dans une pratique inspirée de leur amour pour la musique.

S’adressant à un public averti, les affiches qu’ils créent peuvent se permettre de négliger les critères d’une parfaite lisibilité, optant pour une imagerie foisonnante et jouant de références graphiques propres au milieu underground dans lequel ils baignent.

« C’est tout un univers marqué par la culture urbaine de la nuit, ses concerts, ses substances plus ou moins licites, et par une esthétique rebelle propre à la contre-culture qui s’expriment dans leurs affiches », soutient Marc H. Choko.

Les œuvres de ces deux créateurs aux parcours similaires se situent toutes deux en marge des archétypes de la conformité enseignés dans les écoles.

Les affichistes

Elzo Durt

Elzo Durt – Rokerill Festival 2018 – WestmountMag.ca

Originaire de Bruxelles, Elzo Durt a étudié à l’École de recherche graphique de Bruxelles. Alors qu’il fréquente concerts et soirées, il en vient à produire la plupart des flyers des événements underground. En 2004, il fonde une galerie afin d’y présenter de l’art alternatif: affiches, sérigraphies, illustrations, comics. La galerie Plin Tub demeurera active jusqu’en 2008.

Ses affiches sont faites d’emprunts, de collages et de juxtapositions souvent incongrues, à la palette multicolore, baignées d’influences psychédéliques et punks. Reconnaissables entre toutes, elles ont été présentées dans de nombreuses expositions en Europe et aux États-Unis. Elzo Durt crée également des pochettes de disques, des couvertures de magazines et développe des visuels pour des marques de skateboards, de snowboards et de vêtements. Son style aigu, baigné d’influences psychédéliques et punks, est reconnaissable entre tous.

Ses affiches sont faites d’emprunts, de collages et de juxtapositions souvent incongrues… baignées d’influences psychédéliques et punks.

Elzo Durt – affiche – WestmountMag.ca

Empruntant les chemins de la création explorés par Tadanori Yokoo, Elzo Durt pioche allègrement dans l’imagerie de la science-fiction, dans la bande dessinée, dans les livres religieux et de médecine anciens, et dans la panoplie des illustrations macabres classiques du monde de la musique underground. Créés à l’ordinateur, ses assemblages aux couleurs vives évoquent des mondes mystérieux ou loufoques, imprimés en sérigraphie de quatre à six couleurs, en offset lithographie ou parfois en impression digitale.

Elzo Durt sacrifie souvent au culte des gig posters pour les têtes de mort et les squelettes, ajoutant nombre de représentations sataniques, parfois avec un clin d’œil humoristique. À l’opposé, il multiplie les cariatides, les chérubins et autres putti directement tirés de l’imagerie religieuse, et ses drôles de femmes à têtes de téléviseurs, ou encore son style Art nouveau revisité, que n’aurait pas reniée Victor Moscoso.

‘Elzo Durt sacrifie souvent au culte des gig posterspour les têtes de mort et les squelettes, ajoutant nombre de représentations sataniques, parfois avec un clin d’œil humoristique.’

Sébastien Lépine

Sébastien Lépine - affiche – WestmountMag.caSébastien Lépine a étudié à l’UQAM en design graphique (B.A. design graphique 2001). Son style, fait d’insertions photographiques, de trames, de traces de couleurs, de transparences et de superpositions est marqué par une recherche constante. Son travail se caractérise par une quête de la profondeur. Ses expérimentations le conduisent à faire des jeux de superpositions de couleurs, de décomposition de l’image et de multiplication des plans.

Sébastien Lépine aime Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Felipe Pantone, le monde du tatouage, New York et John Lennon. Son inspiration vient des musiques qu’il écoute en boucle, parfois des pochettes des groupes. Débutant par un dessin un peu trash réalisé à la main, les morceaux du casse-tête trouvent ensuite leur juste place à l’ordinateur.

‘Débutant par un dessin un peu trash réalisé à la main, les morceaux du casse-tête trouvent ensuite leur juste place à l’ordinateur.’

Sébastien Lépine - affiche – WestmountMag.ca

L’affiche est toujours imprimée en sérigraphie, généralement dans une palette de trois couleurs, un noir et des tons pastel. Le plus souvent, l’atmosphère qui se dégage de ces œuvres est étrangement douce, calme, loin de ce que l’on associe en général aux milieux underground.

Si quelques œuvres de Sébastien Lépine arborent têtes de mort et squelettes, l’essentiel de son imagerie s’attaque au corps humain dans des représentations dérivées de photographies ou à peine esquissées. Une atmosphère proche de l’univers du surréalisme teinte plusieurs de ses affiches, mais ce qui caractérise Sébastien Lépine, c’est sa quête de la profondeur et les expérimentations auxquelles cela le conduit. Les jeux de superpositions de couleurs, de décomposition de l’image et de multiplication des plans en sont des exemples particulièrement intéressants.

‘Si quelques œuvres de Sébastien Lépine arborent têtes de mort et squelettes, l’essentiel de son imagerie s’attaque au corps humain…’

Marc Choko, commissaire

Marc H. Choko est professeur émérite à l’École de design de l’UQAM, où il enseigne depuis 1977. Également auteur, conférencier et commissaire d’expositions, il fait partie de ces passionnés par les affiches, qu’il collectionne depuis le milieu des années 1960. C’est au début des années 1980 qu’il a commencé à organiser des expositions, dont plusieurs à titre de commissaire, et à publier de nombreux ouvrages.

Gig posters : mouvement contemporain d’affichistes artisans

Sébastien Lépine - affiche – WestmountMag.caElzo Durt et Sébastien Lépine font partie d’un mouvement contemporain d’affichistes artisans, qui impriment généralement eux-mêmes leurs œuvres en sérigraphie, dans des tirages limités et les offrent en vente sur le web ou lors de festivals de musique et d’événements dédiés au graphisme underground. Certaines de ces affiches, rares et de belle qualité, deviennent rapidement objets de collection.

Non conforme – L’univers underground
d’Elzo Durt et de Sébastien Lépine
6 au 23 septembre 2018
Marc H. Choko, commissaire

Centre de Design de l’UQAM
1440, rue Sanguinet, Montréal, QC  H2X 3X9
métro Berri-Uqam
T. 514-987-3395

Entrée libre
Mercredi au samedi, de midi à 18h

centre.design@uqam.ca
Facebook

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Images : Centre de Design UQÀM

À lire aussi : 150 ans | 150 œuvres : l’art au Canada comme acte d’histoire


Logo UQÀM

L’UQAM offre la programmation la plus complète dans le domaine des arts au Canada. Elle est la seule université canadienne à offrir des cours dans toutes les disciplines artistiques, aux trois cycles d’études. Dans le domaine des communications, l’UQAM est le plus grand pôle francophone de formation au pays. Chaque année, ses diplômés s’illustrent sur les scènes nationale et internationale. arts.uqam.ca • communication.uqam.ca

LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.