westmount-park221_westmountmag

Des Westmountais discutent
de l’avenir du parc Westmount

Que réserve la municipalité exactement pour le parc le plus vaste et le plus aimé de notre ville ?

Propos rapportés par Patricia Dumais

Le 1 avril 2019, la ville de Westmount a contracté Stantec Experts-Conseils pour une Étude de faisabilité pour la réfection du parc Westmount. La ville n’a pas encore précisé la nature exacte de la réfection envisagée, sauf qu’il a été mentionné lors d’une récente réunion du conseil que les membranes des étangs n’étaient plus étanches et révélaient des fuites d’eau.

Suite à l’annonce d’une prochaine consultation publique sur le parc Westmount le mercredi 13 novembre, WestmountMag.ca a invité Brigitte St-Laurent (BSL), Marilynn Gillies (MG) et Patrick Barnard (PB), résidents de longue date de Westmount, à discuter de leurs préoccupations. Tous les trois vivent à proximité du parc Westmount et en ont été des utilisateurs passionnés au fil des ans.

Westmount Park erosion -WestmountMag.ca

Zones boueuses et dénudées

PB – S’il y a quelque chose qui m’a frappé au cours des derniers mois, c’est d’aller aux réunions du conseil municipal de Westmount et d’observer la façon dont l’idée de travaux futurs au parc Westmount a été traitée. Durant cette période, les citoyens ont dû questionner avec insistence et exiger du conseil municipal qu’il fournisse l’information de base sur ce que la ville cherche à réaliser avec ce que le conseil appelle la « restauration » du parc Westmount.

Suite à l’appel d’offre, la firme d’ingénierie Stantec a obtenu un contrat de 206 470,96 $ pour une « étude de faisabilité » visant à « la restauration du parc Westmount ». J’ai dû déposer une demande officielle d’accès à l’information afin d’obtenir de l’information sur l’appel d’offres. Et malgré de fréquentes questions posées au conseil municipal, très peu de détails concernant ce projet – payé par les citoyens – ont été clairement fournis par les conseillers municipaux en poste.

… les citoyens ont dû questionner avec insistence et exiger du conseil municipal qu’il fournisse l’information de base sur ce que la ville cherche à réaliser avec ce que le conseil appelle la « restauration » du parc Westmount.

MG – La municipalité n’est pas claire sur ce qu’elle veut accomplir dans le parc Westmount. Elle doit certainement avoir une idée de ce qu’elle vise à réaliser. S’agit-il d’une rénovation majeure du parc ? Ou est-ce qu’elle se contentera de régler les problèmes de fuite d’eau et d’effectuer les réparations esthétiques nécessaires ? Et quel est le budget approximatif de ce projet ? En tant que contribuables, nous avons le droit de savoir combien la ville prévoit dépenser.

Westmount Park bare patches and weeds -WestmountMag.ca

Zones dénudées parsemées de mauvaises herbes

PB – Encore une fois, les citoyens devraient avoir accès à l’information et ne pas avoir à creuser pour trouver l’essentiel, comme des journalistes d’investigation. Marilynn, suite à une question posée directement au conseil, a été informée que les travaux se dérouleraient par étapes distinctes – probablement trois étapes au minimum – et selon la conseillère Cynthia Lulham « Nous ne voulons pas faire table rase d’un seul coup ». Un propos qui n’est certainement pas rassurant…

BSL – Le parc offre une esthétique dans l’esprit de l’école Olmstead. Cela doit être maintenu. C’est un parc très bien conçu mais qui a été négligé au fil des ans. Cette réhabilitation sera-t-elle conforme à l’esprit de Frederick Law Olmsted, l’architecte paysagiste américain de renommée mondiale, ou sera-t-elle radicalement différente ?

J’ai de très bons souvenirs du parc, mais j’ai remarqué sa détérioration graduelle. Maintenant, quand j’y vais, je me sens déprimée – il y a des arbres morts, des sentiers endommagés, des buissons envahis, des plates-bandes sans fleurs, des pelouses en mauvais état, avec des mauvaises herbes…. il faut y apporter des soins sérieux.

Nous aimerions avoir une idée claire de ce que la ville a en tête. Vous n’allez pas en appel d’offres sans avoir quelque idée de ce que vous voulez accomplir.

‘Le parc offre une esthétique dans l’esprit de l’école Olmstead. Cela doit être maintenu. C’est un parc très bien conçu mais qui a été négligé au fil des ans.’

PB – L’appel d’offres s’intitule Étude de faisabilité pour la réfection du parc Westmount. Un observateur de Westmount expert en la matière a dit que le document d’appel d’offres donne à Stantec un chèque en blanc pour faire ce qu’il veut du parc.

Si vous regardez le document, il est clair que les travaux prévus commenceront dans la zone de l’étang et se déplaceront vers le nord-est, en passant par l’aire de jeux pour enfants, jusqu’à la pataugeoire à l’angle des rues Sherbrooke et Melville. Il y a un risque évident que la volonté de « sauver » le parc en érode davantage l’esthétique.

Westmount Park overgrown bushes -WestmountMag.ca

Buissons envahissants et morts

La partie la plus troublante se trouve au début du document, faisant référence à « la construction éventuelle de nouvelles infrastructures et à la réparation des installations existantes ». Certes, le parc a été très mal entretenu au cours des dernières années et de nombreux résidents de Westmount ont mentionné que l’entretien – ou la « réparation » – du parc devait être la première priorité et ne devrait pas survenir APRÈS la construction de nouvelles infrastructures. Cette priorité – accorder la préséance aux besoins fondamentaux – est inversée dans le document d’appel d’offres.

MG – La ville mentionne également qu’elle envisage la naturalisation des étangs – qu’entend-elle exactement par cela ? Bien sûr, si les étangs présentent des problèmes de fuite d’eau, il faut s’en occuper, mais il faut examiner attentivement la possibilité de modifier radicalement la conception des étangs.

PB – La population de Westmount en général a le sentiment que le parc s’est détérioré. Une restauration est-elle nécessaire ? Certainement pas si cela signifie une continuation de la tendance actuelle, et c’est pourquoi de nombreux résidents craignent ce que le conseil fera.

Une partie du problème, je crois, est que les maires et les conseillers municipaux, anciens et actuels, considèrent le parc comme une zone de services. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que la majorité des Westmountais considèrent que le parc Westmount est une entité vivante, tout comme un parent qu’ils connaissent et qu’ils aiment, et ils sont tristes que ce parent soit en si mauvais état. Les gens voient le parc dans son ensemble, doté d’une certaine esthétique, pas une aire de service où l’on rajoute ceci ou cela. Ce n’est certainement pas ainsi que l’a perçu Olmstead et les autres architectes qui ont participé aux changements apportés au fil des ans – ils voyaient tous le parc comme formant un tout.

‘Une partie du problème est que les maires et les conseillers municipaux, anciens et actuels, considèrent le parc comme une zone de services. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que la majorité des Westmountais considèrent que le parc Westmount est une entité vivante…’

L’aire d’exercice pour chiens, par exemple, est en conflit direct avec l’objectif initial du parc. En fait, il y a une lettre qui date de 100 ans et que les frères Olmstead ont adressée aux autorités municipales pour les mettre en garde contre les installations inutiles qui entraîneraient une sur-utilisation du parc. De plus, en 2009, le rapport Fauteux, une étude approfondie du parc commandée par la ville de Westmount, signalait que le parc avait atteint un point de saturation et que l’introduction de nouveaux services entraînerait une détérioration supplémentaire. Ceci serait un échec évident dans la planification du parc en vue de protéger l’organisme vivant qu’il est.

BSL – Je suis tout à fait d’accord avec Patrick. J’ai récemment visité Chicago où j’ai été émerveillé par la beauté des parcs publics de la ville, qui sont impeccablement entretenus. Plus près de chez nous, l’arrondissement d’Outremont possède des parcs très bien entretenus.

Description Westmount Park dead branches - WestmountMag.ca Copy Link https://www.westmountmag.ca/wp-content/uploads/westmount-park_branches_westmountmag.jpg Required fields are marked * Video URL Here you can link a video. Only YouTube or Vimeo! ATTACHMENT DISPLAY SETTINGS Alignment Link To Size 1 selected Clear

Arbres et branches morts

Il semble y avoir un manque général de fierté civique de la part de la municipalité. Il y a de la négligence partout où vous regardez – des trottoirs dangereux qui s’effritent, des routes pleines de nids-de-poules, de bosses et de fissures. Se pourrait-il que la ville ait été tellement préoccupée par des projets de grande envergure comme le centre récréatif qu’elle ait négligé le reste ?

PB – Le rapport Fauteux de 2009 recommandait également un entretien sérieux, d’une valeur d’environ 300 000 $, que Westmount n’a malheureusement jamais mis en oeuvre. Pourquoi la ville n’a-t-elle pas donné suite à ces recommandations ?

MG – Le parc est en déclin depuis un certain temps. Nous avons tous les trois fait le tour du parc avec nos voisins, énumérant et photographiant tout ce qui n’allait pas et publiant nos conclusions sur le site web de l’AMW – 50 Things Wrong in Westmount Park (Cinquante choses qui ne vont pas dans le parc Westmount).

Un voisin a remarqué le manque de plantations de fleurs dans certaines parties du parc et a suggéré qu’il serait moins coûteux et plus facile de planter et d’entretenir des vivaces. Celles-ci fourniraient constamment des fleurs tout au long du printemps, de l’été et de l’automne.

‘… en 2009, le rapport Fauteux, une étude approfondie du parc commandée par la ville de Westmount, signalait que le parc avait atteint un point de saturation et que l’introduction de nouveaux services entraînerait une détérioration supplémentaire.’

PB – J’ai personnellement participé à la protection du parc Westmount en 2006-2007 lorsqu’il a été question d’installer du gazon synthétique sur les terrains de soccer. Les citoyens s’y sont opposés. Le gazon synthétique crée un effet d’îlot de chaleur. Il ne peut jamais remplacer les propriétés multi-usages de l’herbe. Les gens prennent plaisir à étendre une couverture sur l’herbe naturelle, à regarder leurs enfants jouer tout en dégustant un thermos de café. Cela m’a amené à travailler plus d’une décennie pour l’environnement, car je me suis rendu compte que dans notre société très avancée, il y a une profonde hostilité envers la nature.

Ce que Brigitte a vu à Chicago et à Outremont, c’est de l’attention et des soins. Ce que nous avons vu ici à Westmount, c’est de la négligence.

Westmount Park many stumps - WestmountMag.ca

Plus de souches, moins d’arbres dans tout le parc

BSL – Je m’inquiète pour les aînés qui aimeraient bien profiter du parc, mais qui doivent éviter les sentiers abimé et mal drainés. En hiver, le déneigement des sentiers n’est pas efficace, ce qui amène certaines personnes à utiliser la piste cyclable, souvent mieux dégagée, pour traverser le parc, au détriment de leur sécurité.

PB – L’aspect polyvalent du parc a été souligné dans la correspondance entre Olmstead et les autorités municipales de l’époque. Un des avantages du parc est que les gens peuvent faire du sport, y passer du temps avec leurs amis ou méditer tranquillement dans un cadre naturel, mais c’est un équilibre délicat que de maintenir toutes ces activités et le parc qui les soutient.

Le maire et le conseil municipal devraient penser au vrai parc et à ce qu’il offre aux citoyens. Une autre des recommandations du rapport Fauteux, l’une des huit priorités, était d’installer pour 20 000 $ de bancs confortables pour les personnes âgées. Encore une fois, cela n’a pas été fait.

‘L’un des avantages du parc est que les gens peuvent faire du sport, y passer du temps avec leurs amis ou méditer tranquillement dans un cadre naturel, mais c’est un équilibre délicat que de maintenir toutes ces activités et le parc qui les soutient.’

Une étude récente démontre que les personnes qui vivent près des arbres et de la végétation vivent cinq ans de plus que celles qui n’y vivent pas. Comme l’indique le rapport Fauteux, les parcs de Westmount sont saturés, d’où la nécessité de les protéger. Et si des occasions se présentent, de créer d’autres parcs. D’autant plus que la densité urbaine de Westmount et de ses environs ne cesse d’augmenter avec l’essor du développement, ce qui exerce une pression sur les quartiers. Toute décision doit être évaluée en termes de qualité de vie.

Westmount Park poorly maintained comfort station - WestmountMag.ca

Station de confort mal entretenue

MG – Bon nombre des Westmountais à qui je parle, ainsi que de nombreuses personnes qui vivent à l’extérieur de Westmount, se soucient profondément du parc. Après tout, c’est l’un des plus grands parcs publics historiques de l’ouest de Montréal.

BSL – C’est une situation étrange. Après tout, une étude de faisabilité examine si quelque chose de concret est réalisable. La question qui se pose ici est : qu’est-ce que ce « quelque chose de concret » ?

PB – Nos propres interventions nous ont permis d’apprendre un certain nombre de choses : le travail se fera de façon discrète, par étapes distinctes ; on nous a dit qu’il n’y aura pas d’installation de nouveaux lampadaires. La mairesse Smith et la conseillère Lulham ont toutes deux dit qu’aucun gazon synthétique ne sera installé dans le parc Westmount.

Il y a déjà longtemps, la firme Olmsted mettait la ville en garde contre des installations inutiles dans le parc Westmount, et Marc Fauteux, dans son rapport de 2009, avertissait également que le parc avait dépassé le point de saturation de son utilisation. Les citoyens devront donc surveiller très attentivement le processus en cours pour s’assurer que les nouveaux travaux ne détruiront pas l’esthétique du parc.

Westmount Park dangerous path -WestmountMag.ca

Chemins cassés dangereux et mal drainés

MG – Aucun changement majeur de conception ne devrait être réalisé. Il faut réparer ce qui doit être réparé et assurer un entretien continu. Et il faut surtout éviter d’introduire des utilisations supplémentaires qui contribuent à la saturation et à la détérioration du parc Westmount.

‘Aux dernières élections, on nous a promis plus de transparence. La transparence signifie que l’information doit être fournie et transmise avec plaisir et non avec difficulté par le Conseil.’

PB – La Ville de Westmount doit être honnête au sujet de ses plans pour le parc et cesser de tourner autour du pot. Aux dernières élections, on nous a promis plus de transparence. La transparence signifie que l’information doit être fournie et transmise aux résidents de façon coopérative et sans entraves par le conseil.

Le moment est venu pour la ville de présenter une analyse de la situation simple et directe en vue de laisser les résidents décider de l’avenir de LEUR Parc.

Sondage sur le parc Westmount

Visitez participezwestmount.org ou la bibliothèque publique de Westmount pour obtenir une version imprimée.
Le sondage a débuté le 28 octobre et se terminera le 18 novembre 2019.

Consultation publique sur le parc Westmount

Mercredi 13 novembre de 18h à 20h30
Victoria Hall, 4626 Sherbrooke O

Avis : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de ses auteurs et ne reflètent pas nécessairement les opinions de WestmountMag.ca ou de ses éditeurs.

Image d’entête : Andrew Burlone
Autres images : Brigitte St-LaurentButton Sign up to newsletter – WestmountMag.ca
À lire : D’autres articles sir l’environnement


Marilynn Gillies - WestmountMag.caMarilynn Gillies, ancienne infirmière enseignante au Collège Dawson, vit à Westmount depuis 35 ans. Elle a joué au hockey en plein air et au soccer au parc Westmount. Elle est membre de l’Association des piétons et cyclistes de Westmount (APCW) et a été membre du conseil de l’Association municipale de Westmount.

 

Patrick Barnard - WestmountMag.caPatrick Barnard est membre du conseil d’administration de La Coalition verte, un groupe environnemental non partisan de Montréal. Il est également membre du conseil d’administration du Fonds du patrimoine pour l’environnement de Montréal, un organisme qui fournit une aide juridique pour lutter pour l’environnement. Il a enseigné la littérature anglaise au Collège Dawson et a été réalisateur de documentaires radiophoniques pour la radio de la CBC.

 

Patricia Dumais - WestmountMag.caPatricia Dumais vit à Westmount depuis près de 30 ans. Elle se promène dans le parc Westmount au moins une fois par semaine et participe au Shakespeare-in-the-Park, à la Journée familiale et d’autres activités du parc. Elle a été membre du Comité de l’environnement du Projet ville en santé de Westmount (2005-2016) et est un membre fondateur du conseil d’administration de l’Association des piétons et cyclistes de Westmount (APCW).

 

white image placeholder - WestmountMag.caBrigitte St-Laurent est une ancienne administratrice universitaire qui a travaillé aux universités Concordia et McGill. Elle a vécu à l’étranger pendant plusieurs années et a développé un vif intérêt pour le design urbain et la préservation de la nature. Elle visite fréquemment le parc Westmount ainsi que d’autres parcs de Westmount depuis plus de trente ans.

 




There are 0 comments

Ajouter le vôtre

Laisser un nouveau commentaire