Music-from-Hungary_Sebastian-Haboczki_westmountmag

Musique de la Hongrie,
une soirée exceptionnelle

Une rétrospective de compositeurs hongrois pour un public contemporain à l’église unie Saint-James

Vitrine musicale exceptionnelle, Musique de la Hongrie, pour une soirée seulement, samedi 5 octobre, propose une rétrospective de compositeurs hongrois pour un public contemporain, un concert instructif et engageant qui promet d’enchanter autant les Hongrois que les non-Hongrois. L’événement aura lieu lors d’une soirée seulement, le samedi 5 octobre, à l’Église Unie Saint-James, dont l’acoustique est extraordinaire. Les profits de cette soirée iront directement à divers organismes à but non lucratif.

KIN Experience présente la première de la série d’aventures musicales, Musique de la Hongrie, une soirée d’opéra, de chansons folkloriques uniques de Zoltán Kodály, Ferenc Liszt et autres. Sebastian Haboczki, directeur artistique du concert et ténor, et Julius Frohlich, producteur nous proposent de talentueux musiciens et chanteur qui soutiennent la jeunesse et des organismes à but non lucratif, avec Melissa McCann (soprano), István Lakatos (violon) et Paul Digout (piano).

Une rétrospective de compositeurs hongrois pour un public contemporain, offrant un concert instructif et engageant pour les Hongrois et les non-Hongrois.

« Mes parents sont des musiciens professionnels qui ont fui la Hongrie communiste. Ils ont commencé à m’enseigner la musique à l’âge de deux ans, et maintenant, en tant que musicien professionnel, j’aspire à diffuser les compositions incroyables de Kodály à la prochaine génération de musiciens et au grand public. », déclare Sebastian Haboczki, directeur artistique de Musique de la Hongrie

La série d’aventures musicales KIN est heureuse de présenter son concert inaugural, Musique de la Hongrie. Sous la supervision du directeur artistique et ténor lyrique Sebastian Haboczki, les talentueux musiciens Melissa McCann (soprano), István Lakatos (violon) and Paul Digout (piano) célébreront les magnifiques chansons folkloriques de Zoltán Kodály (prononcé Ko-daille), de même que la musique de Ferenc Liszt et d’autres.

Music of Hungary rehearsal, with István-Lakatos, Paul Digout, Sebastian Haboczki – WestmountMag.ca

Pour Haboczki, en tant que membre d’une nation diverse et tolérante, il est essentiel de reconnaître et de célébrer les traditions et la musique de tous les patrimoines. Il déclare qu’« en participant activement à la découverte des cultures qui composent notre pays, nous construisons des ponts pour la communication et la compréhension. Le seul véritable langage universel du récit est la musique ». Le ténor a obtenu un doctorat pour sa thèse sur la musique hongroise et il est désireux de partager ces compositions remarquables qui, selon lui, devraient être largement reconnues dans le canon de la tradition classique occidentale.

Zoltán Kodály était compositeur, ethnomusicologue, linguiste et philosophe. Il a parcouru la Hongrie pour recueillir des milliers de chansons folkloriques et composer des arrangements uniques. Ces chansons expriment toute la gamme des émotions humaines – de la jalousie à l’amour, en passant par les réjouissances, et couvrent des thèmes tels que les relations, la guerre, l’alcool et le culte. Ces chansons sont à l’image de la vie des Hongrois à l’époque, et Haboczki déclare qu’« en incorporant de brèves introductions, [s]on objectif est de créer un voyage dans cette partie du monde ». Le travail musical de Kodály préserve les mélodies folkloriques centenaires traditionnelles et les enrichit aussi par l’accompagnement créatif qu’il leur propose.

Music of Hungary rehearsal, with István-Lakatos, Paul Digout, Sebastian Haboczki – WestmountMag.ca

Kodály était aussi passionné par l’éducation musicale de la jeunesse. Il a développé la méthode pédagogique Kodály, qui a popularisé l’utilisation du solfège, un système pour nommer les notes de la gamme en leur donnant une syllabe (do-ré-mi-fa-sol-la-si-do). La méthode Kodály est incluse dans la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de L’UNESCO.

‘Ces chansons expriment toute la gamme des émotions humaines, de la jalousie à l’amour, en passant par la joie, les relations, la guerre, la boisson et le culte.’

Pour Julius Frohlich, producteur et fondateur de KIN Experience, la compagnie KIN veut mettre les gens en avant-plan. Bien que KIN soit un espace de co-working/événementiel (KIN pour kinship), au fil des ans, M. Frohlich a construit une communauté, un collectif et une philosophie. L’espace rassemble des pigistes, entrepreneurs et innovateurs partageant la même passion. L’ambassadeur de la Hongrie au Canada, M. Bálint Ódor, sera l’organisateur des réceptions avant et après le concert, qui se dérouleront d’ailleurs à l’espace KIN, situé à proximité de l’Église unie St. James.

St-James United church

Frohlich, qui est également hongrois, a le cœur à la bonne place: « C’est excitant pour moi de porter pour la première fois mon chapeau de producteur et de faire participer autant de personnes de différents horizons à ce concert significatif. Notre objectif est d’apporter de la musique et du plaisir au public tout en soutenant plusieurs organismes communautaires qui se concentrent sur les jeunes dans le besoin ou qui promeuvent la musique, les arts et la culture. Rien ne me rendrait plus heureux que de remplir l’Église unie St. James; l’appréciation des gens retentissant plus fort que les belles voix des chanteurs et les sons délicats du violon et du piano », a-t-il déclaré, ajoutant: « J’aimerais que les personnes présentes se sentent enrichies et diverties; redonner en profitant d’une soirée spéciale de grand talent. »

‘Ce concert est remarquable car ses sélections sont rarement entendues et interprétées.’

Pour la très appréciée Melissa McCann, ce concert est remarquable car ses sélections sont rarement entendues et interprétées. « Même dans les conservatoires et les écoles de musique, la musique vocale hongroise est quelque peu ignorée en dépit de la vaste contribution des compositeurs hongrois au genre. Bien que Kodály ait passé la majeure partie de sa vie et de sa carrière à rechercher et à transcrire des chansons folkloriques hongroises, elles sont rarement entendues dans les salles de concert. Il sera encore plus exceptionnel de vivre l’opéra hongrois sur scène. »

En plus de McCann, Haboczki est très heureux de travailler avec Paul Digout, pianiste collaborateur et coach vocal. Il sera également honoré de partager la scène avec István Lakatos, membre d’une dynastie de violonistes virtuoses.

Les organismes communautaires et les entreprises culturelles bénéficiant d’un soutien comprennent: Fondation Jeunes en Tête, Opéra de Montréal, Infinithéâtre, Canadian Vocal Arts Institute (Université de Montréal) et L’Église unie St. James. Aussi commandités sont Head &Hands, the Hungarian Boy and Girl Scouts et un nombre d’associations et d’Églises hongroises, grâce à des billets offerts à ceux qui n’auraient autrement pas accès au concert.

Les billets commencent à 20$ avec options de cocktail VIP préconcert, ou option de mets et vins hongrois savoureux lors d’une soirée après le spectacle pour les détenteurs d’un billet d’ambassadeur.

Pour les biographies des artistes, des détails sur le concert, les réceptions et les organisations communautaires impliquées, ainsi que pour acheter des billets : musicofhungary.com

Musique de la Hongrie

Samedi 5 oct. une soirée seulement
Première de La série d’aventures musicales Kin
À l’Église unie Saint-James, 19h30, 463 St-Catherine Ouest

Billets à partir de 20$
avec options de forfaits VIP et Ambassadeur
en vente maintenant en appelant KIN au 514 989-1669 #225

Deux brèves séquences de répétition :
Répétition #1, duet
Répétition #2, Sebastian Haboczki tenor

Image d’entête gracieuseté de Sebastian Haboczki

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caÀ lire aussi : Jonctions, de Concert apéro, une sensibilité canadienne


LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre