sabatical_westmountmag

Faire un usage productif
d’une pause carrière

Comment prendre congé du travail et quoi faire pendant un repos sabbatique

Par Angela Civitella

Précédemment publié le 24 janvier 2018

Beaucoup d’entre nous, par choix ou par nécessité, prenons un congé sabbatique de notre travail à un certain moment dans notre vie. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles nous pourrions nous trouver absent de notre travail, parfois pour des semaines ou même des mois, notamment pour cause de maladie, d’accident, de chômage, suite à un accouchement ou pour prendre soin d’un membre de la famille, etc.

… une absence à long terme présente aussi des opportunités pour développer vos compétences et connaissances et acquérir de nouvelles habiletés.

Une absence du travail prolongée peut provoquer un état d’anxiété. Nous pouvons craindre de perdre nos compétences acquises, ou les connaissances et relations que nous avons soigneusement cultivé. Ou nous pourrions être inquiets d’exposer une lacune dans notre cv à des employeurs potentiels. Mais une absence à long terme présente aussi des opportunités pour développer vos compétences et connaissances et acquérir de nouvelles habiletés, tout en gardant votre doigt fermement sur le pouls du monde du travail, dans l’attente de votre retour éventuel.

Dans cet article, nous allons examiner comment vous pouvez profiter de manière productive d’une interruption de carrière.

Utilisez votre temps à bon escient

Voici quatre choses que vous pouvez faire lorsque vous êtes en congé de travail :

1. Tenez-vous à jour sur votre industrie et votre organisation

L’une des plus grandes craintes, celle de se mettre hors de la boucle, est que vous pourriez être laissé pour compte. Mais il y a des façons de se tenir au courant de ce qui se passe dans votre secteur d’activité. Restez informé en consultant des sites Web reliés à votre industrie, des médias sociaux et de diffusion, des articles et revues spécialisées. Vous pourrez également assister à des foires commerciales, des conférences et des activités de réseautage.

Si vous réintégrez la même organisation, vous pouvez rester informé en recevant des courriels et des rapports provenant de votre entreprise ou de votre directeur, et en lisant le contenu du fil de nouvelles des médias sociaux de votre entreprise. Rester en contact avec votre directeur ou l’équipe des ressources humaines peut également vous aider à vous sentir connecté et motivé pendant votre absence, et à rester informé sur toute évolution qui pourrait vous affecter.

‘…il y a des façons de se tenir au courant de ce qui se passe dans votre secteur d’activité. Restez informé en consultant des sites Web reliés à votre industrie, des médias sociaux et des articles et revues spécialisées.’

Vous pourriez être en mesure de continuer à contribuer de façon modeste, par exemple en rédigeant un billet pour le blog, en suggérant des idées ou en travaillant occasionnellement à titre de pigiste – selon la nature de votre absence. De plus, vous pourriez demander à participer aux séances de formation et aux ateliers pertinents.

Légalement, vous pourriez avoir droit à d’autres options. Au Royaume-Uni, par exemple, les personnes ont droit à certains jours rémunérés pour garder le contact (on les appelle KIT days, ou « Keep in Touch Days ») lors de congé de maternité, de paternité ou suite à une adoption, afin de faciliter la période de transition précédant le retour au travail.

2. Améliorez vos compétences

Le temps passé hors du milieu de travail est une excellente occasion de mettre à jour vos compétences ou d’en apprendre de nouvelles. En développant vos points forts et en remédiant à vos faiblesses, vous serez en meilleure position pour rejoindre le marché du travail.

Il peut s’agir de suivre un cours, d’obtenir une qualification ou d’utiliser vos compétences pour œuvrer comme volontaire au sein d’un organisme à but non lucratif, par exemple. Priorisez les actions que vous voulez effectuer. Inscrivez-les à votre agenda à l’aide d’une planification efficace du temps dont vous disposez.

3. Prenez des vacances

Lorsque vous êtes absent du travail, prendre des vacances peut sembler une chose frivole ou indulgente, surtout si votre budget est serré. Mais les vacances sont plus qu’un simple luxe – des études ont montré qu’elles sont bénéfiques pour votre santé et peuvent réduire le stress.

‘Après les vacances, vous vous sentirez probablement plus reposé et revigoré, et prêt à réintégrer le milieu de travail.’

Des vacances peuvent aider à établir un sain équilibre travail-vie, et elles sont un excellent moyen de renouer avec les amis et la famille. Après les vacances, vous vous sentirez probablement plus reposé et revigoré, et prêt à réintégrer le milieu de travail.

4. Socialisez

L’une des joies du travail est le sentiment d’appartenance à un groupe, de sorte qu’une longue période d’absence peut conduire à un sentiment d’isolement. Vous pouvez lutter contre cela en socialisant, en rencontrant vos collègues ou vos anciens collègues pour le café, par exemple, ou en assistant à des événements de réseautage avec eux.

Si la socialisation est difficile ou hors de question pour vous, vous pouvez toujours utiliser les médias sociaux pour interagir avec votre communauté de travail. Mais méfiez-vous d’une utilisation excessive des médias sociaux ou d’une trop grande dépendance à leur égard, car cela peut accroître votre sentiment d’isolation.

Soyez bienveillant envers vous-même

Selon les circonstances, le temps passé en dehors du milieu de travail peut vous sembler revigorant ou angoissant. Voyager durant un congé sabbatique, par exemple, peut littéralement ouvrir vos horizons, mais vous risquez de succomber à la colère ou à la dépression si vous êtes licencié.

Les gens peuvent réagir à une perte d’emploi de la même façon qu’ils réagissent à la perte d’un être cher. Ils peuvent éprouver les cinq étapes d’un deuil : le déni, la colère, la négociation, la dépression et l’acceptation. Il y a des mesures que vous pouvez prendre pour combattre les émotions négatives qui peuvent survenir suite à une perte d’emploi. Essayez de faire beaucoup d’exercice et de dormir, de manger sainement et profiter de l’air frais et de la lumière naturelle. L’exercice et le sommeil peuvent revigorer le cerveau, vous aider à mieux performer, à réduire le stress et à vous sentir en meilleure santé. Alors, profitez de ne pas être coincé dans un bureau.

Il y a des mesures que vous pouvez prendre pour combattre les émotions négatives qui peuvent survenir suite à une perte d’emploi… L’exercice et le sommeil peuvent revigorer le cerveau, vous aider à mieux performer, à réduire le stress et à vous sentir en meilleure santé.

Planifiez et structurez vos journées

Repensez à quand vous étiez au travail. Il se peut que votre journée typique ait été assez structurée. Vous aviez un agenda à suivre, des réunions auxquelles vous deviez assister et des échéances à respecter. Évadez-vous cependant du bureau pendant un certain temps, et vos journées peuvent devenir plus désorganisées. Vous essayez peut-être d’ajuster votre programme en fonction de responsabilités comme s’occuper d’un bambin ou d’un parent malade, ou alors vos journées vous semblent presque vides et vous peiner à combler vos temps libres.

En planifiant et en structurant votre journée, vous pouvez éliminer le temps perdu et rationaliser vos obligations pour tirer le meilleur parti de chaque minute de temps libre que vous avez. De plus, lorsque vous êtes à l’écart du travail, il peut être difficile de rester motivé, il est donc important de surveiller la façon dont vous vous sentez stimulé et énergique. Créez un espace de travail personnel, minimisez les distractions et restez concentré sur vos objectifs pour conserver votre enthousiasme.

Réévaluez votre vie

Parfois, pour quelque raison que ce soit, vous pourriez souhaiter un changement plus fondamental dans votre vie. Peut-être avez-vous envie d’un changement de carrière, d’émigrer ou de prendre un congé sabbatique prolongé.

‘Une longue pause en dehors du milieu de travail est une excellente occasion de repenser votre avenir et de transformer vos rêves en réalité.’

Une longue pause en dehors du milieu de travail est une excellente occasion de repenser votre avenir et de transformer vos rêves en réalité. En examinant son for intérieur, en se fixant des objectifs ambitieux et en se réorganisant pour travailler à les réaliser, on peut s’engager dans une voie plus radicale vers l’épanouissement.

Préparez votre retour au travail

Le retour au travail exigera un certain ajustement, peu importe la façon productive dont vous avez utilisé votre temps, et la clé du succès réside dans sa préparation. Connaître à l’avance ce que l’on attend de vous atténuera toute anxiété que vous pourriez ressentir. Alors, conviez votre supérieur hiérarchique à une réunion pour discuter des projets en cours et de votre rôle probable dans ceux-ci. Vous pourriez même être en mesure de vous organiser progressivement, en commençant à temps partiel et en augmentant votre charge de travail graduellement jusqu’à un emploi du temps complet.

Image : domaine public

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Autres articles par Angela Civitella


Angela Civitella - WestmountMag.ca

Angela Civitella, coach certifiée en gestion en gestion des affaires, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que négociatrice, stratège et solutionneuse de problèmes, crée des synergies solides et durables avec ceux et celles qui cherchent à améliorer leurs compétences en leadership et en consolidation d’équipe. Vous pouvez rejoindre Angela au 514-254-2400 • linkedin.com/in/angelacivitella/ • intinde.com@intinde

Commandes des verres de contact de 99$+ chez Clearly avec code: CLEAR10



There are no comments

Ajouter le vôtre