Fleurs de cactus

Nouvelle exposition de l’artiste montréalais James Simon

Ça m’a pris un long moment pour peindre cette nouvelle série de peintures de fleurs de cactus. Lorsque je ne suis pas à Montréal, je vis à temps partiel à Tucson en Arizona, dans les montagnes à 15 km de la frontière mexicaine. Contrairement à d’autres régions désertiques, le désert de Sonora offre une grande diversité de plantes et plein de verdure. C’est une contrée magnifique et les cactées qu’on y trouve font tout à fait partie de ma vie.

Je les vois comme des humains, ou du moins des êtres vivants et animés, des sentinelles solennelles avec une véritable conscience.

Peut-être est-ce mon imagination, ou parce les cactus sont comme des corps bouffis, qui fait que je les vois comme des humains, ou du moins des êtres vivants et animés, des sentinelles solennelles avec une véritable conscience. Il y a une période en avril où ils entrent en une spectaculaire floraison, d’apparence si étrange et hors de ce monde qu’ils semblent provenir de la Lune.

Les figuiers de Barbarie sont comme les mauvaises herbes du sud-ouest de américain. Leurs plaquettes se développent en chaînes avec les parties pointant dans toutes les directions de façon aléatoire, comme une famille connectée mais faite d’individus distincts. Si un morceau de la plante se détache et tombe au sol, il engendre une nouvelle famille. Certaines plaquettes sont très vielles, certaines sont comme de petits bébés minuscules, ce qui les fait ressembler à des individus.

cactus - painting by James Simon - WestmountMag.ca

Les couleurs de ces plantes du désert sont incroyablement vives. Les épines sont différentes pour chaque espèce de cactus, mais certaines sont si pointues et robustes qu’elles ont plus d’une fois percé un pneu de mon camion. D’autres ont des poils fins orange qui ressemblent à de très petites épines dorsales. Ce ne sont pas des plantes que vous pouvez étreindre, peu importe l’attrait qu’elles suscitent en vous. Vous ne devriez certainement pas donner un bouquet de roses de cactus à votre bien-aimée, mais ces fleurs sont magnifiques sous un clair de lune.

Un parent du Figuier de Barbarie est appelé Cholla du Diable (Devil Cholla). Il s’enracine partout où il tombe et perce les pneus avec ses épines. Parfois, il vous pique à la cheville même à travers des bottes de cow-boy, et c’est comme si vous aviez une seringue géante plantée dans votre tendon d’Achille. Alors que vous boitez en hurlant de douleur, en essayant de le dégager à coups de bâton pour ne pas exposer vos mains, il finit par tomber à terre pour commencer une nouvelle famille sur les lieux même du crime.

En espagnol les figuiers de Barbarie sont appelés Nopales. C’est l’un des plats préférés des mexicains et la plante figure même sur le drapeau du Mexique. Si vous recherchez Nopales ou leur surnom Nopalitos sur Google, vous trouverez probablement plusieurs recettes de cuisine. Voici un vidéo qui vous fera visiter ma maison et mon studio, et où je prépare une recette de Nopalitos (en anglais).

Vidéo: Marat Apressian
Images: James Simon


James Simon est un Montréalais qui vit sur le campus McGill. Il a débuté sa carrière d’artiste professionnel en 1965. Vous pouvez voir sa plus récente collection de peintures de fleurs de cactus en exposition à son studio, au 3712 et 3714 de la rue Peel, un bâtiment situé à environ 100 mètres du côté ouest de Peel, juste au sud de l’avenue des Pins, proche de l’édifice des sciences médicales de l’université McGill. Sa maison a été rendue célèbre à la télévision et au cinéma pour ses peintures murales et ses chambres magiques qui peuvent être visitées sur rendez-vous en dehors de l’horaire d’exposition.

EXPOSITION DE PEINTURES DE FLEURS DE CACTUS
Vernissage mercredi 22 juin, 17h à 22h
L’exposition se prolongera du 23 au 25 juin, de 10h à 22h

3714, rue Peel, Montréal
Pour plus d’informations, composez le 514 398 9098 ou le 520 204 5553
Vous pouvez aussi visiter le site web de James Simon.



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.