Le projet Les sœurs
à La Malbaie

Une réflexion sur l’intégration d’une construction dans un milieu naturel

Via v2com

Les propriétaires ont acquis une petite maison située à La Malbaie sur un terrain reclus au bord d’un lac. Pendant une trentaine d’années, elle a abrité quelques chasseurs puis est devenue la maison d’été des Sœurs de la Charité. Les propriétaires, des citadins, y ont vécu sporadiquement pendant six ans afin d’apprivoiser le milieu naturel et définir leurs besoins.

Projet les soeurs - WestmountMag.caLa rénovation de la maison s’avérant assez coûteuse, il a rapidement été convenu de construire un nouveau bâtiment. La maison existante resterait en place telle une sœur ainée témoin de l’histoire du site. Elle logerait la famille et les amis de passage.

La nouvelle maison bardée de mélèze, la cadette, abrite deux chambres, une salle de bain, la cuisine et les aires de séjour. Par souci d’intégration, son volume a été défini avant l’aménagement intérieur. La taille est modeste et la forme particulière du toit répond aux demandes des propriétaires, à la maison aînée et au paysage. Côté ouest et sud, le toit avec débord horizontal permet de garder les murs extérieurs bas à l’échelle de ceux de la maison existante. Ces proportions répondent aussi à celles du lac et à la ligne des arbres sur la rive opposée. À l’est et au nord, le toit file vers le faîte à plus de 25 pieds du sol tels les arbres environnants et la flèche d’une église et rappelle l’histoire du site. Ses arêtes visibles à l’intérieur qualifient le volume des aires de séjour et de la chambre principale, seule pièce de l’étage. Le pin recouvert d’une teinture blanche diffuse une lumière douce.

Il a rapidement été convenu de construire un nouveau bâtiment. La maison existante resterait en place telle une sœur ainée témoin de l’histoire du site.

Ce projet est une réflexion sur l’intégration d’une construction dans un milieu naturel. Il ne cherche pas à dominer le paysage, mais plutôt à s’y insérer. Ce volume à l’échelle de la nature du site devient un cadre idéal pour la vie qui s’y déroule à l’extérieur comme à l’intérieur.

Projet les soeurs - WestmountMag.ca

Fiche technique

Nom du projet : Les sœurs
Localisation : boulevard Malcom Frazer, La Malbaie, Québec
Ingénieur en structure : Donald Arseneault
Entrepreneur (fondations, charpente et isolation) : Construction Éclair
Finition intérieure et extérieure par les clients
Ébéniste : Ébénisterie Adélard Tremblay et fils

Anik Péloquin

Anik Péloquin est diplômée de l’École d’Architecture de l’Université de Montréal et membre de l’Ordre des architectes du Québec depuis 1994. Après l’obtention de son diplôme, elle travaille et voyage plus d’une année en Europe.

Le contexte, les contraintes, les gestes du quotidien définissent ses projets où le design intérieur et l’architecture s’amalgament. Avec des matériaux simples et sans prétention, elle crée des espaces personnalisés dédiés à l’intimité. Ses réalisations sont régulièrement publiées dans les journaux et magazines d’architecture internationaux.

anikpeloquin.ca

Images :  Louis Prud’homme

À lire aussi : AURA, de Moment Factory : ambitieux et magnifique


LinenChest.com



There are no comments

Ajouter le vôtre