least-bittern_westmountmag

Sauver Les Milieux Humides
Du Technoparc

Transition NDG appuie les visites guidées organisées par l’Église Unie Westmount Park

Montréal, le 29 mars 2017

La Coopérative de solidarité Transition NDG (TNDG) est fière d’appuyer les visites guidées gratuites des milieux humides du Technoparc Montréal organisées par l’Église Unie Westmount Park, le 14 avril de 10h à midi.

Pour les oiseaux

Kathryn Aitken, diplômée en permaculture et organisatrice principale de la série de conférences La Nature en Ville tenue par TNDG l’hiver dernier s’est portée bénévole pour l’événement. « Depuis ma visite aux milieux humides du Technoparc et après avoir écouté plusieurs conférences sur nos espaces verts menacés, ce qui se fait au nom ‘de la croissance et du développement’ m’attriste beaucoup, » dit-elle. « Le Technoparc abrite plusieurs espèces d’oiseaux à l’année et sert d’escale aux oiseaux migrateurs. Les milieux humides sont essentiels à notre écosystème. Nous devons nous assurer de les protéger. »

Le Technoparc abrite plusieurs espèces d’oiseaux à l’année et sert d’escale aux oiseaux migrateurs.

Foule attendue pour l’événement

L’un de plusieurs groupes venus en appui aux visites guidées, TNDG a diffusé à ses membres une invitation leur demandant de s’y rendre pour démontrer leur appui. Les organisateurs attendent un grand nombre de participants. Pacifique et éducatif, l’événement fournira une activité intéressante aux familles cherchant quelque chose de novateur à faire pour le congé du vendredi saint. Il y aura même des amateurs d’oiseaux sur place pour guider les participants, aider les novices à dénicher les oiseaux et parler des diverses espèces aperçues.

« Selon l’ornithologue Joël Coutu, les milieux humides abritent plus de 100 espèces d’oiseaux, » dit Hélène Montpetit, qui a publicisé les conférences La Nature en Ville et qui aide à promouvoir les visites du 14 avril. « Les promoteurs immobiliers envisagent l’installation de jardins et de parcs pour amoindrir les dommages causés à la faune, mais puisque les aires de nidification naturelles ne peuvent pas être recréées par les humains, il vaudrait mieux ne pas les déranger. On nous dit aussi que les rues et édifices pourraient être déplacés à un endroit avoisinant qui n’endommagerait en rien les habitats de la flore ou de la faune. »

‘Les promoteurs immobiliers envisagent l’installation de jardins et de parcs pour amoindrir les dommages causés à la faune, mais puisque les aires de nidification naturelles ne peuvent pas être recréées par les humains, il vaudrait mieux ne pas les déranger.’

Snowy Egret WestmountMag.ca

Conserver les espaces naturels pour les générations à venir

« Les Initiatives de Transition agissent pour créer résilience et esprit communautaire, » dit Jane Barr, spécialiste en géographie humaine et dirigeante du groupe d’agriculture urbaine Incroyables comestibles de TNDG. « La conservation des espaces sauvages au bénéfice des générations futures fait partie de cette mission. Transition NDG est tout à fait d’accord pour que l’emplacement devienne un parc naturel protégé. »

Pour plus d’informations contacter Kathryn Aitken au 514-743-6672 ou Hélène Montpetit au 514 769-1459.

Consulter la page Facebook.

À propos de la Coopérative de solidarité Transition NDG

La Coopérative de solidarité Transition NDG (« TNDG ») est un organisme à but non lucratif créé pour accroître la résilience de la communauté en encourageant l’adoption de modes de vie moins tributaires des énergies fossiles. Elle réalise cette mission en assurant le transfert de connaissances, en diffusant de l’information et en appuyant toute initiative dédiée à l’apprentissage et à la mise en œuvre de pratiques durables.

Fondée en septembre 2012 par huit personnes issues des secteurs du travail communautaire, de la sécurité alimentaire, de l’agriculture urbaine et de la permaculture, TNDG est fière de ses liens privilégiés avec les organismes dynamiques de la collectivité qui collaborent à plusieurs projets favorisant la résilience alimentaire, le développement de l’économie locale et le maintien de l’esprit communautaire du quartier.

Images : courtoisie de l’Église Unie Westmount Park


Événement : Visitez les oiseaux des zones humides du Technoparc

Qui : Tout le monde est invité

Quand : De 10h à midi, vendredi saint, 14 avril 2017

Prix : Gratuit pour tous

Quoi : Une migration humaine pour rencontrer les oiseaux des zones humides du Technoparc menacées par le développement

Où : Les zones humides du Technoparc. Réunion à la ferme sur le chemin St-François (côté est de l’aéroport Trudeau).

Transport : Par transport en commun, métro Côte Vertu. Il y aura une navette gratuite. Recherchez le guide avec la plume verte au sommet de l’escalier mobile.
RSVP si vous avez besoin d’un voyage à westmountparkuc@videotron.ca

Organisé par Neil Whitehouse, ministre de l’Église Unie Westmount Park (minister@westmountparkuc.org)

Avec le soutien de : The Green Coalition, Climate Coalition of Montreal, Dawson College Living Campus, Friends of Meadowbrook, Sauvons la falaise, Sauvons l’Anse-à-l’Orme, Joël Coutu (ornithologue), Sierra Club du Canada et Transition NDG.




There are no comments

Add yours