Festival-Résonance

Phi et Magnéto présentent
le Festival Résonance

Plus d’une dizaine d’activités sur trois jours qui mettront l’art radiophonique et le podcast à l’honneur

Phi et Magnéto s’associent afin de présenter la troisième édition du Festival Résonance: art radio, podcast, création sonore en grand partenariat avec Radio-Canada.

En septembre, la créativité se fera entendre plus que jamais alors que le public est convié à la troisième édition du Festival Résonance, coprésenté par Phi et l’organisme de création radiophonique et de podcasts Magnéto. Au programme, plus d’une dizaine d’activités sur trois jours qui mettront le son à l’honneur, en présence de personnalités du milieu littéraire et radiophonique d’ici et d’outre-mer.

Un festival tout ouïe

C’est l’art radiophonique et le podcast sous toutes leurs formes qui seront célébrés durant le long week-end de ce festival unique en son genre: « Phi s’intéresse de près aux nouvelles formes d’expériences et de narration qui viennent animer notre esprit de découverte », explique Phoebe Greenberg, directrice et fondatrice de Phi. « En coprésentant le Festival Résonance, nous poursuivons une mission qui nous tient à cœur, soit de collaborer avec des artistes et organismes afin de développer des expériences inédites pour les spectateurs. Cette troisième édition vient d’ailleurs confirmer que l’art radio et le podcast peuvent désormais compter sur leur propre festival au Québec. »

Au programme, plus d’une dizaine d’activités sur trois jours qui mettront le son à l’honneur, en présence de personnalités du milieu littéraire et radiophonique d’ici et d’outre-mer.

Selon les codirectrices de l’événement, Alexandra B. Lefebvre et Marie-Laurence Rancourt, « Résonance est l’occasion de découvrir la richesse de l’écriture sonore et radiophonique qui est à l’origine de plusieurs expérimentations actuelles en matière de podcast. » En donnant vie à des expériences neuves pour les auditeurs, Résonance et Phi invitent le public à découvrir des documentaires et des fictions sonores originales et inédites ainsi que des grands noms de créateurs issus de cette discipline porteuse de tous les possibles.

Programmation et ondes de choc

Souvent proposées en présence de leurs créateurs, les différentes activités de cette édition conjuguent des primeurs radiophoniques, des entretiens brûlants d’actualité, des séances collectives autour d’œuvres marquantes, une classe de maître, une performance de radio nocturne, une carte blanche et même un événement mystère qui promet de nous surprendre. Bref, tout a été pensé pour créer de véritables ondes de choc…

Vendredi 6 septembre

17h30, lancement du festival On air / En ondes

20h, le Festival prend son envol avec la séance d’écoute collective Lire, c’est vivre, suivie d’une discussion avec les réalisatrices Marie-Laurence Rancourt et Alexandra B Lefebvre.

21h, Le son de GLOWZI, soirée dansante et DJ set mettant en vedette les rythmes house, funk, électro et afrobeat de l’artiste multidisciplinaire GLOWZI.

Samedi 7 septembre

11h, entretien Littérature et création radio: une identité commune ? où les écrivaines Clara Dupuis-Morency et Réjane Bougé ainsi que l’animatrice Marie-Louise Arsenault seront appelées à réfléchir sur l’écriture (invisible) de l’art radio.

14h30, séance d’écoute collective Être, vivre, aller, une production Le Bruit et la Fureur ASBL qui raconte l’histoire de quatre adolescents en attente de statut aux frontières de la Belgique. Présentée par la conceptrice sonore Catherine Van der Donckt.

16h et 19h30, séances d’écoute collective La Punition et Un voyage en Durasie (produits respectivement par Magnéto et Radio-Canada), le premier un huis clos radiophonique sur l’enfermement en prison et le deuxième un trésor d’archive autour des écrits de Marguerite Duras.

17h30, l’entretien devant public Le processus de création d’un balado d’enquête, où la chroniqueuse Eugénie Lépine-Blondeau reçoit les créateurs Stéphane Berthomet et Cédric Chabuel, qui travaillent sur une nouvelle enquête suite à leur balado Disparue(s). Une carte blanche et une primeur d’ICI PREMIÈRE.

21h, séance d’écoute collective Fahrenheit 451, une adaptation sonore du grand roman de Ray Bradbury réalisée par Alexandre Plank et produite par France Culture.

23h, la séance d’écoute Versions nocturnes : des voix inquiétées par la fiction réunit cinq littéraires qui jouent avec les codes de l’émission nocturne pour nous offrir une expérience ludique sur les liens entre la radio et la littérature.

Dimanche 8 septembre

11h, classe de maître d’Aurélie Charon de France Culture, un entretien animé par Marie-Laurence Rancourt autour de l’écriture radiophonique. Un échange avec le public suivra.

14h30, carte blanche aux Productions Porte Parole, créateur de la pièce à succès J’aime Hydro. Une idée originale et un événement surprise où nous sommes conviés à vivre une expérience unique.

16h, l’événement de clôture La question oubliée : micro-ouvert aux auteur.e.s regroupera une dizaine d’écrivain.es à qui on demande d’imaginer la question jamais posée lors d’entrevues radio et qu’ils devront passer au suivant. Haute voltige ludique à prévoir.

Selon les codirectrices de l’événement, Alexandra B. Lefebvre et Marie-Laurence Rancourt, « Résonance est l’occasion de découvrir la richesse de l’écriture sonore et radiophonique qui est à l’origine de plusieurs expérimentations actuelles en matière de podcast. » En donnant vie à des expériences neuves pour les auditeurs, Résonance et Phi invitent le public à découvrir des documentaires et des fictions sonores originales et inédites ainsi que des grands noms de créateurs issus de cette discipline porteuse de tous les possibles.

Résonance est l’occasion de découvrir la richesse de l’écriture sonore et radiophonique qui est à l’origine de plusieurs expérimentations actuelles en matière de podcast.

Tous les détails et billets à centre-phi.com

Liens associés
Facebook
Instagram
Twitter
Youtube
LinkedIn
#festivalresonance2019

Magnéto

Magnéto est le premier organisme québécois à se consacrer à la création radiophonique en format podcast. Acteur incontournable du milieu, s’étant imposé dès le départ par la qualité de ses productions, Magnéto contribue à la dynamisation de la discipline et à sa reconnaissance auprès des institutions et du grand public, tout en confirmant l’art radio et le podcast comme disciplines artistiques.

Image d’entête : PhiButton Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire aussi : autres articles sur Centre Phi


Centre Phi - logo – WestmountMag.ca

Phi est un pôle culturel et artistique multidisciplinaire qui cultive tous les aspects de la création, de l’élaboration, de la production et de la diffusion. Au carrefour de l’art, du cinéma, de la musique, du design et de la technologie, Phi provoque des rencontres inattendues entre les artistes et les publics grâce à une programmation éclectique et à la création de contenus originaux. Phi, dont le siège social est situé au Centre Phi à Montréal, a été créée par Phoebe Greenberg, directrice et fondatrice.


Hatley



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre