lakeside-home_1048

Question d’immobilier: l’achat
d’une seconde résidence

C’est peut-être le moment d’acheter une résidence secondaire étant donné les aubaines à saisir

Par Joseph Marovitch

23 juin 2022

L’inflation dépasse désormais 7 % et les taux d’intérêt continuent d’augmenter. Ces deux facteurs, alimentés par la guerre en Europe et une pandémie persistante, sont les principales raisons pour lesquelles nous nous trouvons dans la situation actuelle.

Cependant plusieurs, surtout les plus jeunes, ont le sentiment que tout est presque normal. Dailleurs, ceux qui ont quitté la ville pour la campagne afin d’échapper aux foules, sont en train de revenir. Les taux d’intérêt élevés et l’inflation incitent certains à vendre leur maison, car les coûts de financement ont soudainement augmenté. Par conséquent, nous voyons une augmentation des inscriptions en ville et à la campagne.

Les taux d’intérêt élevés et l’inflation incitent certains à vendre leur maison, car les coûts de financement ont soudainement augmenté.

Pour ceux qui disposent de liquidités, c’est peut-être le moment d’acheter une résidence secondaire, car il y a des aubaines à saisir. Les inscriptions de nouvelles maisons ont augmenté pour le cinquième mois consécutif à Montréal en raison de la hausse des coûts de financement et de maintien.

Lorsque l’offre augmente, les prix baissent. Toutefois, il faut noter que les prix ne resteront pas toujours à la baisse. Les prix vont remonter, pas aussi rapidement que pendant la pandémie, mais ils vont remonter. En ce moment, il y a un ralentissement du marché immobilier, ce qui en fait un bon moment pour acheter.

La plupart des acheteurs sur le marché des résidences secondaires recherchent un lieu d’évasion, dans la nature, avec de l’intimité et de la tranquillité. Par conséquent, les acheteurs recherchent des maisons au bord d’un lac ou sur une montagne avec une vue incroyable, mais pas trop loin de la ville.

Le dilemme d’une résidence secondaire au bord d’un lac ou à flanc de montagne est que ces propriétés souvent ne sont pas approvisionnées par les municipalités dans lesquelles elles sont situées en ce qui concerne l’eau et les fosses septiques.

L’acheteur doit faire analyser le lac et l’eau potable au cours du contrôle préalable. Lorsqu’on achète une propriété au bord d’un lac ou à flanc de montagne, on doit considérere les points suivants.

‘Toutes ces questions peuvent être gérées par un courtier immobilier expérimenté travaillant dans le domaine des résidences secondaires.’

Puits d’eau

  • La profondeur est-t-elle un facteur déterminant pour le nettoyage ?
  • Le puits est-il un puits artésien ou un puits de surface peu profond ?
  • À quelle fréquence doit-il être testé et nettoyé ?

Bord de l’eau

  • Quel est le règlement concernant la coupe de végétation au bord de l’eau ?
  • L’eau est-elle testée pour des bactéries telles que le mercure ?
  • L’eau est-elle analysée pour y déceler des bactéries, comme la numération fécale ?
  • Peut-on se baigner dans l’eau sans danger ?
  • Les bateaux motorisés sont-ils autorisés sur le lac ?
  • L’entrée et la sortie du lac sont-elles libres, ou l’eau est-elle stagnante et remplie de bactéries ?

Fosse septique

  • La fosse septique est-elle en bon état ou fuit-elle ?
  • La taille de la fosse est-elle adéquate pour le nombre de chambres à coucher de la maison ?
  • La fosse doit-elle être nettoyée tous les deux ou quatre ans ? (En général, les fosses des résidences secondaires doivent être nettoyées tous les quatre ans et celles des résidences principales tous les deux ans).
  • Les acheteurs ont-ils obtenu la preuve que la fosse septique a été récemment nettoyée ou ont-ils placé une condition dans la promesse d’achat stipulant que le vendeur nettoiera la fosse septique avant la prise de possession.
  • Les acheteurs ont-ils obtenu la preuve que la fosse septique est conforme aux spécifications des règlements municipaux ?

Foyer et cheminée

  • À quelle fréquence le foyer et la cheminée doivent-t-ils être nettoyés ?
  • À quand remonte le dernier nettoyage et ramonage ?
  • Les acheteurs ont-ils obtenu la preuve que le foyer a été récemment nettoyé ou ont-ils ajouté une condition à la promesse d’achat stipulant que le vendeur nettoiera le foyer avant la prise de possession ?

Ce sont là quelques-uns des éléments à prendre en compte lors de l’achat d’une résidence secondaire. Toutes ces questions peuvent être gérées par un courtier immobilier expérimenté travaillant dans le domaine des résidences secondaires.

De plus, la plupart des acheteurs de résidences secondaires viennent de la ville. Ce ne sont pas des acheteurs locaux. Par conséquent, les meilleurs courtiers à utiliser pour vendre une résidence secondaire sont ceux qui se trouvent dans le “puits” figuratif d’où viennent les acheteurs. Si l’on a la chance de trouver un courtier urbain ayant l’expertise et les contacts nécessaires pour vendre des résidences secondaires, le processus est d’autant plus facile.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez vous référer à la section des commentaires au bas de la page. Par ailleurs, pour consulter les articles précédents, cliquez ici.

Prochain article : Y a-t-il des opportunités avec le marché actuel de l’immobilier ?


État du marché immobilier

En date du 23 juin, selon les statistiques du Québec, le taux d’inflation de l’indice des prix à la consommation a atteint 7,5 %. Le taux d’intérêt fixe fermé de 5 ans à la TD est de 5,14 %, et la Banque fédérale prévoit d’autres hausses.

Toutes ces nouvelles sont problématiques à court terme pour les propriétaires de maisons. Ceux qui peuvent se permettre d’entretenir leur maison avec des coûts accrus s’en sortiront jusqu’au jour où le marché se normalisera.

‘Les coûts croissants entraîneront l’arrivée de plus en plus de maisons sur le marché et, avec l’augmentation de l’offre, les prix vont baisser.’

Les coûts croissants entraîneront l’arrivée de plus en plus de maisons sur le marché et, avec l’augmentation de l’offre, les prix vont baisser. En bourse, une telle situation est une opportunité d’achat car les prix remonteront éventuellement. Dans le cas de la situation particulière de Montréal, les prix, à mon avis, vont rebondir avec le temps et continuer à augmenter comme dans toute les villes entourées d’eau.

Passez une excellente semaine et soyez prudents.


N’OUBLIONS PAS QUE LES PERSONNES ATTEINTES DE CANCER SONT ÉGALEMENT VULNÉRABLES !

Vous êtes invités à continuer à donner aux organisations suivantes, car il est maintenant plus important que jamais de soutenir la recherche sur le cancer ! Cliquez sur les logos ci-dessous pour savoir comment :

logo Leukemia & Lymphoma Society of Canada - Westmount

Cancer Research Society

 


Image d’entête : Alex Staudinger
Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caAutres articles par Joseph Marovitch


Joseph Marovitch - WestmountMag.ca

Joseph Marovitch œuvre dans le secteur des services depuis plus de 30 ans. Sa première carrière en tant que propriétaire et directeur du Camp Maromac, un camp d’été établi en 1968, a consisté à travailler avec des familles d’enfants de Westmount et des environs âgés de 6 à 16 ans. Maintenant, en tant que courtier immobilier, il offre les mêmes qualités de fiabilité, d’intégrité et d’honnêteté afin de protéger les intérêts de ses clients. Si vous avez des questions, contacter Joseph Marovitch au 514 825-8771, ou à josephmarovitch@gmail.com


LinenChest.com



There are no comments

Add yours