rachel-hoffman_westmountmaag.ca

Rencontrez les candidats
dans NDG-Westmount

Rachel Hoffman, candidate pour le Parti marxiste-léniniste du Canada dans Notre-Dame-de-Grâce–Westmount


Les candidats de la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce–Westmount ont été invités à soumettre un texte décrivant leur programme pour publication dans WestmountMag.ca. Les textes reçus sont publiés dans leur format original, sans correction. Voici l’article présenté par Rachel Hoffman du Parti marxiste-léniniste du Canada.


L’atout le plus précieux du Canada, c’est nous, son peuple, et il est grand temps que nous ayons notre mot à dire sur comment conduire nos propres affaires. Je participe à cette élection pour investir le peuple du pouvoir de décider, dans le cadre du programme du Parti marxiste-léniniste du Canada de renouveler la démocratie. Nous avons cruellement besoin d’une souveraineté qui est conférée au peuple et non à la Couronne, aux grands partis ou aux riches qu’ils représentent.

Et si le Canada avait une démocratie réelle et moderne afin que les travailleurs ne soient pas accablés par un système et un processus politique corrompus dominés par les partis et axés sur le « choix d’un camp » qui serait le « moindre mal » ? Réduire les Canadiens à un vote tous les quelques années pour des candidats qu’ils n’ont pas choisis et qui ne représentent pas leurs intérêts n’est pas synonyme de démocratie.

Pas d’élection sans sélection signifie que c’est nous-mêmes, et non les partis politiques, qui devrions choisir nos propres candidats, nos pairs, ceux que nous connaissons bien et en qui nous avons confiance. La sélection pourrait avoir lieu à nos endroits de travail, dans les établissements d’enseignement, dans les foyers pour personnes âgées et dans les quartiers. Nous devons également avoir la possibilité de participer à l’élaboration des programmes de ces candidats. Les informations sur les candidats et leurs programmes devraient être largement diffusées auprès des électeurs. Des mécanismes de rappel devraient également être mis en place afin que les candidats qui ne travaillent pas à la réalisation des programmes pour lesquels ils ont été sélectionnés et élus puissent être destitués. C’est l’ensemble de ce processus politique, pendant et entre les élections, qui devrait être mis en place et financé par l’État, et non le financement public des partis politiques. En harmonisant les intérêts individuels et collectifs, on donnerait enfin un sens au droit d’élire et d’être élu et à un vote éclairé.

Et si le Canada avait une démocratie réelle et moderne afin qu’une union libre et égale des peuples du Canada, du Québec, des Premières Nations, de la nation Métis et des Inuits devienne une réalité. On reconnaîtrait le droit à l’autodétermination du Québec et les droits des peuples autochtones, notamment les droits issus de traités, et on accorderait des réparations pour les crimes commis contre les enfants des Premières Nations.

Et si le Canada avait une démocratie réelle et moderne afin que nous soyons en mesure d’orienter notre économie, nos ressources et nos investissements sociaux pour le bien-être du peuple canadien. Le moindre problème dans l’environnement naturel et social ne serait plus transformé en une crise aux dimensions cataclysmiques et en un stratagème pour payer les riches.

Les Canadiens accordent de l’importance aux soins de santé, à l’accès à une éducation et à des services de garde d’enfants de qualité, ainsi qu’à une économie stable qui ne dépend pas des caprices de monopoles à la recherche du profit maximum. Le gouvernement propage le mensonge selon lequel les monopoles créent la richesse du pays. Nous avons une main-d’œuvre hautement qualifiée et une abondance de ressources naturelles si elles sont utilisées de façon durable. Ce sont les travailleurs qui créent la richesse grâce à leur travail. Alors pourquoi n’avons-nous pas notre mot à dire sur la direction de l’économie et du pays ? Tous les travailleurs, qu’ils soient employés ou non, doivent avoir un moyen de subsistance conforme aux standards canadiens. Nous avons besoin d’une véritable démocratie pour ouvrir les possibilités d’une voie qui permet d’harmoniser les relations sociales avec nos relations avec la nature pour un avenir durable.

Si le Canada avait une démocratie réelle et moderne, nous serions en mesure de bloquer l’augmentation des budgets de guerre, de cesser d’envoyer nos jeunes dans des guerres d’occupation et d’agression sous l’égide de l’OTAN pendant que les États-Unis préparent de nouvelles guerres et « interventions » pour étendre leur domination dans le monde. Nous serions en mesure de contribuer à harmoniser les relations entre les peuples et les nations du monde.

Le Parti marxiste-léniniste du Canada (PMLC) appelle les Canadiennes et Canadiens à s’investir du pouvoir de décider afin que les problèmes auxquels nous sommes confrontés soient réglés dans leur propre intérêt. Le PMLC présente 36 candidats à cette élection, dont 22 femmes. Nous avons besoin d’un gouvernement centré sur l’humain qui défend les droits de toutes et tous. Nous avons besoin d’un gouvernement dont l’objectif premier est le bien-être de son peuple, afin que les graves problèmes auxquels il est confronté puissent être résolus en sa faveur.

Ensemble, nous pouvons faire de cette démocratie moderne une réalité. Je vous invite à vous joindre à moi pour travailler à renouveler la démocratie. Priver les partis qui forment un cartel d’une majorité est un premier pas. Ensemble, continuons à travailler pour transformer la situation en notre faveur.

Pour en connaître plus sur la plateforme du PMLC, visiter le site web pmlc.ca


Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca



There are no comments

Add yours