Résidences envoûtantes
sur l’île de Santorin

Lauréat d’un prix du jury aux A+AWARDS 2022, organisés par la plateforme d’architecture internationale Architizer

30 juin 2022

Le complexe résidentiel Arched residencies on Santorini island est un ensemble de quatre maisons d’été autonomes conçues par le studio d’architecture Iraisynn Attinom sur un terrain rocheux sur l’île de Santorin, dans la région d’Oia en Grèce. Également appelée Thira, c’est la plus grande île d’un petit archipel circulaire situé dans le sud de la mer Égée, et un vestige d’une caldeira volcanique.

Arched residencies on Santorini island

Principes conceptuels

Les principaux aspects considérés lors de la conception ont été la protection contre les vents du nord-ouest, la préservation de la vue sur la mer et le paysage volcanique méditerranéen, et la protection de la vie privée des résidents. Le terrain rocheux orienté vers le nord est exposé aux forts vents du nord-ouest qui dominent la région. En divisant le volume principal du bâtiment en plusieurs volumes plus petits, le studio d’architecture Iraisynn Attinom a créé des espaces extérieurs protégés des vents, mais présentant des vues sur la mer et le paysage cycladique.

Les principaux aspects considérés lors de la conception ont été la protection contre les vents du nord-ouest, la préservation de la vue sur la mer et le paysage volcanique méditerranéen, et la protection de la vie privée des résidents.

Les maisons cubiques suivent la pente du terrain, créant un ensemble ressemblant aux habitations traditionnelles situées dans la campagne de l’île. Le complexe se compose de huit volumes monolithiques de forme rectangulaire avec des plafonds voûtés, des cours privées, des piscines et des espaces semi-ouverts. L’unité résidentielle se compose de deux volumes principaux, l’un abritant le salon et la cuisine, et l’autre abritant une chambre principale, une salle de bain et une chambre secondaire à l’étage supérieur.

Arched residencies on Santorini island

Une construction durable

Un autre objectif important de la démarche conceptuelle est la durabilité de la construction. La structure est faite de maçonnerie de pierres locales et de plafonds voûtés. L’objectif est d’utiliser autant de matériaux de construction d’origine locale que possible. Les épais murs extérieurs en pierre ont une grande capacité thermique. Pour le revêtement des murs, un plâtre naturel écologique, le Kourasani, datant de la Grèce antique, est proposé dans des teintes claires. La couleur blanc cassé reflète le rayonnement solaire et empêche la surchauffe du bâtiment. L’enduit contient un mélange de cendre volcanique de Santorin traitée (Terra Pozzuolana) et de poudre de céramique ou de pierre naturelle, et est reconnu pour ses excellentes propriétés hydrauliques.

rooms inside arched residencies on Santorini island

Les ouvertures principales sont situées sur la façade est du bâtiment. Au nord, de petites ouvertures contribuent à rafraîchir les habitations durant les mois chauds de l’année. Dans la partie la plus haute, les combles, un puits de lumière facilite l’évacuation de l’air chaud concentré à l’étage supérieur pendant les nuits d’été. En outre, des pergolas en bois et en roseau, des plantes grimpantes et des arbres, sont utilisés pour faire de l’ombre.

‘Les maisons cubiques suivent la pente du terrain, créant un ensemble ressemblant aux habitations traditionnelles situées dans la campagne de l’île.’

La structure dense de ce nouvel aménagement, composée de volumes variés, de cours fermées, de passages ombragés, et de pergolas, crée un microclimat frais pour les habitants. L’orientation axée sur les vents d’été, ainsi que les bassins d’eau qui longent les maisons cubiques, contribuent à la ventilation et au refroidissement naturels du complexe d’habitation.

Arched residencies on Santorini island

La présence de terrasses contribue à la collecte et au stockage de l’eau de pluie, d’une importance majeure dans les régions où l’eau est rare comme dans les Cyclades. Le reste de la parcelle de terrain est plantée avec de la végétation méditerranéenne locale de faible hauteur, ainsi que quelques palmiers.

Fiche technique

Nom officiel du projet : Arched residencies on Santorini island
Cabinet d’architecture: studio iraisynn attinom 
Architecte : Maggie Gkika

Arched residencies on Santorini island

À propos d’Iraisynn Attinom

Fondé en 2010 et situé à Athènes, en Grèce, le studio d’architecture Iraisynn Attinom a conçu et réalisé des projets de petite et grande envergure dans des zones urbaines et rurales de Grèce, de France, de Belgique et de Chypre. Leurs domaines d’expertise incluent entre-autres l’architecture, la restauration, l’urbanisme, le design scénique et industriel, et la création d’expériences de réalité virtuelle. L’équipe est convaincue que l’architecture doit être en harmonie avec le paysage environnant et le bien-être humain.

Images : Iraisynn AttinomButton Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Autres articles sur l’architecture et le design




There are no comments

Add yours