the-kid_westmountmag

Début d’année éblouissant
au Centre Phi

Le Centre Phi accueille la saison froide à bras ouverts avec une étonnante programmation

L’année 2019 démarre en lion au Centre Phi avec huit spectacles aussi inusités que prometteurs. Entre ciné-concert, lancements d’albums et expériences électroniques vibrantes, le pôle artistique montréalais se positionne une fois de plus au-devant des tendances musicales.

Au programme

28 janvier : Ciné-concert: The Kid + Ouri
7 février : Byetone
21 février : Ohm Hourani: Jazz of the Machine
23 février : Eli Keszler présente Stadium
6 mars : Kamaal Williams
7 mars : Emilie Kahn
8 mars : Soirée d’ouverture du FIKA(S)
15 mars : Vito Ricci

Centre Phi - Ciné-concert: The Kid + Ouri – WestmountMag.ca

Ciné-concert: The Kid + Ouri

À l’occasion du 130e anniversaire de Charlie Chaplin, Phi propose une projection singulière de The Kid, film culte qui a complètement bouleversé les codes du cinéma à sa sortie en 1921. Présenté à l’occasion de Cinéma Paradiso, version montréalaise du festival parisien homonyme, ce ciné-concert met en vedette la productrice et DJ Ouri, qui offrira une trame sonore spécialement conçue pour l’occasion. Avec sa signature électronique audacieuse, menée par des rythmiques complexes et des ambiances vaporeuses, la multi-instrumentiste montréalaise donnera une toute nouvelle couleur au chef-d’œuvre de Chaplin.

Centre Phi - Byetonei – WestmountMag.ca

Byetone

Cofondateur de Raster-Noton, étiquette reconnue de la scène électronique berlinoise, Olaf Bender performe depuis une vingtaine d’années sous plusieurs pseudonymes. Avec son projet Byetone, il propose un son froid et puissant, naviguant entre ambient, électro minimaliste et rock industriel. Même si son plus récent album, Symeta, est paru il y a huit ans, le producteur allemand continue de défier l’audience à l’international en propageant sa musique visionnaire avec une intensité contagieuse. La première partie de la soirée sera assurée par Automatisme, le projet du producteur de Saint-Hyacinthe, William Jourdain, qui propose des paysages sonores à l’intersection de l’électroacoustique, du drone, de l’ambient et du noise.

Centre Phi - Ohm Hourani: Jazz of the Machine – WestmountMag.ca

Ohm Hourani: Jazz of the Machine

Le grand jour arrive bientôt pour Ohm Hourani qui, en septembre dernier, amorçait l’enregistrement d’un album pour le moins inventif au Centre Phi. Intitulé Jazz of the Machine, l’opus s’articule autour de l’instrument de prédilection du Montréalais d’adoption: un synthétiseur modulaire qui crée ses propres motifs rythmiques. Après avoir modifié à sa guise les réglages de l’appareil pour en faire ressortir les sons les plus saisissants, le diplômé en génie électronique a fait appel à plusieurs musiciens et artistes talentueux pour donner plus de coffre à son œuvre. Entre couches organiques et synthétiques, Jazz of the Machine prendra vie pour une première fois sur scène lors de ce spectacle lancement.

Centre Phi - Eli Keszler : Stadium – WestmountMag.ca

Eli Keszler présente Stadium

Visiblement inspiré par son déménagement de Brooklyn à Manhattan, l’artiste sonore Eli Keszler présente Stadium, un neuvième album à la cadence rapide et aux multiples décors sonores, à l’image de son impétueux nouvel environnement. Percussionniste et artiste visuel, l’Américain tente toujours de repousser ses propres limites créatives, que ce soit en studio, dans son atelier ou sur scène. En première partie, le trio Enters proposera une performance toute aussi atypique, dans lequel textes narratifs et paysages sonores s’entrecroiseront. Piloté par Alexei Perry Cox, Jacob Wren et Radwan Ghazi Moumneh (membre de Jerusalem In My Heart), leur projet s’interroge sur l’éphémère et l’imprévisible.

Centre Phi - Kamaal Williams – WestmountMag.ca

Kamaal Williams

Après s’être révélé au sein du duo jazz Yussef Kamaal sur l’acclamé Black Focus en 2016, le prolifique musicien Henry Wu poursuit son parcours avec un nouveau nom de scène: Kamaal Williams. Toujours guidé par son amour inconditionnel du jazz, tout particulièrement les propositions d’artistes iconoclastes comme Chick Corea et Herbie Hancock, le Londonien dévoile aussi son penchant pour le funk, la soul, le hip-hop et la house dans ce nouveau projet, qui a pris forme sur le brillant The Return l’an dernier. En guise d’ouverture, le DJ montréalais Lexis ainsi que le chanteur et producteur indien Jitwam montreront de quel groove ils se chauffent.

Centre Phi - Emilie Kahn – WestmountMag.ca

Emilie Kahn

En 2015, l’auteure-compositrice-interprète Emilie Kahn a connu un succès impressionnant avec 10 000, un premier album qui a généré plus de deux millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion continue. Forte d’une généreuse couverture médiatique, qui comprend des mentions sur les populaires plateformes Popmatters et Les Inrocks, la harpiste montréalaise (auparavant connue sous le pseudonyme d’Emilie & Ogden, en référence à son prénom et à celui de sa harpe) reprend là où elle avait laissé avec Outro, un deuxième album indie pop ambitieux aux tonalités mélancoliques. Porté par le magnifique premier extrait Island, l’opus réalisé par Warren C. Spicer (de Plants and Animals) sera inauguré au Centre Phi lors de ce lancement très attendu.

Soirée d’ouverture du FIKA(S)

Premier festival québécois consacré aux cultures scandinaves et nordiques, le FIKA(S) rassemble musique, cinéma, gastronomie, conférences et séances de réseautage ayant pour but de fédérer les amoureux de la Suède, du Danemark, de la Finlande, de l’Islande et de la Norvège. En vue de sa troisième édition, le festival a choisi le Centre Phi comme lieu de rassemblement pour son événement d’ouverture. La programmation de cette soirée inédite sera dévoilée le 4 février.

Centre Phi - Vito Ricci – WestmountMag.ca

Vito Ricci

Le musicien autodidacte américain Vito Ricci a eu une belle surprise en 2015 lorsqu’une étiquette néerlandaise, Music from Memory (un hommage à son album homonyme paru en 1985), a décidé de rééditer sa musique, à un moment où elle était à peu près introuvable. Méconnu du grand public, le compositeur a frappé l’imaginaire d’un grand nombre d’adeptes de musique électronique expérimentale dans les 40 dernières années, mettant son talent au service de plusieurs quatuors à cordes, de cycles de chants et de petits ensembles, mais aussi de pièces de théâtre et de chorégraphies. En 2006, il s’est joint à l’auteure et chanteuse montréalaise Lise Vachon pour la création de l’album Vocalise, qu’il a produit et en partie composé. Les deux créateurs collaboreront à nouveau lors de cette prestation unique.

Tous les détails et billets à centre-phi.com
facebook.com/phicentre
instagram.com/phicentre
twitter.com/phicentre
youtube.com/phicentre
linkedin.com/company/phi-centre
#centrephi

Images : courtoisie Centre PhiButton Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire aussi : La SMCQ présente le cycle des Klang de Stockhausen


Centre Phi - logo – WestmountMag.ca

Phi est un pôle culturel et artistique multidisciplinaire qui cultive tous les aspects de la création, de l’élaboration, de la production et de la diffusion. Au carrefour de l’art, du cinéma, de la musique, du design et de la technologie, Phi provoque des rencontres inattendues entre les artistes et les publics grâce à une programmation éclectique et à la création de contenus originaux. Phi, dont le siège social est situé au Centre Phi à Montréal, a été créée par Phoebe Greenberg, directrice et fondatrice.

LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre