James St Laurent à Miami / 1
Miami Beach

Un essai photo des quartiers et sites insolites de Miami

Text et images de James St Laurent
Traduit de l’anglais

Come on Baby, drive south with the one you love

Drive South, paroles  de John Hiatt

À mesure que l’hiver resserre son emprise, les Montréalais se préparent à affronter des mois de courtes journées et des températures qui plongent bien au-dessous du point de congélation. Alors que certains s’emmitouflent pour hiberner, d’autres enfournent leurs maillots de bain et leurs serviettes de plage et se dirigent vers le sud pour faire le trajet de 2 642 km jusqu’à Miami – un bref vol de 4 heures ou environ 25 heures de conduite selon la lourdeur de votre pied sur l’accélérateur! (les corbeaux font une meilleure affaire que les Snowbirds qui ne parcourent que 2 265 km.)

Miami Beach - WestmountMag.ca

The Jewish Holocaust Memorial

Dépendant de votre trajectoire et de votre logiciel GPS, vous traverserez l’État de New York, le New Jersey, la Pennsylvanie, le Maryland, la Virginie, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud pour finalement arriver au ‘Sunshine State’, la Floride.

En conduisant dans la partie sud de l’état de la Floride, vous vous rendrez vite compte que les limites de vitesse et les lignes séparant les voies ne sont que des suggestions. Le concept de la voie de droite de l’autoroute réservée au trafic plus lent semble être littéralement une illusion fantaisiste! À certains égards, c’est un peu comme à Montréal, mais avec les gestes de la main en moins.

Miami Beach

Une fois arrivé à Miami Beach, vous vous apercevrez que la presqu’île a traversé des décennies de changements et de bouleversements mais semble toujours rebondir comme un Phoenix bien bronzé qui surgit du sable!

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire aussi: Galerie photo: La Ronde vue d’un autre œil


james st laurent photographer

James St Laurent – Mon travail consiste à trouver des sujets à photographier qui engageront le spectateur en lui présentant un paradoxe visuel à travers des images à contexte émotionnel. Différents types de sujets et de genres exigent des approches différentes, mais le résultat final est toujours une image convaincante qui capte l’attention. J’ai débuté ma carrière comme décorateur de théâtre et concepteur d’éclairage, puis j’ai accidentellement abouti à la photographie. Depuis, j’ai photographié une grande variété de genres, allant de la mode et les photos de voyages aux portraits et photos de concerts. J’ai exposé dans des galeries lors d’expositions collectives et individuelles. Je crois qu’il y a des photos à prendre partout; le problème consiste à capter les images vraiment intéressantes, celles que personne ne voit. L’évidence est partout, l’unique prend un peu plus de temps et de discernement à trouver. jamesstlaurent.com

RW&CO.



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre