Rinaldo-Alessandrini_Concerto-Italiano_westmountmag

Rinaldo Alessandrini
& Concerto Italiano

Un style fantasque d’une irrépressible ivresse s’exprimant dans une profusion ornementale

Montréal, le samedi 7 décembre 2019

Rinaldo Alessandrini – WestmountMag.ca

Le réputé chef et claveciniste italien Rinaldo Alessandrini se pose à la Salle Bourgie l’instant de deux concerts. Le 14 janvier, il dirigera son excellent ensemble Concerto Italiano, qu’il a fondé en 1984. Le 15 janvier, il offrira une performance solo de pièces du XXVIIe siècle allant de Bach à Froberger.

Rinaldo Alessandrini est reconnu comme un défricheur de la musique italienne des XVIIe et XVIIIe siècles. Son expertise se rend également jusqu’aux œuvres du 19e siècle qu’il a pu explorer avec de prestigieuses compagnies comme l’Orchestre de l’Opéra de Lyon et l’Orchestre de la Radio de Munich. En plus de 30 ans d’activité, le Concerto Italiano s’est mérité plusieurs distinctions dont trois Grammy Awards et le Prix de l’Académie Charles Cros.

Rinaldo Alessandrini est reconnu comme un défricheur de la musique italienne des XVIIe et XVIIIe siècles.

CONCERTO ITALIANO

14 janvier, 19h30
Explorant un répertoire qui ne cesse de nous charmer, le réputé Concerto Italiano propose un concert de sonates et de cantates profanes, certaines avec trompette, de la plume de quelques grands musiciens italiens qui ont fait la renommée de Rome, Naples et Venise, trois villes où le jeune Handel a fait ses classes.

Rinaldo Alessandrini, clavecin et direction
Sonia Tedla, soprano
Gabriele Cassone, trompette
Boris Begelman, violon
Andrea Rognoni, violon
Ludovico Minasi, violoncelle

28,05$ à 53,92$
Site du Musée des beaux-arts de Montréal

Programme
Corelli, Sonate pour trompette et cordes
A. Scarlatti, Cantate Su le sponde del Tobro
Vivaldi, Sonate en trio
Handel, Cantate Tu fedel ? Tu Costante ?
Porpora, Sonate en trio
B. Marcello et Leo, Cantates pour soprano

Rinaldo Alessandrini & Concerto Italiano – WestmountMag.ca

Rinaldo Alessandrini, clavecin

15 janvier, 19h30
L’essor, au XXVIIe siècle, d’une musique instrumentale détachée des modèles vocaux s’accompagne d’une irrépressible ivresse s’exprimant dans une profusion ornementale. Ici magnifiquement défendu par Rinaldo Alessandrini, le « style fantasque » s’incarne dans l’extravagance de pièces libres conçues comme autant d’improvisations notées.

Programme
J.S Bach, Böhm, Buxtehude, L. Couperin, Frescobaldi et Froberger
19,35$ à 36,53$
Site du Musée des beaux-arts de Montréal

Salle Bourgie - MBAM – WestmountMag.ca

À propos de la Salle Bourgie

La Salle Bourgie, salle de concert du Musée des beaux-arts de Montréal, est située dans l’église patrimoniale Erskine and American restaurée (conçue en 1894 par l’architexte Alexander Cowper Hutchison dans un style néo-roman). Désignée en 1998 «lieu historique d’intérêt national», l’endroit métamorphosé est aujourd’hui doté d’une acoustique hors pair et d’un décor exceptionnel, composé notamment de vingt vitraux Tiffany historiques. Parfaitement adaptée aux besoins des ensembles de musique de chambre et d’autres formations tels les orchestres à cordes, la Salle Bourgie offre aux amateurs des expériences musicales reflétant la diversité encyclopédique du MBAM.

Images courtoisie du MBAM et de Rinaldo Alessandrini et Concerto Italiano

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

À lire aussi : Autres articles sur les concerts


2 pour 1 a partir de 39$ avec code: BOGO

 



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre