office-romance_westmountmag

Naviguer les hauts et les bas
d’une romance au bureau

Comment préserver à la fois votre relation et votre réputation professionnelle

Par Angela Civitella

Travaillez-vous avec l’homme ou la femme de vos rêves ? Ou avez-vous le même employeur que votre conjoint ?

Si c’est le cas, tant mieux ! Il peut être réconfortant d’avoir un être cher à ses côtés pour vous soutenir moralement lorsque vous vous sentez stressé ou pour vous aider à faire la fête lorsque vous êtes au sommet de votre forme.

Mais comment éviter que vos collègues de travail fassent des commérages sur votre relation ou ne vous accusent de favoritisme ? Et, si vous êtes attiré par quelqu’un au travail, devriez-vous faire connaître vos sentiments ?

Le lieu de travail est un environnement professionnel, donc peu importe avec qui vous travaillez, vous voudrez maintenir ce professionnalisme pendant les heures de travail. Dans cet article, nous examinons comment vous pouvez préserver à la fois votre réputation professionnelle et votre relation.

Les relations de travail sont-elles courantes ?

Une étude a révélé que le lieu de travail était l’un des endroits les plus courants où les gens rencontrent leur partenaire. Mais la proportion de relations qui débutent sur le lieu de travail a fortement diminué depuis 1990 en raison de l’explosion des médias sociaux et des applications de rencontre.

Le lieu de travail est un environnement professionnel, donc peu importe avec qui vous travaillez, vous voudrez maintenir ce professionnalisme pendant les heures de travail.

Cependant, nous passons encore beaucoup de temps en compagnie de nos collègues, et le fait de partager les hauts et les bas de la vie professionnelle signifie que nous établissons souvent des liens solides avec eux. Les relations sont donc amenées à se développer, qu’il s’agisse de fantaisies fugaces, de rencontres à long terme, de liaisons illicites ou de quelque chose qui mène au mariage.

Quels sont les embûches courantes des relations sur le lieu de travail ?

Des millions de personnes subissent chaque jour des situations qui s’apparentent plus à du harcèlement sexuel qu’à une attraction mutuelle. Par exemple, dans un sondage réalisé en 2017, 30 % des femmes ont déclaré avoir subit des avances non désirées de la part de collègues masculins, et 23 % de la part d’hommes ayant une influence sur leur situation professionnelle.

Et les problèmes ne s’arrêtent pas là, même lorsqu’une relation entre un directeur et un membre de son équipe est consensuelle.

Une enquête a révélé que près du quart des personnes qui ont eu une relation amoureuse au bureau l’ont eu avec une personne occupant un poste supérieur au leur. Ainsi, les commérages et l’envie peuvent amener certains de leurs collègues à croire que ces relations influencent injustement les promotions et les augmentations de salaire.

Certains collègues pourraient également douter du maintien de la confidentialité. Par exemple, un partenaire pourrait avertir l’autre d’un remaniement de service, ou un couple pourrait discuter des problèmes des autres membres de l’équipe lorsqu’ils sont à la maison.

‘… en 2017, 30 % des femmes ont déclaré avoir subit des avances non désirées de la part de collègues masculins, et 23 % de la part d’hommes ayant une influence sur leur situation professionnelle.’

Il y a également un risque de collusion dans les rôles qui requièrent un double consentement. C’est le cas lorsque deux personnes doivent co-signer ou approuver une action, ce qui est courant par exemple dans certains rôles juridiques ou financiers. Si ces deux personnes sont en relation, cela pourrait avoir un impact sur leur indépendance et leur intégrité.

D’autres problèmes se posent également lorsque la relation au travail prend fin. Les retombées peuvent affecter l’humeur et la productivité de toute une équipe. Les choses peuvent mal tourner, avec des accusations de harcèlement ou d’intimidation.

Comment éviter les problèmes causés par les relations sur le lieu de travail

Si vous êtes en relation avec un collègue ou si vous envisagez d’en entamer une, vous pouvez faire beaucoup pour vous et vos collègues pour éviter d’être gêné, blessé ou perturbé. Voici six points à prendre en considération. (Pour simplifier les choses, nous appelerons la personne avec qui vous êtes en relation votre « partenaire »).

1. Soyez conscient des sanctions légales
Les relations sur le lieu de travail, bien qu’elles soient de nature personnelles, peuvent être soumises à des réglementations draconiennes. Il peut s’agir de lois nationales ou étatiques, ou de règles religieuses. Assurez-vous de faire des recherches sur la façon dont elles s’appliquent à votre situation.

2. Vérifiez la politique des ressources humaines de votre organisation
Même si la loi n’interdit pas votre relation ou ne vous dicte pas comment la mener, certaines organisations ont leur propre politique en matière de relations sur le lieu de travail. Par exemple, certaines entreprises désapprouvent le fait qu’un partenaire gère l’autre.

‘Même si la loi n’interdit pas votre relation ou ne vous dicte pas comment la mener, certaines organisations ont leur propre politique en matière de relations sur le lieu de travail.’

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les institutions juridiques et financières et d’autres environnements hautement réglementés peuvent avoir certaines règles concernant les relations sur le lieu de travail afin de garantir qu’elles n’exposent pas l’organisation à des infractions aux politiques d’entreprise, à des conflits d’intérêts ou à une collusion inappropriée.

L’option la plus sûre consiste à demander à votre département des ressources humaines s’il a mis en place une politique et à faire savoir à votre conseiller en ressources humaines que vous avez une relation en milieu de travail.

3. Tenez compte de la culture de votre entreprise
Même si cela n’est pas inscrit dans la politique des RH, vous devez connaître la politique de votre organisation sur les relations au travail. Cela est particulièrement important si vous travaillez à l’étranger ou dans une organisation dont la culture est différente de la vôtre.

4. Convenez d’une approche avec votre partenaire
Il y a de fortes chances que vos collègues et collaborateurs sachent déjà que vous avez le béguin pour la rousse dans l’équipe de vente ou le beau gosse en communication, et qu’ils soupçonnent déjà que cela s’est transformé en relation.

Vous devez donc décider avec votre partenaire comment vous allez vous comporter au travail. Allez-vous dire la vérité et faire savoir à vos collègues ce qui se passe ? Ou, comme le révèle l’enquête CareerBuilder mentionnée ci-dessus, rejoignez-vous le tiers des couples sur le lieu de travail qui décident de garder leur relation secrète ?

‘Convenez avec votre partenaire de la manière de gérer votre relation sur le lieu de travail et assurez-vous que vous êtes au courant des problèmes spécifiques à l’entreprise qui en découlent.’

Discutez de l’opportunité de fixer certaines limites au travail, par exemple ne pas passer trop de temps seul à seul ou accepter de ne pas utiliser de surnoms affectueux entre vous.

5. Restez professionnel au travail
Vos collègues peuvent approuver votre histoire d’amour au bureau et penser que vous êtes le couple le mieux assorti depuis Roméo et Juliette, mais vous devez tout de même faire attention.

Les plaisanteries, les conversations privées et les démonstrations publiques d’affection peuvent mettre vos collègues mal à l’aise. Et si vous et votre partenaire déjeunez ensemble au restaurant du personnel, les autres collègues peuvent ne pas savoir si vous souhaitez avoir de l’intimité ou si vous êtes prêt à accepter la compagnie d’autres personnes. Pourquoi ne pas inviter quelques personnes supplémentaires ? Même s’ils déclinent votre invitation, vous aurez fait preuve d’ouverture.

Si vous discutez de questions commerciales ensemble, ou pire encore, si vous prenez des décisions commerciales en absence de vos collègues, cela risque de susciter du ressentiment. Si vous gérez votre partenaire, vous devez être particulièrement attentif à vos interactions professionnelles afin d’être perçu comme particulièrement attentif à traiter les autres membres de votre équipe de manière égale et équitable.

6. Soyez prêt à entendre les ragots !
Les êtres humains sont des animaux sociaux et nous connectons les uns aux autres en partageant des histoires et des expériences. Et plus ces histoires sont passionnantes ou choquantes, plus elles deviennent engageantes. Ainsi, même si vous suivez rigoureusement les suggestions indiquées ci-dessus, certaines personnes pourraient être promptes à faire des suppositions et à voir du favoritisme ou du népotisme là où il n’existe pas. C’est une sorte de commérage.

‘Vous devez rester professionnel si votre relation sur le lieu de travail prend fin, quelle qu’en soit la raison.’

Que se passe-t-il si la relation prend fin ?

Vous devez rester professionnel si votre relation sur le lieu de travail prend fin, quelle qu’en soit la raison.

Cette période peut être difficile pour vous, votre ex-partenaire et vos collègues, surtout si vous devez continuer à travailler en étroite collaboration. Une rupture acrimonieuse peut empoisonner l’atmosphère et avoir un impact sur la productivité et le moral.

Si vous gérez votre ex-partenaire, veillez à ne pas faire de discrimination, sinon vous et votre organisation risquez de faire l’objet d’une poursuite en réclamation. Ne vous impliquez pas dans la calomnie et ne lavez pas votre linge sale en public, même si votre ex-partenaire le fait.

Points clés

Avant de vous engager dans une relation personnelle, assurez-vous du consentement et ne continuez que s’il a été donné.

Ensuite, si la loi, votre contrat et les politiques de votre employeur autorisent votre relation, vous pouvez minimiser tout ressentiment ou toute accusation injuste de harcèlement, de parti pris ou de traitement préférentiel en agissant de manière éthique, professionnelle et avec une sensibilité culturelle.

Convenez avec votre partenaire de la manière de gérer votre relation en milieu de travail et assurez-vous que vous êtes au courant des problèmes spécifiques qui en découlent pour l’entreprise.

Utilisez des mesures raisonnables pour éviter toute friction qui pourrait être causée par la façon dont vous vous comportez avec votre partenaire en milieu de travail. Il est essentiel que vous agissiez tous deux avec la plus grande intégrité et que vous parliez de tout conflit d’intérêts éventuel, en particulier si votre travail pourrait vous exposer à un risque de collusion inappropriée.

Cependant, si vous parvenez à trouver un juste équilibre entre vos responsabilités juridiques, professionnelles et personnelles, la présence d’un partenaire de confiance à proximité peut rendre votre journée de travail beaucoup plus agréable et productive !

Image : Lucas Souza, de Pexels

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caÀ lire : autres articles par Angela Civitella


Angela Civitella - WestmountMag.ca

Angela Civitella, coach certifiée en gestion en gestion des affaires, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que négociatrice, stratège et solutionneuse de problèmes, crée des synergies solides et durables avec ceux et celles qui cherchent à améliorer leurs compétences en leadership et en consolidation d’équipe. Vous pouvez rejoindre Angela au 514 254-2400 • linkedin.com/in/angelacivitella/ • intinde.com@intinde


Lunettes à partir de 9 $ chez Clearly!



There are no comments

Ajouter le vôtre