couple_vin_picnic_westmountmag

Bienvenue aux vins
de soif

Par Alain Lebel
Journaliste / chroniqueur-vin

Avec l’arrivée des jours plus chauds,
passons en mode fraîcheur!

À l’approche des beaux jours, alors que la température grimpe, que le soleil se fait sentir et que le barbecue refait son apparition sur tous les patios du Québec, c’est le signal d’arrivée des vins gourmands et pas compliqués, souvent appelés vins de soif. Mais de quoi s’agit-il exactement?

L’expression « vin de soif » est utilisée pour désigner un vin à la fois simple, léger, gourmand et rafraîchissant.

L’expression « vin de soif » est utilisée pour désigner un vin à la fois simple, léger, gourmand et rafraîchissant. Loin des vins complexes et généreux en alcool, les vins de soif révèlent une autre facette de cette boisson festive, qui même dans sa version « d’été » doit rester savoureuse. Car attention, un vin plus léger ne doit pas être synonyme d’insipide. Les vins d’été bien faits savent garder leur identité et tout en étant rafraîchissants et gourmands, ils doivent rester représentatifs de leur appellation et de leur terroir.

L’appel de la nature

Dès que l’on remise bottes, manteaux, mitaines et que le soleil fait sentir ses chauds rayons, surgit en nous une espèce d’appel naturel pour ce type de vin souple et léger. En fait, c’est comme un besoin physique: notre palais les réclame dès que la température extérieure et l’hydrométrie s’élèvent.

On jettera alors notre dévolu sur des vins qui seront plus légers que puissants, plus simples que complexes, plus fruités que boisés, ainsi que des vins plus gouleyants que charnus. Il faut donc privilégier les vins secs, peu ou non boisés, des vins rouges qui ont peu de tanins, un degré alcoolique faible et une bonne acidité, ou encore des vins rosés vifs et fruités.

Il n’existe pas un vin idéal pour le barbecue, mais de façon générale, il convient de privilégier les vins de soif et de gourmandise.

La saison des barbecues

Autre particularité importante des saisons plus clémentes, c’est l’omniprésence des barbecues dans presque chaque cour arrière ou sur les terrasses. Il est en effet primordial de bien comprendre ce mode de cuisson et ses effets sur les aliments afin d’être en mesure de choisir les vins qui les accompagneront le mieux.

À cet effet, voici cinq principes relativement simples qui vous guideront dans vos choix de vins destinés à accompagner les mets que vous préparerez sur le barbecue.

1- Il n’existe pas un vin idéal pour le barbecue, mais de façon générale, il convient de privilégier les vins de soif et de gourmandise. Tout spécialement quand il fait chaud. C’est donc le temps d’opter pour des vins légers, fruités, à faible degré alcoolique.

2- En période de canicule, il conviendra de servir ces vins un peu plus frais qu’à l’habitude. Donc, les rouges autour de 15 °C, les rosés à 10 °C et les blancs à environ 8 °C.

3- Il faut bien comprendre que le barbecue n’est pas un mets, mais bien une technique de cuisson qui a la particularité de « fumer » la viande, et conséquemment, d’en relever les saveurs. Il faut idéalement des vins qui accompagneront bien ce petit côté « fumé » typique de ce mode de cuisson.

4- Il faut choisir son vin selon le degré de cuisson et, s’il y a lieu, de la marinade utilisée. Ainsi, des viandes bien cuites sur le barbecue étant souvent sèches, idéalement il faut opter pour des vins fruités qui ont une bonne acidité. Cette acidité vous fera saliver, atténuant ainsi l’impression de sécheresse de la viande. Par contre, si la cuisson de la viande est saignante, vous devrez alors privilégier des vins un petit peu plus robustes aux tanins bien présents. Le jus provenant de la viande saignante annulera le caractère astringent des tanins du vin.

5- Les vins blancs sont également très appropriés pour accompagner non seulement le poisson mais aussi les filets et côtelettes de porc, la volaille et le veau. Il faut alors choisir un vin blanc d’une belle richesse qui possède une bonne intensité et des notes de fumée qui accompagneront bien ces mets cuits sur le barbecue.

C’est donc le temps de passer en mode fraîcheur et de commencer à planifier l’achat de ces vins empreint d’une légèreté toute estivale.

Question de vous orienter vers des valeurs sûres qui sauront mettre de la couleur et de la fraîcheur dans vos achats de vins, voici sans autre forme de préambule, des suggestions à faire danser vos papilles de plaisir.

Les vins d’été bien faits savent garder leur identité, et tout en étant rafraîchissants et gourmands, ils doivent rester représentatifs de leur appellation et de leur terroir.

Quelques suggestions
(cliquez sur le nom du vin pour accéder à la page SAQ)

Campobarro, Tempranillo 2013
Estramadure, Espagne / Ribera-del-guadiana DO / Prix: 9,25 $ / Code: 10357994
Plus fruité que jamais en 2013, c’est un vin friand et polyvalent, très bien vinifié, qui, offert autour de 11 $ le flacon, s’avère une des très bonnes aubaines de l’année. Un vin sans prétention, déployant d’agréables odeurs de cerise, de fruits sauvages, de framboise et d’épices. Un excellent achat!

Hacienda Araucano, Syrah Reserva 2013
Valle Central, Chili / Vallée de Lolol / Prix: 9,60 $ / Code: 11975073
Cette délicieuse Syrah, qui s’avère l’un des très bons achats dans cette gamme de prix, laisse échapper des arômes de cerise noire, de poivre, de réglisse et d’épices. Très polyvalent, ce vin s’affirme avec beaucoup de souplesse, une agréable fraîcheur et une certaine élégance en bouche.

Torres, Vina Sol 2013
Catalagne, Espagne / Penedès DO / Prix: 11,55 $ / Code: 00028035
Le Vina Sol de Torres est un vin blanc sec, vif et fruité, aussi digeste que polyvalent. Parfait à l’apéritif, il est léger et non boisé, proposant d’aguichantes saveurs bien définies. Un produit de qualité, offert à prix doux, qui laisse échapper de subtils arômes foraux rehaussés de nuances fruitées.

Cusumano, Angimbé 2014
Sicile, Italie / Sicilia IGP / Prix: 13,35 $ / Code: 11097101
Obturée à l’aide d’une capsule en verre, cette cuvée « Angimbé » dégage d’invitants arômes de poire, de pomme et de mangue, complétés par des notes de miel et de fleurs blanches. Très belle minéralité en bouche, de la rondeur et de l’amplitude, sans toutefois être dénué de finesse et d’élégance.Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caImage : Visit Finger Lakes via StockPholio.com


 alain lebelAlain Lebel, fondateur du réseau Les Fidèles de Bacchus, est rédacteur en chef du magazine « Bacchus » en plus d’agir comme journaliste et chroniqueur-vin pour de nombreux autres magazines (Le Must alimentaire, Créations Cuisine, Le Grand Guide des vins, Le Guide Cuisine, Homme, HRI, Tout simplement, Baron).



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre