arts-metisses_westmountmag

La réconciliation par les arts
au cœur du Vieux-Montréal

La 5e édition des Rendez-vous des arts métissés met en vedette des artistes autochtones

Par Luc Archambault

Dans le cadre de la programmation officielle du 375e anniversaire de Montréal ce weekend, Les Productions Feux Sacrés présentent la 5e édition des Rendez-vous des arts métissés à la place Jacques-Cartier et à la place Royale dans le Vieux-Montréal, de vendredi à dimanche.

… de multiples activités de médiation culturelle ont permis aux participants de tous âges d’approfondir leur savoir sur le traité de la Grande Paix, la signification des danses de cerceaux et la fabrication d’un bâton de parole.

Cet évènement multidisciplinaire offira gratuitement une galerie d’art éphémère, une exposition photo, des ateliers et des performances musicales mettant en vedette des artistes de plusieurs nations autochtones et allochtones. Florent Vollant, l’illustre artiste Innu Montagnais performera en compagnie de ses invités Zachary Richard et Vincent Vallières, avec Maten en première partie. Un spectacle qui aura lieu samedi, le 17 juin à 19 h.

Des Etats-Unis, Casper Lomayesva, un chanteur de la nation Hopi/Dine de l’Arizona, a pris l’affiche, avec son groupe The 602 Band, le vendredi 16 juin à 19 h, avec un spectacle combinant des mélodies autochtones à de la musique reggae. Également de l’Arizona, Montee Sinquah et la Sinquah Family Dance Troup mettront la table sur scène pendant les trois soirs de prestations musicales avec leur hoop dance et leur grass dance. Tous ces artistes participeront également à des ateliers pendant tout le weekend.

À ne pas manquer également, les performances électrisantes d’Akawui, auteur-compositeur-interprète chilien qui offre une fusion entre la salsa-cumbi et le hip-hop, la musique andine, afro-cubaine et brésilienne. Ayant remporté cette année le prix du « Best Pop Artist 2017 » aux Indigenous Music Awards, l’artiste montera sur scène en compagnie de Casper Lomayesva et de Mariame, compositrice et interprète montréalaise d’origine crie et arabe.

Dans le but de créer un pont entre les différentes cultures, de multiples activités de médiation culturelle ont permis aux participants de tous âges d’approfondir leur savoir sur le traité de la Grande Paix, la signification des danses de cerceaux et la fabrication d’un bâton de parole.

5e édition des Rendez-vous des arts métissés – WestmountMag.ca

Le documentaire percutant d’Alethea Arnaquq-BarildInuk en colère , qui montre la controverse liée à la chasse aux phoques et les impacts sur les communautés Inuits, sera projeté dimanche, le 17 juin à 14 heures, dans le cadre de la série de projections de l’ONF Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée. Ce documentaire a remporté plusieurs prix dont le Prix du public au Festival Hot Docs et au Canada’s Top Ten Film Festival du TIFF (Toronto International Film Festival).

5e édition des Rendez-vous des arts métissés – WestmountMag.ca

À l’Espace culturel Ashukan, les visiteurs pourront découvrir l’exposition photo Concrete Indians, de l’artiste et réputée photographe anishinaabe ojibwe Nadia Kwandibens, fondatrice de Red Works Photograph. Cette série de portraits d’hommes et de femmes autochtones vient illustrer la présence moderne et urbaine des populations autochtones au Canada.

5e édition des Rendez-vous des arts métissés – WestmountMag.caÀ la Place De La Dauversière, juste à l’est de la Place Jacques-Cartier, une galerie d’art éphémère regroupant plus de 40 artistes visuels, sculpteurs, artisans, danseurs traditionnels et musiciens autochtones et allochtones, venus d’ici ou d’ailleurs, sera ouverte au public.

« Le 375e anniversaire constitue une occasion privilégiée de créer des ponts entre tous les acteurs de la communauté montréalaise, et de célébrer la vivacité de la métropole. Les 5e Rendez-vous des arts métissés s’inscrivent parfaitement dans cette vision.

L’évènement offre une grande variété d’expériences et de prestations qui permettront à tous de goûter à la richesse des cultures autochtones et de mesurer leur apport au développement passé, présent et futur de Montréal. » Alain Gignac, directeur-général de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

À propos des Productions Feux Sacrés

Notre mission est de construire des ponts entre les artistes autochtones au Québec et des publics de tous âges et de tous milieux, en créant des opportunités pour que ces artistes puissent s’exprimer, les Productions Feux Sacrés croient en la revitalisation des arts et pratiques culturelles autochtones, traditionnellement enracinées dans les communautés. Par des visions autochtones du monde, nous souhaitons apporter une compréhension positive et meilleure des cultures Métis, Inuit et des Premières nations.Button Sign up to newsletter – WestmountMag.caSi vous êtes curieux face à nos voisins autochtones, si vous êtes amateurs d’art, passionnés de culture ou tout simplement mélomanes avertis, le Vieux-Montréal sera sans l’ombre d’un doute votre place de prédilection ce weekend.

Pour plus d’information : http://productionsfeuxsacres.ca

Images: Rendez-vous des arts métissés
Lire aussi Plongée dans le Fringe, partie 2 : du 10 juin au 13 juin 2017


Luc Archambault WestmountMag.ca

Luc Archambault
Écrivain et journaliste, globe-trotter invétéré, passionné de cinéma, de musique, de littérature et de danse contemporaine, il revient s’installer dans la métropole pour y poursuivre sa quête de sens au niveau artistique.



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre