traquenart-amor-portada-2048

Israel Fernández et
Diego del Morao en concert

Traquen’Art présente deux virtuoses du flamenco d’aujourd’hui en première canadienne

23 octobre 2023

De passage à Montréal pour leur première performance au Canada, Traquen’Art est fier de présenter deux génies du flamenco d’aujourd’hui : Israel Fernández et Diego del Morao, au Club Soda, le mercredi 8 novembre 2023 à 20h. Accompagnés par deux palmeros, ils nous présenteront le fruit de leurs premières collaborations, Amor, un premier album paru en 2020, et Pura Sangre paru en mai 2023.

Charisme, talent et fraîcheur caractérisent ce duo emblématique dans le monde du flamenco.

Charisme, talent et fraîcheur caractérisent ce duo emblématique dans le monde du flamenco. Ils unissent leurs talents exceptionnels pour tisser une toile musicale intense, explorant les profondeurs de la culture gitane, de l’amour, la nature et des valeurs humaines à travers la musique, et transcendent les frontières de l’esthétique, des tendances et des références culturelles du flamenco.

La voix enflammée du flamenco nuevo

Né à Toledo, Israel Fernández est l’un des principaux référents du flamenco contemporain. Sa voix, riche en nuances, incarne à la fois les traditions du flamenco et le courant nuevo où se mêlent l’angoisse, l’esprit et l’univers gitan, ainsi que le tempo, la douceur et la musicalité.

Son talent est reconnu par d’illustres maîtres tels que Chano Domínguez, Richard Bona, Bobby McFerrin, Farruquito et Sara Baras. Fort de cinq albums à son actif, le cantaor est aujourd’hui considéré comme l’un des grands espoirs de l’avenir de ce genre musical. En 2020, Fernández a définitivement marqué son empreinte avec l’album Amor.

Traquen’Art est fier de présenter deux génies du flamenco d’aujourd’hui : Israel Fernández et Diego del Morao, au Club Soda, le mercredi 8 novembre 2023 à 20h

Amor, réalisé en collaboration avec Diego Del Morao, s’est hissé rapidement parmi les albums les plus vendus en Espagne. Lors des Prix Odeón 2021, Israel fut nommé Révélation Flamenco de l’année, et l’album Amor, lauréat dans la catégorie du Meilleur album de Flamenco.

À 34 ans, Israel Fernández est prêt à non seulement être le meilleur chanteur flamenco de sa génération, mais aussi à faire traverser les frontières – géographiques et sociales – à cet art. Son documentaire, Canto porque tengo que vivir (2020), a remporté le Prix du Public au Festival In-Edit de Barcelone.

Diego del Morao, maître incontesté
de la guitare flamenco contemporaine

Originaire de Jerez de la Frontera en Andalousie, Diego del Morao est largement reconnu comme l’un des meilleurs guitaristes de flamenco de notre époque. Fils de Moraíto Chico, il appartient à l’une des sagas de guitare les plus importantes de l’histoire récente du flamenco. Son génie en tant qu’artiste, son sens unique du rythme et sa créativité inépuisable font de lui un véritable magicien de la guitare. Il a réussi à créer avec brio un style distinctif et personnel, tout comme l’ont fait des légendes telles que Paco de Lucia ou Vicente Amigo.

Traquen’Art est fier de présenter deux génies du flamenco d’aujourd’hui : Israel Fernández et Diego del Morao, au Club Soda, le mercredi 8 novembre 2023 à 20h

En tant que guitariste attitré d’artistes tels que Diego El Cigala, Niña Pastori, José Mercé, Marina Heredia, Duquende, Antonio Reyes et bien d’autres, sa musique est présente dans de nombreux enregistrements d’artistes qui sollicitent son expertise. L’unique Paco de Lucía, lui-même, lui avait demandé d’accompagner La Tana sur l’album Tú, ven a mí, qu’il a produit pour la chanteuse sévillane en 2006.

Diego del Morao a également collaboré et partagé la scène avec des légendes telles que Chick Corea, Fito Páez et Bebo Valdés.
Il n’est donc pas surprenant que le maître parmi les maîtres, Paco de Lucia, ait publiquement avoué avoir un profond respect pour Diego.

Israel Fernández, chant
Diego del Morao, guitare
Marco Alba Carpio, palmas
Angel Peña, palmas

La Léa en première partie

La Léa séduit par sa fougue, son intensité́ et sa finesse. L’auteure-compositrice interprète, l’émouvante Léa Touzé, d’origine franco- catalane, nous livre une musique hybride dans le flamenco nuevo, le jazz, le bossa nova et la rumba catalana.

Traquen’Art est fier de présenter La Lea, au Club Soda, le mercredi 8 novembre 2023 à 20h

Léa Touzé, auteure-compositrice-interprète
Marie-Andrée Cloutier, basse et danse flamenco
Henry Garf, guitare
Éric Breton, percussions
Hichem Khalfa, trompette

Club Soda
1225, boulevard St-Laurent, Montréal • 514 286-1010

Mercredi 8 novembre 2023
Ouverture des portes : 19h | Spectacle : 20h

Billetterie

Les billets pour le concert sont en vente à la billetterie du Club Soda

Images : Courtoisie de Traquen’Art

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Autres articles récents


Logo Traquen'art

Traquen’Art possède une feuille de route impressionnante avec plus de 600 concerts en musique et autres formes d’arts d’interprétation. Une programmation riche et variée, introduisant sur différentes scènes québécoises de grands artistes de renommée internationale.



There are no comments

Ajouter le vôtre