jennifer-maccarone-red-1048

Rencontrez les candidats
de Westmount – Saint-Louis

Jennifer Maccarone, députée sortante et candidate libérale


Cher lecteurs et lectrices de WestmountMag.ca,

Dans le but de vous informer sur les programmes des différents partis pour les prochaines élections, WestmountMag.ca a invité tous les candidats de Westmount-Saint-Louis à soumettre un article sur eux et leur programme. Voici l’article non expurgé soumis par la seule candidate qui a répondu à notre invitation, Jennifer Maccarone du Parti libéral du Québec.


Jennifer Maccarone, parti libéral du Québec – WestmountMag.ca

Chères citoyennes et chers citoyens de la circonscription de Westmount–Saint-Louis,

Depuis 2018, j’ai le privilège de vous représenter à l’Assemblée nationale du Québec. En ma qualité de députée, je défends avec acharnement vos intérêts et vos droits auprès des autres élus et du gouvernement. Ma volonté de créer un Québec plus inclusif pour tous les citoyens, quelles que soient leur langue, leur religion, leur origine ethnoculturelle, leur orientation sexuelle et leur identité de genre, motive mon engagement politique et guide mes actions au quotidien. C’est pourquoi, pendant mon mandat, je me suis fortement opposée au projet de loi no 96, j’ai créé un groupe d’action contre le racisme, j’ai forcé le gouvernement à réviser les protocoles de triage ayant un impact sur les personnes vivant avec un handicap, j’ai défendu les droits des personnes vivant avec l’autisme, je me suis battue pour l’éducation locale dans notre circonscription, et j’ai présenté un projet de loi visant à interdire les thérapies de conversion. C’est aussi pourquoi j’ai déposé une pétition demandant le maintien du projet d’agrandissement du Collège Dawson et une pétition demandant le retrait des établissements publics d’enseignement de l’application du projet de loi no 21.

J’ai à cœur le bien-être des citoyens de Westmount-Saint-Louis, une circonscription qui englobe la ville la plus riche du Canada et 50 % de la population itinérante et sans abri de la province. J’ai travaillé fort pour rejoindre et aider chacun d’entre vous qui avait besoin de moi et pour être votre voix. Pendant la pandémie de COVID-19, notre bureau de circonscription n’a jamais fermé. Mon équipe et moi avons aidé nos aînés de Westmount–Saint-Louis à prendre un rendez-vous pour se faire vacciner, à se déplacer en clinique et à imprimer leur preuve vaccinale. Nous avons également distribué des centaines de repas et de paniers d’épicerie à des personnes en situation d’itinérance. La création d’une infolettre a pour sa part permis d’informer les citoyens des différentes mesures de santé publique et des services offerts par mon bureau.

J’ai consacré ma carrière à la défense des droits de tous les citoyens, notamment des personnes en situation de handicap, des personnes en situation de précarité, des communautés minoritaires, et des individus qui ne peuvent pas faire entendre leur voix. Je refuse de faire de la politique partisane. Je n’ai pas tenu pour acquis un seul jour à votre service, et représenter notre circonscription, nos préoccupations et notre vision auprès de mon caucus et à l’Assemblée nationale restera toujours ma priorité.

Mon bilan en tant que députée comprend : 400 rencontres citoyennes, plus de 300 000 $ de financement et soutien à plus de 200 organismes communautaires, 7 mandats d’initiatives, 4 projets de loi, et 12 pétitions. J’ai également été votre porte-parole pour les dossiers de la famille, la solidarité sociale, la lutte contre la pauvreté, pour les personnes vivant avec un handicap ou l’autisme, diversité et à l’inclusion, ainsi que pour les droits de la communauté LGBTQ2. Bénéfiques pour tous et positives, mes réalisations se distinguent nettement de celles du gouvernement de la Coalition Avenir Québec.

Au cours des quatre dernières années, le parti de François Legault s’est attaqué aux droits linguistiques de la communauté anglophone, a bafoué les droits religieux de nombreux citoyens, a aboli les commissions scolaires et a qualifié les personnes issues de l’immigration de « menace » et de « source de violence ». Il a également laissé l’économie du Québec se détériorer — en négligeant entre autres l’enjeu de l’inflation — et en fait peu pour ralentir ou arrêter les changements climatiques.

Jennifer Maccarone, Parti libéral du Québec - Quebec Liberal Party

Le 3 octobre prochain, c’est vous qui déciderez si notre communauté disposera d’une représentation forte à l’Assemblée nationale ; c’est vous qui déciderez si elle pourra compter sur une voix et qui sera vectrice de changement et qui défendra nos droits.

Maintenant plus que jamais, les résidents de Westmount–Saint-Louis doivent se rassembler et envoyer un message clair à François Legault.

Maintenant plus que jamais, nous devons nous battre contre les politiques de la Coalition Avenir Québec, ET NON entre nous.

Le Parti libéral du Québec a voté contre les lois 96, 40 et 21. Il est faux et désespéré d’affirmer le contraire. Sans aucune malice envers les candidats à cette élection, nous devons reconnaître qu’un vote pour un parti de protestation, qui se soucie d’un seul enjeu, est un vote pour la Coalition Avenir Québec, et c’est exactement ce que souhaite François Legault. De telles formations politiques n’influenceront jamais les lois et n’auront aucun pouvoir réel au sein de nos institutions. Ils n’ont d’ailleurs aucun plan en ce qui concerne les soins de santé, l’économie, l’environnement et les autres enjeux qui préoccupent la société québécoise. Diviser notre vote ne fera que diluer davantage notre voix, et cela ne nous permettra pas d’assurer un avenir à notre communauté diversifiée.

Ma vision pour Westmount–Saint-Louis et pour le Québec est claire. Je m’engage à :

  • Faciliter l’accès aux services locaux de santé, de santé mentale et de soins à domicile, notamment par une révision du PREM ;
  • Obtenir les fonds nécessaires pour ouvrir de nouvelles installations scolaires dans la circonscription, de primaire à l’éducation des adultes et formation professionnelle, permettant à tous les élèves, y compris ceux qui ont des difficultés d’apprentissage ou d’autres handicaps, d’avoir accès à des services éducatifs de qualité ;
  • Assurer la requalification du site de l’hôpital de l’Hôtel-Dieu en logements sociaux et communautaires, en services de santé de proximité, en services spécifiques aux Premières Nations et aux Inuits, et en davantage d’espaces verts ;
  • Mettre fin à la division occasionnée par le projet de loi no96 en déposant une nouvelle loi qui :
    • N’ayant plus recours à la clause dérogatoire ;
    • Retirant la clause limitant l’accès aux services de santé et aux services sociaux ;
    • Retirant les dispositions qui permettent les fouilles sans mandat ;
    • Retirant toute forme de fardeau administratif supplémentaire imposé aux entreprises ;
    • Annulant l’échéance de six mois imposée aux immigrants pour apprendre le français ;
    • Annulant le gel des inscriptions aux cégeps anglophones, redonnant à tous les étudiants le droit de faire leurs propres choix en matière d’éducation postsecondaire et rétablissant l’expansion du Collège Dawson, dont le besoin est urgent ;
    • Restaurant l’indépendance judiciaire et redonnant à la magistrature le droit de nommer les juges en fonction de ses besoins ;
    • Exemptant les communautés autochtones de la loi.

Je vous demande de vous unir derrière moi et de m’apporter votre soutien. Je vous demande de m’accorder votre confiance et votre foi qu’à l’Assemblée nationale, devant le gouvernement du Québec, et ailleurs, votre voix sera entendue.

Le 3 octobre, je vous demande de voter libéral. J’ai travaillé sans relâche pour mériter votre appui et vous pouvez être assurés que je continuerai toujours à le faire.

Bien cordialement,

Jennifer Maccarone, votre candidate libérale pour la circonscription de Westmount–Saint-Louis

 

Images : Courtoisie de Jennifer Maccarone 

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca




There are no comments

Add yours