soulevements_westmountmag

Soulèvements et désordres
sociaux enfin à Montréal

Émotions collectives et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise

Jusqu’au 24 novembre, la Galerie de l’UQAM et la Cinémathèque québécoise accueillent Soulèvements, une imposante exposition sous le commissariat du réputé historien de l’art et philosophe Georges Didi-Huberman. D’abord présentée au Jeu de Paume à Paris, l’exposition fait un ultime arrêt à Montréal cet automne, après une tournée qui l’a amenée à Barcelone, Buenos Aires, São Paulo et Mexico.

L’EXPOSITION

Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

Soulèvements est une exposition transdisciplinaire sur le thème des émotions collectives, des événements politiques en tant qu’ils supposent des mouvements de foules en lutte : il sera donc question de désordres sociaux, d’agitations politiques, d’insoumissions, d’insurrections, de révoltes, de révolutions, de vacarmes, d’émeutes, de bouleversements en tous genres. Afin d’ancrer le projet dans le contexte historique et politique canadien, la version montréalaise de l’exposition sera bonifiée d’archives, de photos de presse et d’œuvres contemporaines d’artistes québécois et canadiens.

SOULÈVEMENTS

Ce qui nous soulève ? Ce sont des forces : psychiques, corporelles, sociales. Par elles nous transformons l’immobilité en mouvement, l’accablement en énergie, la soumission en révolte, le renoncement en joie expansive. Les soulèvements adviennent comme des gestes : les bras se lèvent, les cœurs battent plus fort, les corps se déplient, les bouches se délient. Les soulèvements ne vont jamais sans des pensées, qui souvent deviennent des phrases : on réfléchit, on s’exprime, on discute, on chante, on griffonne un message, on compose une affiche, on distribue un tract, on écrit un ouvrage de résistance.

Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

Ce sont aussi des formes grâce auxquelles tout cela va pouvoir apparaitre, se rendre visibledans l’espace public.Ce sont donc des images, auxquelles cette exposition est consacrée. Images de tous temps, depuis Goya jusqu’à aujourd’hui, et de toutes natures: peintures, dessins ou sculptures, films ou photographies, vidéos, installations, documents…

Elles dialogueront par-delà les différences d’époques. Elles seront présentées selon un récit où vont se succéder : des éléments déchainés, quand l’énergie du refus soulève l’espace tout entier ; des gestes intenses, quand les corps savent dire « non! » ; des mots exclamés, quand la parole « s’insoumet » et porte plainte au tribunal de l’histoire ; des conflits embrasés, quand se dressent les barricades et que la violence devient inévitable ; enfin des désirs indestructibles, quand la puissance des soulèvements parvient à survivre au-delà de leur répression ou de leur disparition.

Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

De toutes les façons, chaque fois qu’un mur se dresse, il y aura toujours des « soulevés » pour « faire le mur », c’est-à-dire pour traverser les frontières. Ne serait-ce qu’en imaginant. Comme si inventer des images contribuait – ici modestement, là puissamment – à réinventer nos espoirs politiques.

À PROPOS DU COMMISSAIRE

Georges Didi-Huberman, commissaire, Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

Né en 1953, Georges Didi-Huberman est philosophe et historien de l’art. Maitre de conférences depuis 1990, il enseigne à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. En 2015, le prix Theodore W. Adorno, qui récompense les contributions exceptionnelles dans les domaines de la philosophie, de la musique, du théâtre et du cinéma, lui est décerné. Georges Didi-Huberman est depuis 1982 l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages et d’essais mêlant philosophie et histoire de l’art, comme L’Œil de l’histoire, composé de 6 tomes publiés entre 2009 et 2016. Depuis les expositions Atlas. Comment porter le monde sur son dos?, présentée successivement à Madrid, à Karlsruhe et à Hambourg en 2011, et L’empreinte, organisée au Centre Georges-Pompidou en 1997, Georges Didi-Huberman a été co-commissaire, avec Arno Gisinger, de l’exposition Nouvelles histoires de fantômes au Palais de Tokyo à Paris en 2014.

ACTIVITÉS PUBLIQUES (sélection)

Sous le label L’art soulève, la Galerie de l’UQAM propose un ensemble d’activités publiques qui visent à approfondir les questions activées par Soulèvements. Cette série poursuit l’ancrage interdisciplinaire de l’exposition en faisant intervenir des personnes issues de divers champs de la pensée.

Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

Tenue le 7 septembre, la première d’une série d’activités publiques organisées dans le cadre de la présentation montréalaise de Soulèvements a proposé de repartir de la question formulée par Georges Didi-Huberman dans l’introduction du catalogue de l’exposition, à savoir : « comment les images puisent-elles si souvent dans nos mémoires pour donner forme à nos désirs d’émancipation? Et comment une dimension “poétique” parvient-elle à se constituer au creux même des gestes de soulèvement et comme geste de soulèvement? » Cette dialectique entre mémoires et désirs, que Didi-Huberman conçoit selon une distinction entre pouvoir et puissance politique, permet d’approfondir les enjeux théoriques qui sous-tendent son projet tout en situant la problématique des soulèvements dans le contexte historico-politique canadien et québécois.

Présentation à venir

Présentation d’artistes : Enrique Ramírez, Étienne Tremblay-Tardif

Mercredi 3 octobre 2018,
17h30 – 19h
Galerie de l’UQAM

Journée d’étude Des voix qui s’élèvent

Organisée par le Département d’histoire de l’art, UQAM
Jeudi 8 novembre 2018, 9 h – 17 h
Salle D-R200, Pavillon Athanase-David, UQAM
En français, avec traduction simultanée en Langue des signes québécoise (LSQ)
Comité organisateur : Marie Fraser, Annie Gérin, Dominic Hardy, Vincent Lavoie, Edith-Anne Pageot et Thérèse St-Gelais.

Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

Des voix qui s’élèvent est une journée d’étude transdisciplinaire rassemblant des recherches et des créations sous le thème de la prise de parole, ainsi que des témoignages d’artistes, des militantes et militants dont les œuvres et les actions provoquent soulèvements et revirements sociaux. Les présentations prendront la forme de conférences, de tables rondes et de performances, et toucheront à une multitude d’enjeux incluant les oppressions, la marginalisation sociale, les exclusions de l’histoire et les blessures mémorielles.

PROGRAMMATION DE FILMS

Toutes les projections de films se déroulent à la
Cinémathèque québécoise
335 boul. de Maisonneuve Est
Métro Berri-UQAM
Billets : 10 – 12 $
Détails et réservations : cinematheque.qc.ca

Soulèvements : émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques à la Galerie de l’UQAM et à la Cinémathèque québécoise – WestmountMag.ca

Le fond de l’air est rouge
Chris Marker
France, 1977, 240 min, VOF
Dimanche 30 septembre 2018, 19h

La grève
Sergeï Eisenstein
URSS, 1925, 95 min, VOSTF,
accompagnement au piano
Vendredi 19 octobre 2018, 19h

Soy Cuba
Mikhaïl Kalatozov
URSS, 1964, 143 min, VOSTA
Lundi 22 octobre 2018, 21h

Envols
Programmation de films expérimentaux et
d’artistes proposée par Christophe Bichon, Light Cone, France
Mercredi 24 octobre 2018, 19h

Neuvième étage
Mina Shum
Canada, 2015, 70 min, VOA
Samedi 27 octobre 2018, 17h

Richesse des autres
Maurice Bulbulian et Michel Gauthier
Canada, 1973, 94 min, VOF
Vendredi 2 novembre 2018, 19h

Soulèvements :
émotions collectives, désordres sociaux et agitations politiques

Consultez la série complète des activités à galerie.uqam.ca

Galerie de l’UQAM
7 septembre – 24 novembre 2018
Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120
1400, rue Berri, angle Sainte-Catherine Est, Montréal
Métro Berri-UQAM
Mardi – samedi, 12h – 18h
Entrée libre

Cinémathèque québécoise
7 septembre – 4 novembre 2018
https://sites.grenadine.uqam.ca/sites/galerie/fr/soulevements
Journée d’étude Des voix qui s’élèvent : Jeudi 8 novembre 2018, 9h – 17h
Programme de films : 8 septembre – 2 novembre 2018

À PROPOS DE LA GALERIE DE L’UQAM

La Galerie de l’UQAM est une galerie universitaire dédiée à l’art contemporain. Engagée dans la recherche et la production de connaissances, l’institution diffuse le savoir qu’elle génère au moyen d’expositions, d’activités publiques et de publications diversifiées. Elle produit et présente des expositions d’art contemporain québécois, canadien et international, la plupart réalisées par des commissaires reconnus. galerie.uqam.ca

À PROPOS DE LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

Logo Cinémathèque QuébécoiseLa Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, de collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives. cinematheque.qc.ca

CRÉDITS

Production
L’exposition Soulèvements est organisée par le Jeu de Paume, Paris, et réalisée par la Galerie de l’UQAM en collaboration avec la Cinémathèque québécoise pour la présentation à Montréal, et avec la participation du Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone, MUNTREF – Museo de la Universidad Nacional de Tres de Febrero, Buenos Aires, SESC São Paulo, MUAC – Museo Universitario Arte Contemporáneo – UNAM, Mexico.

Partenaires

Soulèvements est l’un des 200 projets exceptionnels soutenus par l’initiative Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada. Avec cette initiative de 35 M$, le Conseil des arts appuie la création et le partage des arts au cœur de nos vies et dans l’ensemble du Canada.

ADRESSES ET HEURES D’OUVERTURE

Galerie de l’UQAM
Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120
1400, rue Berri, angle Sainte-Catherine Est
Montréal
Métro Berri-UQAM
Mardi – samedi, 12 h – 18 h
Entrée libre

Renseignement
Tél : 514 987-6150
galerie.uqam.ca
Facebook / Twitter / Instagram
#Soulevements

Cinémathèque québécoise
335, boul. de Maisonneuve Est
Montréal
Métro Berri-UQAM

Lundi – vendredi, 12 h – 21 h
Samedi – dimanche, 14 h – 21 h
Entrée libre pour les expositions

Renseignements
Tél : 514 842-9763
cinematheque.qc.ca
Facebook / Twitter / Instagram
#Uprisings

Button Sign up to newsletter – WestmountMag.ca

Images : Centre de Design UQÀM

À lire aussi : Affichistes non conformes au Centre de Design de l’UQAM


Logo UQÀM

L’UQAM offre la programmation la plus complète dans le domaine des arts au Canada. Elle est la seule université canadienne à offrir des cours dans toutes les disciplines artistiques, aux trois cycles d’études. Dans le domaine des communications, l’UQAM est le plus grand pôle francophone de formation au pays. Chaque année, ses diplômés s’illustrent sur les scènes nationale et internationale. arts.uqam.ca • communication.uqam.ca

LinenChest.com



Il n'y a aucun commentaire

Ajouter le vôtre

Logo WestmountMag.ca


Sign-up to WestmountMag.ca’s newsletter and get regular email notification of our latest articles.

Abonnez-vous à l’infolettre de WestmountMag.ca pour recevoir régulièrement par courriel la liste des articles les plus récents.